Comment fonctionnent les complémentaires santé pour étudiants ?

Etudiant, on est souvent insouciant et on se croit invincible face aux problèmes de santé… Pourtant un accident en faisant du sport est vite arrivé ! Et que dire du nombre d’étudiants qui se mettent à porter des lunettes pendant leurs années passées sur les bancs des amphithéâtres !

Vous conviendrez par ailleurs qu’il ne s’agit pas précisément de l’époque de la vie où l’on dispose d’un budget important pour faire face aux dépenses de santé !

Heureusement, les complémentaires santé pour étudiants permettent d’éviter de mauvaises surprises en cas d’accident ou de maladie.

Vous souhaitez en savoir plus sur leur fonctionnement ? Découvrez notre dossier spécial où vous apprendrez tout sur le régime de Sécurité Sociale des étudiants, l’utilité des complémentaires santé, mais aussi les aides disponibles pour financer son adhésion.

Le fonctionnement de la mutuelle de santé étudiante

En règle générale, dès le début de leurs études, les étudiants relèvent du régime de la Sécurité Sociale étudiante. Ils ne sont donc pas affiliés au régime général et le remboursement de leurs soins et frais médicaux est géré par des organismes spécialisés que l’on appelle « mutuelles étudiantes ».

Les étudiants sont affiliés au régime de Sécurité Sociale étudiant et non au régime général

Attention, il existe tout de même certaines exceptions à ce régime étudiant :

  • Les étudiants qui travaillent pendant leurs études pendant au moins 150 heures sur 3 mois ou 600 heures par an sont rattachés au régime général de la Sécurité sociale.
  • Les étudiants rattachés au régime d’assurance maladie de leur conjoint, partenaire de PACS ou concubin n’ont pas l’obligation de s’affilier au régime étudiant.
  • Les étudiants de 16 à 19 ans et dépendant d’un parent affilié à un régime spécifique (artisan, commerçant, militaire, etc) n’ont pas non plus l’obligation de s’affilier au régime étudiant.
  • Même chose pour les étudiants de 16 à 28 ans, enfants d’employés de la SNCF.

Nationaux ou régionaux, les organismes gérant le régime étudiant ne sont pas des complémentaires santé malgré ce que l’appellation « mutuelle » pourrait laisser entendre.  Il faut donc bien faire la distinction entre la Sécurité sociale étudiante et la complémentaire santé, également disponible pour les étudiants.

Pourquoi souscrire à une complémentaire santé étudiante ?

Les prestations de la Sécurité sociale étudiante sont les mêmes que celle du régime général. Les remboursements sont donc partiels, généralement à hauteur de 70% du tarif de convention de l’Assurance Maladie. Il reste donc aux étudiants au minimum 30 % à payer de leur poche.

Il est donc tout à fait possible d’adhérer à une complémentaire santé auprès d’une mutuelle étudiante ou d’un autre organisme pour compléter ces remboursements et bénéficier d’une meilleure couverture santé. Dans certains cas, il est même possible de se rattacher à la mutuelle de ses parents en tant qu’ayant droit.

Mais pourquoi souscrire à une complémentaire santé pour étudiant si ce n’est pas obligatoire ?

Bien que les jeunes aient statistiquement une probabilité plus faible d’être malades, certains risques, et notamment les frais associés à un séjour à l’hôpital, peuvent être très coûteux. Il est donc important d’avoir une complémentaire santé qui couvre au moins les garanties de base.

prothese auditive

Si vous portez une prothèse auditive ou avez des besoins de santé spécifique, une complémentaire santé vous sera très utile

Par ailleurs, si vous avez des besoins spécifiques, en particulier dans le domaine de l’optique ou du dentaire, ou que vous portez un appareil auditif, vous avez tout intérêt à choisir une mutuelle couvrant ce genre de soins.

Les mutuelles étudiantes proposant des offres de complémentaires offrent généralement aussi des options spécifiques adaptées aux jeunes comme le remboursement de la pilule ou des aides au sevrage tabagique

D’autre part, si vous envisagez de partir étudier ou faire un stage à l’étranger, il peut être judicieux de souscrire une mutuelle prenant en charge les frais de santé à l’étranger.

Les aides relatives à l’assurance santé des étudiants

Si vous avez des difficultés financières, sachez qu’il existe des aides pour vous permettre de souscrire à une complémentaire santé. En voici les principales :

La couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C)

Gratuite, la CMU-C offre une prise en charge à hauteur de 100 % des tarifs de convention de la Sécurité Sociale et inclut des forfaits pour les frais dentaires ou optiques par exemple. Elle permet par ailleurs de ne pas avoir à faire l’avance des frais et exclut les dépassements d’honoraires.

problèmes financiers

Si vous avez des problèmes financiers vous pourrez bénéficier d’aide pour payer votre complémentaire santé

Pour pouvoir en bénéficier, certaines conditions doivent tout de même être respectées :

  • Avoir la nationalité française ou être titulaire d’un titre de séjour valide.
  • Résider en France de manière ininterrompue depuis plus de trois mois.
  • Avoir des ressources inférieures à un certain plafond qui varie selon lieu de résidence et la composition du foyer.
  • Avoir rempli une déclaration fiscale séparée de celle des parents.

L’aide au paiement d’une complémentaire santé (ACS)

Cette prestation concerne les personnes dont les ressources sont légèrement supérieures au plafond d’attribution de la CMU-C. Elle permet d’obtenir une aide financière pour payer la complémentaire santé qui varie en fonction de l’âge du bénéficiaire.

Sachez par ailleurs qu’il existe également des aides au niveau régional. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à vous renseigner auprès du service social du CROUS de votre ville.

Conclusion

Bien qu’elle ne soit pas obligatoire, l’adhésion à une complémentaire santé pour étudiant est très recommandée.

Elle permettra en effet de compléter les remboursements de la Sécurité Sociale mais pourra également prendre en charge certaines dépenses liées à des besoins spécifiques (port de lunettes ou de lentilles, soins dentaires, etc).

Si ça vous intéresse, n’attendez pas plus et demandez vos devis de mutuelle dès maintenant ! Vous pourrez ainsi les comparer et choisir l’offre la plus adaptée à vos besoins.

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
WhatsApp