Comment soigner un aphte dans la bouche

tout-savoir-sur-les-aphtes

Bénins mais douloureux !

Les aphtes sont souvent bénins et partent comme ils sont venus mais ils peuvent être très douloureux. Ils apparaissent souvent à l’intérieur des joues ou des lèvres ou encore sur la gencive ou la langue.

Rares sont ceux qui n’en ont jamais eu. Mais quand ils sont là, nous sommes tous un peu démunis et bien souvent, il faut le reconnaître, nous attendons tout simplement sans rien faire qu’ils partent d’eux même. A tort car il existe des solutions simples et naturelles pour en venir à bout.

Nos experts Dentaly.org ont fait pour vous le tour des remèdes naturels pour vous indiquer ceux qui sont les plus efficaces. Une lésion aphteuse est souvent sans danger pour votre santé mais il faut rester vigilant et surtout, il faut essayer de faire en sorte qu’elle soit moins douloureuse.

Quels sont les différents types d’aphtoses, comment prévenir ces lésions aphteuses, quelles sont leurs causes, nous vous disons tout !

Les lésions aphteuses en détails

Ces petites ulcérations aussi appelées stomatites aphteuses qui peuvent faire si mal se forment le plus souvent sur les muqueuses de la bouche. On peut ainsi en avoir sur la partie interne des joues et des lèvres, la langue, les gencives et quelque fois au niveau du palais et de la gorge.

De forme arrondie, sa base est jaune et ses bords sont rougeâtres. Il fait généralement 4 mm de circonférence mais cela peut varier selon la taille du vaisseau sanguin impliqué et selon l’étendue de la nécrose.

Il disparaît en général au bout de 10 à 15 jours au maximum mais dans certains cas, au bout de 4 ou 5 jours, il n’est déjà plus qu’un mauvais souvenir. Il faut savoir que tout le monde peut en avoir. En effet, les hommes, les femmes comme les enfants peuvent avoir un jour des aphtes buccaux.

Les aphtes Causes principales

Les causes des aphtes sont souvent inconnues. Il est en effet encore aujourd’hui difficile de déterminer pourquoi ils font leur apparition. La fatigue et le stress sont souvent montrés du doigt mais une carence en fer ou en vitamines aussi.

Parmi les causes des aphtes, il semblerait que les allergies et les sensibilités alimentaires (laitages, gruyère, ananas, noix) en fassent partie.

Il est également possible qu’une mauvaise hygiène dentaire, un usage trop énergétique de la brosse à dents, un traitement par chimio et le frottement d’un appareil dentaire soient également mis en cause.

L’aphte Traitement et conseils

les-traitements-contre-les-aphtes

Des crèmes anesthésiantes peuvent vous soulager !

Le traitement de l’aphte consiste le plus souvent à passer sur la zone un gel, une pommades ou une crème antiseptique ou anesthésique. Ces solutions à action locale permettent de désinfecter la zone et soulager la douleur. Elles peuvent également limiter le risque de surinfection et vont faciliter la cicatrisation.

Dans cette famille de produits, le Pyralvex, que nous utilisons depuis de nombreuses années, semble vraiment efficace. Il existe en format liquide, à appliquer avec un petit pinceau, ou en format crème, à appliquer avec un coton-tige. Il est disponible sans ordonnance en pharmacie et recommandé seulement pour les enfants de plus de 6 ans. Le produit pique un peu au début mais en quelques secondes  cela soulage vraiment et permet une disparition totale de l’aphte en quelques jours. (Demandez conseil à votre pharmacien)

Si la douleur est trop forte, avec accord de votre docteur, vous pouvez aussi prendre du paracétamol (en respectant bien la posologie). Dans de rares cas, le médecin peut prescrire des antibiotiques. Demandez, là aussi, conseil à votre médecin ou pharmacien

Soigner un aphte : nos remèdes naturels

les-remedes-aphtes

Nos remèdes naturels pour diminuer les douleurs !

Il existe des remèdes pour les aphtes dits naturels. En voici quelques-uns :

  • De l’eau chaude salée en gargarisme plusieurs fois par jour peut vous soulager
  • Le citron : ça va piquer au début mais cela va vous soulager car le citron contient des anti-inflammatoires. Faites un jus de citron et appliquez avec un coton-tige 4 fois par jour
  • Un glaçon : le froid va calmer l’inflammation mais également la douleur
  • La réglisse : elle peut calmer les brûlures et est un excellent agent cicatrisant et anti-inflammatoire. Elle se présente sous forme de patch à coller directement dans la bouche, sur la lésion. Rassurez-vous, le patch n’est pas gênant pour parler ou manger
  • Le thé noir : riche en tanins, le thé noir a des propriétés analgésiques. Appliquez pendant quelques minutes un sachet de thé noir humidifié dans de l’eau bouillie refroidie
  • La Pierre d’Alun : appliquer un morceau de pierre d’alun va permettre une cicatrisation plus rapide
  • La feuille de sauge : si vous avez dans votre cuisine une feuille de sauge, vous pouvez frotter délicatement la zone avec ! Cela vous soulagera.
  • Le vinaigre de cidre : avec un coton-tige, appliquez un peu de vinaigre de cidre directement sur la lésion aphteuse
  • L’huile essentielle de laurier noble : prenez un coton-tige que vous imbibez d’une goutte d’huile essentielle de laurier noble diluée avec un peu d’huile d’olive et passez-le directement sur la lésion aphteuse
  • L’huile essentielle de Tea Tree : à appliquer avec une coton tige 3 fois par jour mais pas plus de 3 jours.
  • L’argile : à l’aide d’un coton-tige, passez de l’argile verte sur la zone et laissez agir le plus longtemps possible
  • La propolis : cette substance récoltée par les abeilles contient des composants anti-inflammatoires, cicatrisants, antiseptiques, anesthésiants et purifiants. On peut mâcher une barre de propolis et la garder en bouche le plus longtemps possible. On peut également appliquer sur la zone une solution huileuse de propolis puis masser ou faire un bain de bouche

Ces solutions sont simples mais très efficaces !

Remède aphte : les bains de bouche

Les bains de bouche sont des remèdes contre les aphtes très utilisés pour leur efficacité. Voici quelques exemples de bains de bouche :

  • Un bain de bouche avec du bicarbonate de soude : pour soulager les douleurs et pour limiter le risque d’une infection, mélangez une cuillère à café de sel avec une cuillère à café de bicarbonate de soude dans 120 ml d’eau. A utiliser comme gargarisme 3 à 4 fois par jour.
  • Un bain de bouche à l’argile verte : diluez une cuillère à café d’argile verte dans un verre d’eau tiède, mélangez et faites un bain de bouche avec au moins une fois par jour
  • Un bain de bouche de bouillon-blanc : cette plante médicinale va calmer l’irritation et les douleurs. Versez dans une tasse de l’eau bouillante sur une cuillère à soupe de fleurs séchées de bouillon-blanc et laissez infuser une dizaine de minutes. Filtrez et faites un bain de bouche avec.

Comment prévenir un aphte sur la gencive ?

aphtes-sur-la-gencive

Les lésions aphteuses sont particulièrement douloureuses sur la gencive

Pour prévenir un aphte sur la gencive ou ailleurs dans la bouche, il y a quelques gestes à avoir et quelques bonnes habitudes à prendre.

Avoir une bonne hygiène bucco-dentaire est bien sûr essentiel. Utilisez une brosse à dent à poil souple pour ne pas abîmer la gencive, n’oubliez pas le fil dentaire et consultez régulièrement votre dentiste.

Réduisez la consommation de sucre et de sel et évitez les aliments qui ont tendance à vous provoquer un aphte sur la gencive (si vous les avez identifiés bien sûr).

Il est également déconseillé de boire ou manger trop chaud, de consommer des aliments trop acides ou trop épicés.

Même si les études sont encore à ce jour contradictoires, il est toutefois déconseillé d’utiliser un dentifrice qui contient du dodecyl sulfate de sodium. Choisissez donc bien votre dentifrice !

Aphte dans la bouche d’un enfant : que faire ?

Aphtes dans la bouche d'un enfant

Les enfants peuvent également avoir des aphtes

Si pendant le repas vous voyez que votre enfant grimace de douleur, pleure, qu’il a du mal à avaler son repas et même ses aliments préférés, il a sans soute des aphtes buccaux. Ils sont souvent bénins et peuvent faire leur apparition à n’importe quel âge c’est-à-dire qu’il soit encore un bébé ou déja adolescent.

Ils sont très fréquents entre 1 et 3 ans, sachez-le. Ils sont dus souvent à l’alimentation, un médicament, un stress mais également à certaines maladies infantiles qui provoquent une fragilité générale et donc une baisse du système immunitaire de votre enfant.

Si votre enfant suce son pouce, pensez à lui couper régulièrement les ongles. Pour les plus petits, il faut éviter qu’ils mettent toutes sortes d’objets et de jouets dans la bouche mais il est vrai que concrètement, il est difficile de les en empêcher.

La guérison est souvent spontanée. Si vous voyez qu’il a vraiment très mal, vous pouvez lui donner du paracétamol aux doses recommandées par votre pédiatre. Évitez de lui donner des aliments trop chauds, trop salés et trop sucrés car ils pourraient intensifier les douleurs.

Vous allez pouvoir appliquer des traitements naturels mais attention, pas avant 3 ans par exemple pour le Tea Tree. Demandez l’avis de votre pharmacien ou de votre médecin, même pour un traitement naturel.

Si vous constatez qu’il a souvent des aphtes dans la bouche, n’hésitez pas à consulter votre médecin ou votre pédiatre. Sachez que si vous avez un adolescent qui porte un appareil dentaire, il risque d’en avoir aussi.

Aphtose : les différents types

L’aphtose est le nom que l’on donne aux pathologies qui sont liées aux aphtes. On en distingue principalement 3 types :

  • L’aphtose buccale récidivante

Elle est caractérisée par l’apparition de stomatite aphteuse dans la bouche à une fréquence élevée avec un délai entre chaque poussée de quelques jours à quelques mois. Cette aphtose est souvent bénigne. Dans ce cas on dit qu’elle est simple. Elle devient « complexe » quand les récidives surviennent avant la guérison complète.

Elle peut être associée à d’autres pathologies comme la maladie cœliaque (intolérance au gluten). Elle peut toucher les hommes et les femmes et à n’importe quel âge.

  • L’aphtose buccale géante

Cette forme d’aphtose est assez rare mais extrêmement douloureuse. Il s’agit d’un ou plusieurs lésions dont la plus profonde présente une grande taille de 1 à 5 cm. Pour qu’elle guérisse, il faut attendre plus d’un mois et il faut savoir qu’elle peut entraîner des cicatrices.

  • L’aphtose buccale miliaire

Peu fréquente également, cette aphtose se manifeste par des lésions qui font leur apparition en grappe. Leur nombre est souvent important et peut atteindre plusieurs dizaines. Elle est très douloureuse mais bénigne et guérit en 1 à 2 semaines.

Quand consulter un médecin ?

consulter-un-medecin-pour-ses-aphtes

N’hésitez pas à consulter votre médecin ou votre dermatologue

Tout le monde ne le sait pas mais pour soigner un aphte, c’est le dermatologue et non le dentiste qu’il faut aller voir. Même si votre médecin est tout à fait compétent et peut vous aider, si les récidives sont fréquentes, nous ne pouvons que vous conseiller d’aller voir un dermatologue.

Consulter un médecin devient nécessaire  :

  • Si les douleurs sont trop fortes
  • Si les douleurs ne disparaissent pas au bout de quelques jours ou si elles s’intensifient
  • Lorsque cela dure depuis plus de 2 semaines
  • Lorsque les lésions sont de tailles importantes (donc plus d’1 cm de diamètre), lorsqu’elles sont nombreuses (plus de 4 en même temps) et lorsqu’elles sont fréquentes (plus de 4 épisodes par an)
  • Si vous n’arrivez plus à manger
  • Si les lésions saignent
  • Si vous avez de la fièvre ou si vous vous sentez fatigué
  • Si vous avez d’autres lésions sur le corps

Enfin, une lésion ressemblant à un aphte mais qui ne génère aucune douleur n’en est bien souvent pas un. Dans ce cas, il s’agit d’autre chose et il faut alors consulter un dermatologue.

 

Conclusion

Une lésion aphteuse est certes souvent bénigne mais elle peut être très douloureuse. Et même si elle disparaît rapidement, il vaut mieux la traiter.

Ne cherchez pas les causes (sauf en cas de récidives) car elles sont vraiment difficiles à identifier. Il est surtout important de prévenir son apparition et trouver la solution pour en venir en bout. Pour cela, ce ne sont pas les solutions qui manquent qu’elles soient sous forme de traitements médicaux et de remèdes naturels.

Au moindre doute, si vous en avez souvent, si l’aphte est très douloureux ou au contraire totalement indolore, n’hésitez pas à consulter rapidement votre médecin ou un dermatologue.

Voici une petite vidéo pour en savoir plus sur les aphtes, leurs causes et leurs traitements.