Dentaly.org est financé par ses lecteurs. Lorsque vous achetez en cliquant sur les liens de notre site, nous gagnons parfois des commissions d’affiliation qui n’entraînent aucun frais pour vous. Lire la suite.

La candidose buccale : comment s’en débarrasser ?

Par 
Candidose buccale
La candidose buccale est particulièrement désagréable mais heureusement il existe des moyens de l'éviter et de la soigner !

Une sensation de bouche en feu. Une bouche sèche. Ces impressions désagréables sont fréquentes et elles vous sont certainement familières… Derrière cette gêne se cache peut-être une candidose buccale.

Si son nom peut paraître barbare, cette mycose de la bouche est une pathologie qui se traite facilement et s’estompe rapidement dans la grande majorité des cas. Les complications sont mineures et touchent un public fragile très précis. En outre, l’anticiper est tout aussi simple en respectant une bonne hygiène bucco-dentaire.

L’équipe de Dentaly fait le point et vous dit tout sur cette infection de la bouche.

Qu’est-ce que la candidose buccale ?

La candidose buccale est moins célèbre que son voisin cutané ou gynécologique. Elle n’en est, pour autant, pas moins fréquente. Il s’agit d’une mycose qui se développe dans la bouche. Les taches rouges et blanchâtres apparaissent généralement sur la langue, le palais et les joues.

Le rôle du Candida Albicans

Candida Albicans
Candida Albicans, le responsable des mycoses.

Le Candida Albicans est un champignon microscopique présent sur les muqueuses, dans le tube digestif et les parties génitales de votre corps. Cet organisme mycotique est inoffensif et vie en parfaite harmonie avec les ferments protecteurs mais devient pathogène dans le cadre d’un déséquilibre immunitaire.

Dans ces cas-là, le germe se reproduit de façon excessive, engendre des toxines et devient à l’origine d’infections telles que la candidose buccale. Cette pathologie est dans 99% des cas bégnine et n’est pas contagieuse.

Les causes et les symptômes de la candidose buccale

Les causes les plus fréquentes

En plus de la prolifération du champignon de type Candida, d’autres facteurs favorisent le développement d’une candidose buccale :

  • Une mauvaise hygiène buccale
  • Un appareil dentaire mal positionné
  • Inflammation et sécheresse buccale
  • Grossesse
  • Diabète
  • Traitements comme la radiothérapie
  • Médicaments qui diminuent la production de salive : antibiotiques, corticoïdes ou neuroleptiques

Trois variantes à l’origine de multiples symptômes

La candidose buccale peut se développer sous différentes formes :

  • Le muguet :  Il s’agit de la mycose de la bouche la plus répandue. Des dépôts blanchâtres couvrent des boutons ou des plaques sur les joues et la langue. Ces maux sont à l’origine de picotements et de brûlures. Dans certains cas, cela peut entraîner des difficultés à avaler.
  • Les perlèches : Là encore, il s’agit de dépôts blanchâtres qui apparaissent au coin des lèvres. Ce type de mycoses peut provoquer des fissures.
  • La langue noire : La langue tronque sa couleur naturelle pour un aspect brun et verdâtre

Conséquences de la candidose

Si la candidose n’est pas une pathologie contagieuse et se révèle, dans la grande majorité des cas, temporaire, cette mycose de la bouche peut engendrer d’autres lésions au niveau de la région buccale. Parmi ces maux, on retient des inflammations et fissurations dans les coins de la bouche (chélite angulaire), des marques rouges sur la langue (glossite) ou des inflammations au niveau des gencives (érythème gingival linéaire). Enfin, il n’est pas rare d’observer une perte d’appétit chez certains sujets.

En plus des effets secondaires cités ci-dessus, d’autres sensations déplaisantes peuvent apparaître comme des saignements, des difficultés à avaler, une perte de goût, des impressions de brûlure ou une sensation de coton dans la bouche.

Qui peut être touché par la candidose buccale ?

Les personnes les plus touchées par la candidose buccale font partie des publics définis comme fragiles, et dont les défenses immunitaires sont plus affaiblies que les autres comme les nourrissons, les enfants, les personnes âgées ou les victimes du VIH.

La candidose chez les nourrissons et les enfants

L’infection via cette mycose est fréquente dans les premières semaines de vie du bébé. La candidose buccale prend la forme du muguet. Si cette fleur symbolise le printemps, ce nom associé à cette variante de la candidose de bouche est beaucoup moins réjouissant. Si vous êtes parents, vous vous devrez de contrôler l’apparition de lésions dans la bouche du nouveau-né. Afin de prévenir cette mycose bucco-dentaire, la maman peut se fier aux signes suivants :

muguet buccal bebe
Chez les bébés, la mycose prend la forme d'un muguet buccal.
  • Poitrine et mamelons douloureux lors de l’allaitement
  • Poitrine douloureuse entre les périodes d’allaitement
  • Rougeurs et sensibilité accrue au niveau des mamelons

Lorsqu’il s’agit d’enfants et de bébés, on craint naturellement toujours le pire avec ce genre d’infections. Malgré tout, il est important de noter que ce type d’infections disparaît aussi vite qu’elle n’apparaît si le sujet est en bonne santé. En outre, aucun traitement n’est nécessaire.

La candidose chez l’adulte

Au sein de la population adulte, différents facteurs expliquent l’apparition de la candidose buccale. Le port d’une prothèse dentaire ou un traitement médical sont des raisons communes.

Ce trouble buccal devient alarmant et dangereux pour la santé lorsqu’il s’attaque à des personnes dont le système immunitaire ne produit pas assez de défenses pour combattre l’infection.

Traitement

Comme évoqué précédemment, la candidose buccale peut disparaître sans traitement lorsque le sujet est en bonne santé. Cependant, nous vous recommandons de consulter un praticien qui, après un examen de la bouche, définira un traitement adapté.

Traitement antifongique

Cette médication est spécifique dans le traitement des mycoses et la candidose buccale n’échappe pas à la règle. Les antifongiques ou fongicides sont des médicaments très efficaces et s’administrent par voie orale (comprimés à sucer ou solution en gel à garder quelques minutes dans la bouche).

Bains de bouche

La prise de médicaments peut s’accompagner de bains de bouche. Un remède bénéfique dans toutes les situations. Dans un verre d’eau, veillez à mélanger une cuillère à café de bicarbonate de soude. Le cocktail est simple et garantit une protection optimale.

Mesures d’hygiène dentaire

Afin d’éviter les récidives, tout combat contre la candidose buccale doit perdurer dans le temps en observant les mesures d’hygiène dentaires suivantes :

Brossage des dents régulier
Une bonne hygiène dentaire permet d'éviter l'apparition d'une candidose buccale.
  • Se laver soigneusement les dents deux fois par jour avec une brosse à dents à poils souples
  • Eviter les aliments trop sucrés
  • Réduire la consommation de tabac
  • Bien nettoyer les appareils et prothèses dentaires
  • Utiliser du fil dentaire
  • Ne pas partager sa brosse à dents
  • Utiliser un dentifrice fluoré (à partir de 3 ans) pour anticiper les caries

Comment prévenir la candidose buccale ?

Chez Dentaly.org, guérison rime aussi avec prévention.

Maintenir une bonne hygiène bucco-dentaire est la clé pour prévenir les variantes de candidose buccale. Mais cette recommandation n’est pas la seule. En nettoyant régulièrement les inhalateurs, en observant une diète pauvre en sucre et en levure ou en allant chez le dentiste tous les six mois, il est très facile de lutter, sur le long terme, contre l’apparition d’une candidose buccale.

La candidose buccale : comment s'en débarrasser ?
5 (100%) 3 participant[s]

Auteur(s) de l'article
Anaïs Gibert
Anaïs Gibert
Anaïs Gibert on Linkedin
Rédactrice spécialisée dans les secteurs du dentaire et du bien être, Anaïs est également une experte en communication digitale.
Sa Mission pour Dentaly.org ? Aider à améliorer la santé bucco-dentaire de nos lecteurs en rendant l'information compréhensible et accessible à tous !
Sources
Journal of the Canadian Dental Association. Dr. Samson Ng. Prise en charge de patients atteints de candidose buccale. 2013  [en ligne] https://jcda.ca/fr/article/d122 Consulté le 25 janvier 2021. Observatoire du Médicament, des Dispositifs médicaux et de l'Innovation Thérapeutique. Traitement des candidoses buccales et oesophagiennes. 2018. [en ligne] http://www.omedit-centre.fr/portail/gallery_files/site/136/2953/5062/8300.pdf Consulté le 25 janvier 2021. Société canadienne de pédiatrie. Le muguet. Août 2018  [en ligne] https://www.soinsdenosenfants.cps.ca/handouts/health-conditions-and-treatments/thrush  Consulté le 25 janvier 2021. Hôpitaux Universitaires de Genève. Mon enfant a un muguet.  [en ligne] https://www.monenfantestmalade.ch/fiches/muguet Consulté le 25 janvier 2021.