Tout savoir sur l’appareil dentaire lingual

Vous souhaitez avoir recours à l’orthodontie pour redresser vos dents mais ne concevez pas de porter un appareil visible ? L’appareil dentaire lingual peut être une très bonne alternative aux traitements orthodontiques classiques car il offre des résultats très satisfaisants tout en étant parfaitement invisible.

Née dans les années 1970 aux Etats-Unis, l’orthodontie linguale tire son nom du positionnement des bagues orthodontiques placées, non pas sur la face externe des dents comme c’est le cas dans l’orthodontie classique, mais sur la face interne, du côté de la langue. Si, au départ, on utilisait des bagues vestibulaires (celles qui sont utilisées sur la face externe des dents) que l’on posait simplement sur la face interne des dents, la technique s’est beaucoup perfectionnée depuis, grâce notamment aux progrès de la robotique et de la digitalisation de l’orthodontie.

Aujourd’hui, l’appareil lingual est souvent considéré comme la « technique du futur » car il rend plus supportable le traitement orthodontique, notamment chez les adultes, et revêt une importance capitale dans l’application d’autres techniques comme la prothèse, l’implantologie ou encore la parodontologie.

Si vous vous intéressez à l’appareil dentaire interne ou lingual mais que vous vous posez encore de nombreuses questions, découvrez dès maintenant notre dossier spécial sur Dentaly.org, votre portail dentaire !

A qui s’adresse l’orthodontie linguale ?

Appareil lingual

L’appareil lingual est placé sur la face interne des dents

Les bagues linguales sont destinées aussi bien aux adolescents qu’aux adultes en quête d’une solution efficace pour retrouver le sourire mais qui n’envisagent pas de porter un appareil dentaire classique. Il convient néanmoins de s’assurer auprès de l’orthodontiste que la hauteur de la face interne des dents est suffisante pour accueillir les attaches orthodontiques.

Grâce au perfectionnement de la technique, l’appareil lingual est aujourd’hui capable de traiter plusieurs types de malocclusion, des plus simples aux plus complexes :

  • Correction à visée esthétique : l’orthodontie linguale est tout à fait indiquée dans le traitement des malpositions dentaires, dans le cas de dents qui se chevauchent ou bien de dents trop espacées par exemple. Dans ce cas, des extractions dentaires sont parfois nécessaires avant de commencer le traitement.
  • Correction à visée fonctionnelle : le traitement lingual peut également être envisagé pour traiter des problèmes fonctionnels comme les troubles de la mastication, de la déglutition ou encore de la phonation.
  • Correction en préparation à d’autres traitements : le chirurgien dentiste peut parfois prescrire un traitement orthodontique lingual en amont d’une pose d’implant ou de prothèse dentaire afin de rétablir l’alignement ou l’espacement des dents.

Il convient finalement de préciser que l’orthodontie invisible ne s’adresse pas aux enfants dont la croissance n’est pas terminée et dont les dents n’ont pas la surface suffisante pour accueillir des bagues linguales.

Quels sont les avantages de l’appareil lingual ?

L’avantage principal de l’appareil interne est sa discrétion. Il est en effet totalement invisible et il est pratiquement impossible que votre interlocuteur devine que vous portez un appareil. Cet atout est très important chez les adultes, notamment dans la sphère professionnelle, et particulièrement pour les métiers « publics » comme l’enseignement, les métiers du spectacle, de la vente, etc…

Professeur sourire

Les appareils invisible sont particulièrement intéressants pour les adultes

L’invisibilité n’est pas le seul point faire de l’appareil lingual. L’utilisation de bagues peu volumineuses et la localisation de celles-ci en fait également un appareil très confortable qui ne gêne ni la mastication, ni l’élocution (après une courte période d’adaptation).

Par ailleurs, du fait que les attaches soient placées à l’intérieur, le risque de voir apparaître des tâches disgracieuses sur les dents n’est plus à craindre.

Enfin, cette technique offre des résultats comparables à l’orthodontie visible. C’est donc le parfait équilibre entre performance et esthétique.

La pose d’un appareil interne

La première étape du traitement lingual consiste en une prise d’empreintes au cabinet dentaire. Le moulage sera ensuite envoyé chez un prothésiste qui positionnera les attaches linguales sur mesure.

Ensuite, au bout de quelques semaines, le patient devra retourner chez son praticien pour se faire poser les bagues linguales grâce à la technique du collage indirect lingual. Les attaches linguales auront été préalablement positionnées dans une gouttière en fonction des mesures prises lors du premier rendez-vous.

Des gênes et douleurs peuvent apparaître durant les premiers jours du traitement mais doivent normalement s’estomper d’elles-mêmes rapidement. Si ce n’est pas le cas, n’hésitez pas à contacter votre orthodontiste.

Une fois l’appareil en place, des visites régulières seront planifiées afin de vérifier l’évolution du traitement et d’ajuster les bagues, environ toutes les quatre à six semaines.

Voici une vidéo reprenant les différentes étapes de la pose d’un appareil dentaire lingual :

Les bons réflexes à adopter

Il est très important de maintenir une hygiène buccale irréprochable lorsque l’on porte un appareil lingual. En effet, le risque de carie est plus élevé dans la mesure où les attaches sont fixées directement sur l’émail dentaire. Le brossage est par ailleurs plus compliqué car il faut bien nettoyer toutes les attaches et celles-ci sont placées sur la face interne des dents. L’utilisation de brossettes interdentaires et du fil de soie est également recommandée pour les zones situées derrière l’arc dentaire et autour des attaches. L’usage d’un hydropulseur peut éventuellement être intéressant pour nettoyer les zones difficiles d’accès.

Concernant l’alimentation, il vaut mieux éviter les aliments durs, collants ou fibreux pendant toute la durée du traitement.

Enfin, un suivi régulier au cabinet est primordial pour assurer le succès du traitement et éviter des complications telles que la décalcification des dents, des caries, des gingivites et des problèmes parodontales.

Les bagues linguales comportent-elles des contre-indications ?

L’orthodontie linguale ne comporte pas en elle-même de contre-indications, si ce n’est que la morphologie de la couronne dentaire du patient peut parfois rendre la technique très complexe. Elle partage en revanche les mêmes contre-indications que l’orthodontie classique, c’est à dire qu’elle ne peut être envisagée que sur des dents et des tissus sains (os et gencives).

Il est également important de noter que des petites gênes peuvent apparaître en début de traitement (douleurs, zozotement, etc) mais qu’elles disparaissent normalement d’elles-mêmes au bout de quelques jours.

Finalement, le seul inconvénient de l’appareil interne est son prix.

Prix d’un appareil dentaire lingual

Prix appareil lingual

L’appareil lingual est le traitement orthodontique le plus cher à ce jour

Comme pour toutes les autres techniques d’orthodontie, il est difficile d’énoncer un prix standard tant les traitements proposés sont entièrement personnalisés et adaptés aux besoins des patients.

Il faut toutefois s’attendre à ce que les tarifs de l’orthodontie linguale soient plus élevés que l’orthodontie classique.

 

Le prix du traitement lingual dépend en effet de plusieurs facteurs :

  • Le prix de l’appareil qui dépend du fabricant (plus cher qu’un appareil vestibulaire)
  • Les matériaux utilisés
  • La durée du traitement
  • Le nombre de visites nécessaires pour ajuster l’appareil
  • Les prix pratiqués par l’orthodontiste (libres)

En prenant tous ces éléments en compte, on peut estimer qu’un traitement lingual coûte environ 1500€ par trimestre, soit deux à quatre fois plus qu’un appareil visible classique.

Il est important de noter que dans le cadre de l’orthodontie linguale, la durée des rendez-vous chez l’orthodontiste est plus longue car les bagues sont plus difficiles d’accès et le praticien aura donc besoin d’un peu plus de temps pour les ajuster. D’autre part, il faut aussi savoir que l’orthodontie linguale est une spécialité que tous les orthodontistes ne pratiquent pas. Ces deux facteurs expliquent en partie le prix de l’appareil lingual.

L’orthodontie linguale n’étant remboursée par la sécurité sociale que pour les moins de 16 ans, nous vous recommandons de chercher une mutuelle couvrant ce type de traitement chez l’adulte.

Invisalign ou lingual : quelles différences ?

appareil invisalign

La gouttière Invisalign est une autre solution d’orthodontie invisible

En matière d’orthodontie invisible, l’appareil lingual est souvent comparé à la gouttière Invisalign. Pourtant ces deux techniques sont très différentes et ne peuvent pas forcément être substituées, notamment en cas de malocclusion sévère où l’aligneur ne serait pas suffisant.

Dans le cas de la gouttière Invisalign, le dentiste va commencer par prendre des photos, des radiographies et des scans numériques de vos dents afin de créer un plan de traitement. Vous recevrez ensuite une série d’aligneurs à porter tous les jours et à changer chez vous toutes les deux semaines environ. Vous devrez vous rendre chez votre dentiste toutes les six à huit semaines pour qu’il vérifie l’évolution du traitement, et ce, jusqu’à ce que le positionnement des dents soit jugé satisfaisant. La période de traitement Invisalign sera ensuite suivie par une période de contention afin de stabiliser les résultats.

 

Pour vous aider à mieux voir les différences entre ces deux techniques, nous avons préparé un tableau comparatif :

Appareil lingualGouttière Invisalign
Durée du traitement Environ 24 mois Entre 9 et 18 mois
Confort d'utilisation Quelques gênes au début du traitement Moins de douleur qu'avec des bagues
Fréquence des rendez-vous Toutes les 4 à 6 semaines Tous les 15 jours
Résultats Similaires aux bagues vestibulaires Très bons sur les malocclusions légères
Invisibilité 100% Quasi-invisible
Tarifs 4000 à 8000€ au total 3500 à 5000€ au total

La contention après un traitement lingual

Après un traitement orthodontique, il est important de stabiliser le résultats pour éviter que les dents ne reprennent leur mauvais alignement. C’est pour cette raison que les orthodontistes procèdent à une contention afin de maintenir les dents dans leur nouvelle position.

contention orthodontie

Tous les traitements d’orthodontie sont suivis d’une période de contention

Il existe deux types d’appareils de contention :

  • La contention fixe à l’aide de fils collés sur la face interne des dents,
  • La contention amovible grâce à l’utilisation d’un appareil, d’une gouttière ou encore d’une plaque à porter la nuit.

La durée de cette période de contention est très variable et l’orthodontiste vérifiera plusieurs fois la position de vos dents dans la première année suivant le traitement lingual, puis éventuellement au cours des années suivantes. Certains praticiens préconisent même une rétention orthodontique à vie !

Si elle ne protège pas à 100% des récidives, la contention est toutefois extrêmement importante pour garantir de bons résultats sur le long terme et fait partie intégrante du traitement d’orthodontie.

Conclusion

L’appareil dentaire lingual est une solution très efficace pour traiter les malocclusions des plus simples au plus sévères. Elle convient tout particulièrement aux adultes ne souhaitant pas compromettre leur image avec des bagues métalliques classiques.

Si le tarif du traitement est élevé comparé à l’orthodontie classique, sa discrétion et son efficacité convainquent de plus en plus de patients aujourd’hui.

Vous êtes séduit ? Prenez rendez-vous dès maintenant chez votre orthodontiste et demandez-lui conseil, il saura vous aiguiller et vous proposer la solution la plus adaptée à votre situation !

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
WhatsApp