Le sinus lift avant la pose d’un implant : pourquoi et comment se passe l’intervention ?

Vous avez prévu de vous faire poser un implant et votre dentiste vous parle d’un sinus lift ?

Il s’agit d’une intervention relativement commune, généralement recommandée lorsque la hauteur de l’os de la mâchoire n’est pas suffisante pour pouvoir y poser un implant dentaire.

Toutefois, comme toutes les procédures chirurgicales, elle peut effrayer et soulever de nombreuses questions.

C’est pour y répondre et pour vous rassurer que l’équipe de Dentaly.org a décidé de créer ce guide complet sur la greffe osseuse dentaire.

Qu’est-ce qu’un sinus lift ?

sinus lift

Le sinus lift permet de relever le plafond du sinus maxillaire

Lors des consultations préalables à la pose d’un implant dentaire, le chirurgien dentaire étudie la structure osseuse du maxillaire (os de la mâchoire supérieure) afin de s’assurer que le volume de celui-ci est suffisant pour supporter l’implant. Il faut en effet au minimum 8mm de hauteur pour pouvoir poser un implant, faute de quoi, seule une prothèse dentaire pourra être placée.

Plus précisément, dans le cas d’un sinus lift, on parle du sinus maxillaire, c’est à dire d’une cavité remplie d’air dans le maxillaire où sont présentes les racines des prémolaires et molaires supérieures. A la suite d’une extraction ou perte d’une dent, il peut arriver que l’os se résorbe naturellement et finisse pas s’atrophier. On parle alors de pneumatisation des sinus.

Lorsque ce phénomène se produit, et que le patient nécessite un implant dentaire, le chirurgien dentiste va donc proposer un comblement de sinus afin de remonter le niveau du plancher du sinus pour retrouver une hauteur correcte d’os où pourra finalement être placé l’implant. Ce comblement sera effectué par une greffe osseuse d’un substitut osseux à base de biomatériaux. Dans certains cas (rares), il arrive que le greffon soit prélevé dans le crâne ou la mâchoire du patient.

Pour mieux comprendre cette intervention, découvrez cette vidéo d’un sinus lift :

Quand faut-il prévoir une greffe osseuse avant la pose d’un implant dentaire ?

On vient de le voir, lorsque la hauteur de l’os maxillaire n’est pas suffisante pour permettre une bonne implantation de l’implant dentaire, le chirurgien dentiste peut proposer une greffe osseuse afin d’élever le plancher du sinus.

Plus précisément, le sinus lift est préconisé lorsque le maxillaire est affaissé, et plus particulièrement dans les cas suivants :

  • Perte répétée de plusieurs molaires et prémolaires de la mâchoire supérieure
  • Problème génétique entraînant une absence de certaines dents
  • Un sinus inadapté à l’implant (malformation au niveau de la forme et de la taille en particulier)
  • Perte de masse osseuse à la suite d’une parodontite

La technique de la greffe osseuse dentaire

La greffe osseuse pré-implantatoire est réalisée sous anesthésie locale. 

L’accès latéral au sinus est privilégié pour des greffes de volume important

Le chirurgien a ensuite le choix entre deux techniques pour accéder au sinus :

  • L’accès latéral (technique de Caldwell), préféré pour les greffes de volume important ou lorsque l’épaisseur de l’os est très réduite.

Dans ce cas, le chirurgien va accéder à l’os de la mâchoire par le côté. La muqueuse sinusienne sera ensuite soulevée, créant un espace où la greffe pourra être déposée. Dernière étape, la gencive sera suturée et il faudra attendre entre 4 et 9 mois pour pouvoir procéder à la pose des implants.

  • L’accès crestal, réservé aux greffes de volume réduit et lorsque l’épaisseur de l’os est supérieure à 6mm.

Ici, c’est par la crête que le chirurgien va aborder le sinus. Il va ensuite surélever la muqueuse sinusienne pour créer un puit dans l’os, où il placera ensuite le greffon. La gencive sera ensuite calcification soit terminée pour pouvoir poser l’implant dentaire.

Dans certains cas, quand la situation osseuse et dentaire du patient le permet, la pose des implants peut également se faire simultanément.

Les suites post-opératoires d’un relèvement des sinus

Après l’opération, il faudra atteindre une dizaine de jours pour que la gencive cicatrise complètement. Cette période peut s’accompagner de légers troubles comme :

  • L’apparition d’un œdème au niveau de la joue,
  • De légers saignements de la bouche ou du nez,
  • L’apparition d’un hématome.

Il est important de bien suivre les conseils donnés par le chirurgien après l’opération afin d’éviter des complications et pour s’assurer une bonne prise de la greffe osseuse, en particulier celui de ne pas se moucher trop fort juste après l’intervention. Parfois, celui-ci prescrit par ailleurs des antibiotiques et/ou antalgiques afin d’éviter les infections et de soulager la douleur.

Greffe osseuse dentaire : les risques

Plus que des risques, il existe certaines contre-indications à la réalisation d’un sinus lift. A côté des contre-indications classiques d’une opération chirurgicale (problèmes cardio-vasculaires, insuffisance respiratoire, diabète), on peut ainsi noter :

  • L’hémophilie
  • La présence d’une néoplasie ou tumeur
  • Une sinusite aiguë
  • La présence de kystes dentaires
  • La présence de corps étrangers à l’intérieur du sinus maxillaire

Par ailleurs, il existe des risques de complications liés à une greffe osseuse du sinus.

Tout d’abord, il peut arriver que la membrane sinusienne soit perforée durant l’opération. Ici le risque le plus important est celui d’une infection.

Ensuite, il peut y avoir un déplacement du greffon. Cette complication arrivé généralement après un fort éternuement du patient ou lorsque celui-ci se mouche énergiquement.

Enfin, comme pour toutes les autres greffes, il peut arriver que le greffon ne prenne pas dans l’os de la mâchoire et qu’il soit rejeté.

Greffe osseuse dentaire : les tarifs

parlez a votre dentiste

Il est essentiel de demander plusieurs devis afin de comparer les tarifs

La greffe osseuse pré-implantatoire est un acte hors nomenclature, ce qui signifie que les professionnels sont libres de définir leurs tarifs.

Il peut donc y avoir une grande différence de prix en fonction de la quantité de greffon à implanter, des matériaux choisis, de la technique utilisée, du nombre d’implants à poser, mais aussi des honoraires du chirurgien dentiste.

En France, on peut estimer qu’un sinus lift est facturé en moyenne entre 600 et 1500€.

Non prise en charge par la Sécurité Sociale, cette procédure peut éventuellement être remboursée par votre mutuelle. Nous vous conseillons de vous rapprocher de votre complémentaire santé avant de vous lancer dans une telle opération. Si vous n’en avez pas encore, c’est peut-être le moment de chercher une mutuelle santé proposant de bonnes couvertures dentaires. Attention toutefois à ne pas vous faire piéger par les périodes de carence définies par certains organismes.

Conclusion

Si votre chirurgien dentiste vous propose une greffe osseuse pour combler votre sinus maxillaire, c’est généralement parce qu’il s’agit de la seule option pour que vous puissiez vous faire poser des implants dentaires.

Impressionnante, cette opération est pourtant très courante et ne donne que très rarement lieu à des complications.

Si vous souhaitez vous faire poser des implants mais que vous craignez que l’épaisseur de votre mâchoire ne soit pas suffisante pour les accueillir, n’hésitez pas à parler de vos doutes à votre dentiste. Lui-seul pourra examiner votre structure osseuse et vous proposer des solutions adaptées en vue de la pose de vos implants dentaires.

type implant endosteal

Une fois la greffe calcifiée, la pose de l’implant pourra être effectuée normalement

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
WhatsApp