Urgence dentaire : Que faire et qui contacter en cas d’accident ?

Par 
Urgence dentaire
Urgence dentaire : retrouvez tous nos conseils pratiques pour mieux faire prendre en charge vos douleurs et accidents dentaires urgents.

Vous avez une urgence dentaire ? Une dent cassée, un abcès douloureux, une rage de dent… et vous ne savez pas quoi faire ?

Pas de panique : Dentaly.org  est là pour vous dire comment réagir et trouver un dentiste disponible rapidement près de chez vous !

Il peut en effet arriver que l’on souffre vraiment des dents et dans certains cas, il ne faut pas traîner. Alors comment réagir dans ce cas-là ? Faut-il consulter son dentiste ou existe-t-il un service d’urgence dentaire 24h/24 ? Notre dentiste peut-il refuser de nous recevoir ? Quels soins et quelles douleurs sont considérés comme « urgents » ?

Toutes ces questions, nous nous les posons au moins une fois dans notre vie mais souvent trop tard, et l’on ne sait pas quoi faire une fois que la douleur est là ni vers qui se tourner.

Vous, ou bien l’un de vos proches, êtes peut-être d’ailleurs en ce moment-même en train de « souffrir le martyre ». Nous allons donc répondre sans délai à toutes les questions que vous vous posez, afin que vous sachiez comment consulter un dentiste en urgence !

Qu’est-ce qui est considéré comme une urgence dentaire ?

L'expulsion d'une dent
L’expulsion d’une dent est une urgence ! Lors d’une chute ou d’un traumatisme local, une dent peut être complètement expulsée de son alvéole. Dentaly vous dit quoi faire dans ce cas comme dans pour d’autres urgences dentaires.

L’assurance maladie définit les urgences dentaires selon deux cas:

Cas 1 = Nécessité de consulter son chirurgien-dentiste dans la journée sans faute, si:

  • vous souffrez de douleurs insupportables, aggravées en position allongée;
  • vous avez des difficultés à vous servir de votre bouche, de votre mâchoire;
  • vous avez subi un traumatisme dentaire ou buccal: dent expulsée, cassée, déplacée ou bien plaie importante.

Cas 2 = Nécessité d’appeler le Samu au 15 ou au 112, si:

  • vous avez des difficultés pour avaler ou respirer;
  • vous avez des douleurs très intenses accompagnées de fièvre;
  • votre visage ou votre cou sont enflés, ou bien la peau est rouge et chaude sur le visage;
  • vous avez des vomissements, ou une perte de connaissance, après un traumatisme.

En dentaire, il y a plusieurs types d’urgences. Le plus souvent il s’agit d’une rage de dent. Lorsque les antalgiques ne font pas effet, lorsque l’on n’arrive plus à dormir, lorsque la douleur est insupportable ou lorsqu’il y a un abcès douloureux, il faut consulter immédiatement et en urgence son dentiste. Le but premier étant de soulager puis d’éliminer la douleur. Et le seul moyen de soigner définitivement une rage de dents est de chercher et soigner la cause de la douleur! Sinon, elle reviendra à coup sûr, et peut-être à un mauvais moment où il sera difficile pour vous de consulter un spécialiste.

Une autre cause nécessite un rendez-vous en urgence : la dent cassée ou expulsée. Si une dent est cassée lors d’une chute, lors de la pratique d’un sport sans protège dents ou suite à un coup ou un accident, il faut agir vite. Une dent qui tombe peut et doit être réimplantée (pour protéger l’alvéole et les dents attenantes). Mais il faut agir dans l’heure! Il s’agit donc d’un cas d’urgence.

Il peut également arriver qu’après la pose de bagues dentaires, la gencive soit blessée, qu’une bague tombe, qu’un appareil amovible se fissure ou se perde, ou bien que les fils soient simplement trop serrés et provoquent des douleurs aux mouvements de la bouche. Il s’agit là aussi d’une urgence qui demande de prendre rendez-vous le plus vite possible chez son dentiste.Une dent qui tombe, souvent lors d’un accident de deux roues, doit être réimplantée le plus vite possible. C’est donc urgent de consulter un dentiste.

Voici une vidéo très complète sur l’urgence dentaire :

Cette vidéo traite de les urgences dentaires

Urgences dentaires 24h/24 : qui appeler ?

Si l’on prend le cas d’une urgence dentaire classique en journée, la première chose à faire est de téléphoner à son dentiste habituel pour prendre rendez-vous. Mais il peut arriver qu’il refuse parce qu’il est complet (nous verrons plus bas ce que dit la loi à ce sujet).

Et c’est là que tout se complique. Vous avez mal au point de souhaiter vous arracher la dent responsable des douleurs, vous voulez percer votre abcès douloureux ou pire, taper votre tête contre un mur tellement la douleur est intense… Ou bien vous n’avez que quelques minutes ou quelques heures pour faire replacer une dent expulsée ou un morceau de dent cassé… Et votre dentiste est complet.

Vous devrez donc vous renseigner afin de trouver les cabinets dentaires de garde ou les services d’urgence dentaire près de chez vous. Une recherche internet suffit généralement à trouver un « dentiste de garde » dans votre ville, ou bien le service « urgences dentaires » dans la clinique ou l’hôpital le plus proche. Le site internet de l’Ordre National des Chirurgiens-Dentistes fournit ce type de renseignements actualisés, entre autres. La plupart des dentistes donnent également ces renseignements sur leur répondeur, lorsqu’ils sont absents du cabinet.

Urgence dentaire en temps de Covid-19

Les professionnels de santé ont ré-ouvert leurs cabinets depuis la fin du confinement, mais les conditions de consultation ont été modifiées.

Des mesures sanitaires strictes sont appliquées: port du masque constant sauf au fauteuil, pas de magazines ni de prospectus en salle d’attente, distanciation sociale, gel hydroalcoolique, pas d’accompagnant. Mais d’autres procédures doivent être respectées par les patients en demande de soin. Notamment:

  • Aucun patient, même en situation d’urgence, ne peut être reçu au cabinet sans avoir téléphoné au préalable, afin de préparer l'emploi du temps et le cabinet, en fonction des autres patients, pour organiser la désinfection des locaux, ainsi que la distanciation dans les locaux.
  • Le patient est questionné sur son état de santé: symptômes? cas contact (si le patient a été en contact avec une personne contaminée)? Pour les patients à risque ou avérés Covid 19: les cabinets dentaires sont équipés et formés pour vous recevoir tout en protégeant l’équipe, mais une heure précise (en toute fin de journée ou le matin avant le premier rendez-vous prévu) vous sera donnée. Il s’agit de pouvoir bien désinfecter et aérer avant de recevoir les autres patients.

Urgence dentaire le dimanche : que faire ?

Urgence dentaire le dimanche
Qui appeler pour une urgence dentaire le dimanche ?

Si vous êtes dans l’une des pires situations, c’est-à-dire une urgence dentaire un dimanche, comme une rage de dent ou une dent cassée, ne vous inquiétez pas, il existe des solutions.

Certains hôpitaux ou certaines cliniques ont des services dentaires. Mais ils sont très peu nombreux en France. Heureusement, un service de garde est organisé par le conseil de l’ordre départemental des chirurgiens-dentistes pour les dimanches et les jours fériés.

Pour connaître le dentiste de garde de votre ville, vous pouvez téléphoner au commissariat le plus proche (en composant le 17) ou au SAMU/SMUR (composez le 15). Les  forces de l’ordre et de secours disposent de la liste des dentistes de garde pour les urgences dentaires le dimanche. La plupart des dentistes intègrent également à leur message, sur leur répondeur, le nom et le téléphone du cabinet dentaire de garde pour le week-end.

Urgence dentaire la nuit : nos conseils

Que faire en cas d’urgence dentaire la nuit ? Pour une urgence dentaire du dimanche, vous pouvez donc trouver un dentiste de garde. Pour une urgence en journée, vous pouvez prendre rendez-vous avec votre dentiste ou avec un cabinet dentaire. Mais pour une urgence dentaire la nuit, cela se complique parfois.

La mauvaise nouvelle est que vous ne trouverez pas de dentiste de garde la nuit. Mais… certaines villes ont un pôle odontologie et santé buccale dans leurs hôpitaux, qui traite les urgences dentaires la nuit.

C’est notamment le cas de Bordeaux, Lyon ou encore Marseille. Vous devez donc vous renseigner pour connaître l’existence de ce type de service dans votre ville. Si la douleur est vraiment insupportable, résiste aux anti-douleurs et présente peut-être des complications (gonflements de la face et/ou fièvre), vous devez vous rendre aux urgences d’un hôpital ou bien contacter le Samu (15 ou 112). Ils pourront vous soulager pour quelques heures, le temps de prendre un rendez-vous chez votre dentiste à la première heure.

Dent cassée ou expulsion d’une dent : les premiers gestes

Peu de gens savent comment réagir lorsqu’il y a expulsion d’une dent définitive ou lorsque leur enfant se casse une dent après une chute. Il y a des choses très importantes à faire et c’est pour cela que nous avons décidé de vous en parler.

Dent cassée : ce qu’il faut faire

Que faire lorsqu'une dent est cassée
Dent cassée : c’est une urgence !

Les fractures de dents sont fréquentes, surtout chez les enfants mais également chez les adultes. Elles font souvent suite à une chute ou à un coup, ou bien à un traumatisme pendant la prise alimentaire. Plusieurs cas sont alors possibles :

  • si la pulpe dentaire n’est pas atteinte, votre dentiste pourra recoller le morceau à condition que vous l’ayez gardé dans des bonnes conditions. Si c’est impossible, il fera une réplique du morceau manquant avec une résine ultra résistante;
  • si la pulpe dentaire est atteinte et si le volume est important, votre dentiste fera une réplique en résine après avoir dévitalisé la dent. Il peut également poser une couronne;
  • si la racine est touchée, votre dentiste n’aura pas d’autre choix que d’extraire la dent. Il va soit poser un implant, soit poser un bridge, soit poser un appareil amovible.

En attendant d’avoir un rendez-vous chez votre dentiste, vous devez donc :

  • récupérer le morceau de dent cassé et le garder dans du sérum physiologique ou du lait UHT pour protéger la matière vivante de la dent – éventuellement dans un mouchoir en papier imbibé de salive si on n’a rien d’autre sous la main;
  • prendre un rendez-vous en urgence chez votre dentiste: plus le dentiste intervient vite, plus le morceau cassé est encore « vivant » et mieux la racine aura été protégée. Idéalement, dans les 24 heures, maximum;
  • placer des compresses d’eau glacée à l’endroit où la dent est cassée s’il y a des douleurs.

Attention toutefois, la perte d’un plombage ou amalgame n’est pas considérée comme une urgence dentaire !

Dent expulsée : ce qu’il faut faire

La perte accidentelle d’une dent est une situation où il faut agir vite. La dent peut en effet être réimplantée uniquement dans les 60 minutes qui suivent sa perte (l’idéal étant dans les 20 minutes, mais c’est difficilement réalisable). Il y a donc urgence. En attendant d’être reçu par un dentiste, vous devez :

  • récupérer la dent. Attention, les expulsions sont plus fréquentes chez le jeune enfant du fait de la faible longueur de la racine, et il peut être difficile de retrouver la dent perdue, et aussi difficile de faire tout le processus de conservation de la dent. Mais les mêmes recommandations ou presque valent pour les dents immatures et les dents permanentes matures;
  • si la dent est sale, la rincer sous l’eau courante, ou, mieux, avec du sérum physiologique, mais surtout sans la frotter et en la tenant par la couronne et non par la racine;
  • essayer de replacer doucement la dent dans l’alvéole, sans forcer, le but étant de protéger l’alvéole de la nécrose rapide;
  • s’il est impossible de replacer la dent dans la cavité de la racine, on peut la placer dans un récipient contenant du lait UHT (idéal par son Ph et une bonne osmolarité) ou du sérum physiologique, en attendant de se rendre rapidement chez son dentiste. Les adultes peuvent la garder dans la bouche, sous la langue pour la protéger. Si on n’a pas ce qu’il faut pour garder la dent d’un enfant dans un bon milieu protecteur, on ne peut pas lui la faire garder dans la bouche, au risque qu’il l’avale. On peut alors utiliser un mouchoir en papier ou un coton bien imbibés de salive. Le but est d’éviter que les ligaments et cellules parodontales ne sèchent et ne meurent. L’eau simple n’est pas recommandée: par son hypotonie, elle ne protégera pas de la destruction la membrane de la racine, hors de son milieu:
  • le dentiste évaluera si la dent peut être réimplantée, selon l’état de la dent et de l’alvéole. Plus le temps passé « alvéole à sec » aura été long, plus l’implantation peut être compliquée;
  • une attelle est placée, par fil d’acier, en se servant des dents saines attenantes. Elle sera maintenue deux semaines;
  • des antibiotiques seront prescrits pour éviter qu’un germe, entré lors de l’expulsion, ne vienne mettre en danger la racine;
  • une surveillance sera faite par votre dentiste, à un mois, trois mois, six mois, et un an.

Dentiste d’urgence : ce que dit la loi

Rage de dent : n'attendez pas
Mal au dent : votre dentiste doit vous prendre en urgence !

Soyons honnêtes, rares sont les dentistes qui refusent de prendre un patient en urgence. Mais cela arrive malheureusement.

Si vous souhaitez consulter un dentiste en urgence et qu’il refuse, si vous souffrez terriblement, que vous avez une dent cassée ou expulsée, sachez qu’un dentiste se doit :

  • de porter assistance à un patient en détresse,
  • de participer à la permanence des soins,
  • d’assurer la continuité des soins en l’absence de dentiste traitant,
  • d’informer le praticien traitant de son intervention.

Le Code de la Santé Publique prévoit dans deux articles l’obligation légale du praticien dentaire à soigner l’urgence, par « devoirs d’humanité ». Mais il faut alors bien définir ce que les dentistes peuvent considérer comme une urgence effective.

Voici ce qui est considéré comme une urgence dentaire et ne peut être refusé lors de la prise de rendez-vous pour une consultation le jour même:

  • une pulpite

Plus connue sous le nom de « rage de dent« , la pulpite est une inflammation de la pulpe dentaire qui peut être liée à la progression d’une carie, à une pression trop importante, à un traumatisme ou encore à un manque d’hygiène bucco-dentaire. Si elle n’est pas traitée rapidement, la pulpite peut évoluer en nécrose et engendrer une infection dangereuse. Dans ce cas, il faudra dévitaliser la dent rapidement.

  • les complications de nécrose

Une nécrose dentaire est une destruction prématurée de la pulpe (qui regroupe les nerfs, les vaisseaux sanguins, et quelques vaisseaux lymphatiques), généralement suite à une pulpite non traitée. Le danger d’une nécrose vient du fait que la pulpe une fois détruite est colonisée par de nombreuses bactéries qui peuvent potentiellement migrer vers l’os, provoquant un abcès apical. Pour traiter la nécrose dentaire, il est nécessaire de dévitaliser la dent et éventuellement de poser une couronne afin de la renforcer.

  • une hémorragie suite à une extraction

Il est normal de constater des saignements après une extraction dentaire. Toutefois, s’ils ne disparaissent pas d’eux-mêmes en quelques heures alors que vous continuez à mordre dans une compresse comme indiqué par votre dentiste, c’est peut-être le signe d’une complication.

  • une alvéolite

Cette inflammation de l’alvéole dentaire fait généralement suite à l’extraction de dents de sagesse inférieures et survient lorsque le caillot sanguin censé protéger l’alvéole ne se forme pas suffisamment rapidement ou est délogé prématurément. Très douloureuse, cette complication nécessite une prise en charge rapide.

  • une infection suite à une pose d’implant

Lorsque l’hygiène dentaire n’est pas scrupuleusement respectée après la pose d’un implant, une inflammation de la gencive et des tissus durs peut se déclarer et porter atteinte au capital osseux. Pour la traiter, une antibiothérapie sera mise en place, éventuellement complétée par un comblement à l’aide de biomatériaux.

  • une parodontopathie aiguë

Moins connue que la gingivite, la parodontose est pourtant assez fréquente. Il s’agit d’une infection du parodonte qui peut aboutir à la destruction de l’os qui soutient les racines des dents. On remarque généralement une mobilité des dents puis éventuellement la perte de celles-ci. Heureusement, si elle traitée suffisamment tôt, elle n’est pas irrémédiable.

  • une perte de dent

Comme on l’a vu plus haut, la perte accidentelle d’une dent doit amener à consulter un dentiste au plus vite pour avoir une chance de pouvoir la réimplanter.

En résumé, la douleur dentaire faisant partie des douleurs ressenties les plus violentes et les plus handicapantes (pour se nourrir, pour dormir, pour travailler), votre dentiste doit vous prendre en charge même si votre pronostic vital n’est pas engagé. Cela étant, il arrive aussi que le dentiste d’urgence ait déjà un nombre conséquent de rendez-vous dans la journée et qu’il ne puisse pas vous recevoir. Il doit alors vous orienter vers un centre hospitalier ou une clinique prenant directement en charge ce type de cas (comme une clinique intégrant un centre d’urgence dentaire par exemple) ou bien qui vous aidera à gérer la douleur et le risque de complications en attendant de pouvoir être soigné par un dentiste.

Conclusion

Quelle que soit votre urgence, soyez rassuré, il existe une solution pour vous faire soigner; et ce, que ce soit en journée, la nuit, le dimanche ou un jour férié.

N’attendez pas pour vous faire soigner si les douleurs sont trop fortes, ou si l’une de vos dents est expulsée ou cassée, car des complications sérieuses peuvent se mettre en place.

De nombreuses personnes pensent qu’il est impossible de se faire soigner pour une urgence dentaire 24h/24. Vous savez maintenant que c’est possible !

FAQ : les questions les plus posées sur les urgences dentaires

Comment trouver un dentiste en urgence ?

Commencez par appeler votre dentiste habituel. Si celui-ci n’est pas en mesure de vous donner un rendez-vous rapidement, vous trouverez la liste des chirurgiens-dentistes de garde sur le site de l’Ordre National des Chirurgiens-dentistes. Vous pouvez également appeler le 15 pour une prise en charge rapide, notamment en cas de douleurs avec fièvre et/ou gonflement, ou après un traumatisme violent.

Qu’est-ce qui est considéré comme une urgence dentaire ?

Les urgences dentaires concernent le plus souvent des rages de dent persistantes, des accidents ou traumatismes (dent cassée ou fêlée) et des infections. Si votre mal de dent s’accompagne de fièvre et d’un mal-être général (nausées, vomissements, rougeurs, fièvre) ou si vous remarquez l’apparition de pus dans votre bouche, n’attendez pas pour prendre rendez-vous avec votre dentiste ou pour appeler le 15.

Comment faire passer une rage de dent en pleine nuit ?

Si vous souffrez de douleurs dentaires en pleine nuit, posez une poche de glace sur votre joue et prenez un anti-douleur tel que du paracétamol. Vous pourrez prendre rendez-vous avec un dentiste dès le lendemain matin. Des solutions naturelles peuvent aider en complément, comme un massage de la mâchoire et du cou avec des huiles essentielles de clou de girofle et de lavande mélangées avec de l’huile végétale douce.

Si la douleur persiste ou s’intensifie, avec rougeurs et gonflements, voire fièvre, vous pouvez appeler le Service d’Aide Médicale d’Urgence (Samu, au 15).

Urgence dentaire : Que faire et qui contacter en cas d’accident ?
4 (79.66%) 119 participant[s]

Auteur(s) de l'article
Anaïs Gibert
Anaïs Gibert
Anaïs Gibert on LinkedinAnaïs Gibert on Website
Rédactrice spécialisée dans les secteurs du dentaire et du bien être, Anaïs est également une experte en communication digitale.
Sa Mission pour Dentaly.org ? Aider à améliorer la santé bucco-dentaire de nos lecteurs en rendant l'information compréhensible et accessible à tous !
Sources
Site de l’Assurance Maladie : Ameli.fr. Traumatisme dentaire. [en ligne] <https://www.ameli.fr/assure/sante/urgence/accidents-domestiques/traumatismes-dentaires> Consulté le 14 septembre 2020. Conseil Départemental de l’Ordre des Chirurgiens Dentistes de Paris. Qu’est-ce qu’une urgence dentaire ? [en ligne] <https://www.cdocdparis.fr/espace-grand-public/urgences-dentaires/> Consulté le 14 septembre 2020. Université de Lorraine. Cyprien François. Les urgences médicales au cabinet dentaire : évolution des protocoles de traitement. Thèse : chirurgie dentaire. 2012. [en ligne] <http://docnum.univ-lorraine.fr/public/BUPHA_TD_2012_FRANCOIS_CYPRIEN.pdf> Consulté le 14 septembre 2020. Site de l’Assurance Maladie. Que faire et quand consulter en cas de douleurs dentaires. Fiche d’information [en ligne]. <https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/douleurs-dentaires-bouche/bons-reflexes-quand-consulter> Consulté le 14 septembre 2020. Société odontologique de Paris. Expulsions dentaires, conduites à tenir en urgence. Article [en ligne]. <https://www.sop.asso.fr/admin/documents/ros/ROS0000217/2063.pdf> Consulté le 14 septembre 2020.