1

Onlay/Inlay : ce qu’il faut savoir

Ce que vous allez apprendre aujourd'hui

  • Ce qu'est une onlay/inlay
  • Comment il se pose et son prix

Lorsqu'une carie est très étendue et qu'une réparation classique par composite ou amalgame est impossible le dentiste peut utiliser un onlay ou un inlay. Ces deux nouvelles prothèses dentaires ont pour but de remplacer les plombages qui sont de moins en moins utilisés. Nous vous disons tout sur ces mini-prothèses invisibles.

L'Onlay

L'Onlay est une pièce prothétique qui se pose comme son préfixe, qu'on indique sur la dent. Son rôle est d'aider à la reconstruction d'une dent qui a souffert de problèmes d'hygiène buccodentaire, de caries ou de fissures en surface. Les matériaux utilisés peuvent être soient visibles (métal) soit invisibles (céramique). La pose de l'Onlay est réalisée par un dentiste.

Comme pour une couronne classique, le prothèsiste taille la dent à reconstituer et prend ensuite une empreinte dentaire.

Les avantages de l'Onlay sont nombreux. L'Onlay peut être posé sur une dent vivante contrairement à une couronne qui nécessite une dévitalisation de la dent. L'Onlay est esthétique car il permet de reconstituer à l'identique la partie abîmée de la dent. Il est collé à la dent et est donc parfaitement étanche.

L'inlay

L'inlay est une prothèse qui va directement reconstruire une partie interne d'une dent. Il est bien plus avantageux que le plombage car il s'adapte parfaitement à la mâchoire du patient, ne se voit pas et évite la venue de nouveaux problèmes comme cela peut être le cas avec un plombage.

Il peut être fabriqué en différents matériaux : métallique, composite dentaire ou céramique.

La pose d'un Onlay/Inlay

La pose est très simple et se fait en deux ou trois séances. Lors de la première séance, le dentiste va soigner le problème en surface. Il va par exemple soigner la carie, mettre un pansement sur une fissure etc. Il peut également lors de cette séance prendre l'empreinte pour l'onlay/l'inlay si vous êtes d'accord avec le devis qu'il vous au préalablement donné. Les empreintes sont ensuite envoyées au prothèsiste.

Lors de la seconde visite, le dentiste va vérifier qu'il n'y a pas de carie qui se soit développée et que tout va bien. Il pose ensuite la prothèse en quelques minutes et c'est tout !

L'Onlay/l'Inlay : quel coût ?

L'onlay ou l'inlay est encore assez cher. Dans les 400 euros en moyenne. Sachez que même si c'est une pièce prothétique, la sécurité sociale ne le reconnaît pas comme tel. Il est donc très peu remboursé (environ 10 % de son prix). Sachez toutefois que cette prothèse dentaire possède une excellente tenue sur le temps et protège de façon maximale votre dent.

Si ce prix vous semble trop onéreux pour vos finances et que vous n'en avez pas les moyens, nous nous sommes renseignés et pour la même prothèse et la même qualité de soins, il vous en coûtera environ 250 euros en Hongrie par exemple.
Si le coût en France est effectivement un problème pour vous, nous pouvons vous mettre en relation, si vous le souhaitez, avec des cliniques sélectionnées en Espagne et en Hongrie (cliquez-ici)

Onlay Inlay : Remboursement mutuelles

Bien que faiblement remboursés par la Sécurité Sociale, les Onlay/Inlay sont de plus en plus remboursés par les mutuelles santé.
Certaines mutuelles remboursent même quasi-intégralement ces prothèses mais ce n'est pas encore le cas de toutes.


Il est donc important de revoir votre couverture complémentaire avant d'envisager le traitement et de vous assurer que votre mutuelle actuelle couvre, elle, bien complètement cette intervention.


Pour vous donner une idée, nous vous conseillons aussi d'utiliser le comparateur ci-dessous, pour voir dans quelle mesure les principales mutuelles du marché remboursent les Onlay et Inlay:  ça vous permettra de vous rendre compte de ce qui se fait et c'est bien sur 100% gratuit et sans aucun engagement.

Conclusion

Tous les dentistes ne proposent pas ce type de soins ou n'expliquent pas en détails les avantages d'un Onlay/Inlay. N'hésitez pas à parler et à poser des questions à votre dentiste et à vous renseigner.

Si vous avez de gros travaux à faire, songez éventuellement à aller faire les soins dans un pays spécialisé dans le tourisme dentaire comme la Hongrie par exemple.

Renseignez-vous enfin auprès de votre mutuelle pour savoir à quelle hauteur elle rembourse ce type de soins et n'hésitez pas à mettre en concurrence cette mutuelle avec les autres complémentaires santé du marché.

  • Updated 02/03/2017
  • Blog
Click Here to Leave a Comment Below 1 comments
pastor - 11/05/2016

Merci pour ces précieux renseignement, il est bien dommage de constater que la sécurité ne rembourse pas plus de 10% ce soin qui éviterait pas mal de complications sur le long….

Cordialement

Reply

Leave a Reply: