Dentaly.org est financé par ses lecteurs. Lorsque vous achetez en cliquant sur les liens de notre site, nous gagnons parfois des commissions d’affiliation qui n’entraînent aucun frais pour vous. Lire la suite.

Herpès labial : symptômes, causes et traitements

Par 

Herpès labial
L'herpès labial touche des millions de personnes

Phénomène très courant, l’herpès labial touche aussi bien les plus petits que les personnes adultes. Si vous aussi vous avez eu la mauvaise surprise de vous lever avec un bouton de fièvre au coin de la bouche, ne paniquez pas pour autant. Malgré un risque de contagion élevé, cette maladie virale reste peu dangereuse pour la santé. Dès lors, comment la traiter ? Quelles en sont les causes ? Comment se manifeste-t-elle ? Dentaly.org fait le point dans ce dossier complet concernant l’herpès labial.

L'herpès labial, c’est quoi ?

L’herpès labial, plus communément appelé bouton de fièvre, est une maladie virale cutanée. Elle se caractérise par l’éruption de vésicules (lésions, boursouflures) sur et autour des lèvres. Ces lésions sont provoquées par un virus dénommé Herpès simplex de type 1 (HSV-1).

Très contagieux, ce virus se transmet à travers un contact de peau à peau direct avec une personne infectée, par la salive ou via un objet (rasoir, rouge à lèvres) qui a été exposé au virus.

70 à 90% des adultes de la planète sont porteurs du HSV-1. Mais seuls 10 à 20% développent un herpès labial pour des raisons purement génétiques selon les avancées des scientifiques.

Herpès labial : un virus porté à vie ?

Selon les études, les personnes porteuses sont hôtes du virus tout au long de leur vie. Dans la majorité des cas, la transmission s’effectue durant l’enfance. Cette phase est définie comme la primo-infection.

Herpès labial femmes
Les femmes sont les personnes les plus touchées par les boutons de fièvre

À la suite de cette première infection, le virus HSV1 se loge dans le corps porteur – au niveau des ganglions – au contact des cellules nerveuses. Il observe dès lors une période de latence. C’est-à-dire que le virus se développe tout en restant inactif.

Cependant, l’herpès labial est une maladie qui se répète. Durant la phase de réactivation, les boutons de fièvre réapparaissent jusqu’à plusieurs fois par an. Dès lors, le virus sort des ganglions pour s’implanter dans la zone de la peau infectée à l’origine.

L’herpès devient persistant et provoque l’apparition répétée de boutons de fièvre dans la région infectée par le virus.

Quels sont les profils propices à l’herpès labial ?

L’herpès labial est visible chez des milliers de personnes. Néanmoins, cette pathologie touche plus particulièrement les femmes au début de l’âge adulte (aux alentours de 17 ans).

Les causes de l’herpès labial

De nombreux facteurs influencent la période de réactivation du virus HSV-1. Ci-dessous, retrouvez les causes principales :

  • Forte exposition au soleil ;
  • Infection ayant engendré de la fièvre ;
  • Stress ;
  • Fatigue ;
  • Traumatismes ;
  • Changements hormonaux ;
  • Suites d'une opération chirurgicale.

Les symptômes de l’herpès labial

Au moment de lister les symptômes entourant l’herpès labial, il convient de bien différencier les symptômes résultant de la primo-infection et ceux survenant lors de la phase de réactivation du virus.

Symptômes dus à la primo-infection

Comme nous l’avons évoqué précédemment, la première infection au virus du bouton de fièvre survient dans la majorité des cas lors l’enfance et reste généralement invisible.

Herpès labial symptômes
L'herpès labial provoque la formation d'aphtes et d'ampoules sur les lèvres

Lorsque des symptômes apparaissent, nous notons ceux-ci :

Si l’infection primaire intervient à l’âge adulte, le mal de gorge et l’inflammation des amygdales deviennent les symptômes les plus fréquents.

Symptômes de l’herpès labial durant la phase de réactivation

Parmi les symptômes les plus courants, nous notons :

  • Sensations de picotement et de gonflement autour de la lèvre ;
  • Formation de petites ampoules développant une croûte jaune.

Herpès labial : un danger pour la santé ?

L’herpès labial est une maladie virale contraignante et, dans certains cas, douloureuse, mais elle ne représente aucun danger pour la santé de l’Homme.

Toutefois, certaines complications peuvent survenir lorsque le virus se propage sur d’autres parties du corps comme les yeux, les doigts ou les organes génitaux, et lorsqu’il s’attaque à des profils spécifiques.

Herpès labial : faut-il s'inquiéter pour les enfants ?

Herpès bouche enfants
L'herpès de la bouche peut provoquer une gingivo-stomatite chez les enfants

De nombreux enfants contaminés par le virus ne présentent aucun signe de la maladie. Si les symptômes se manifestent, le danger reste minime, et ce, même si le chérubin développe une infection de la bouche appelée gingivo-stomatite herpétique. En d'autres termes, il s'agit d'une inflammation des gencives et des muqueuses de la bouche.

Ces symptômes sont plus contraignants – les enfants observent des difficultés à manger – que réellement dangereux. En outre, ils se traitent facilement comme nous le signalons un peu plus loin.

En revanche, nous vous conseillons de consulter un médecin dans les contextes suivants :

  • Répétition fréquente de boutons de fièvre ;
  • Poussées de forte fièvre ;
  • Lésions au niveau des yeux.

Herpès labial et profils à risque

Les complications sont fréquentes chez des personnes observant un système immunitaire affaibli.

Par ailleurs, une attention toute particulière est aussi recommandée aux femmes enceintes développant une forme active d’herpès buccal. La raison est simple : il existe une possibilité de transmettre le virus au bébé. L’herpès néonatal n’est pas fréquent, mais il représente un grave danger pour le nourrisson.

Dans les deux cas, nous conseillons de rapidement consulter votre médecin généraliste afin de vous divulguer le traitement approprié.

Herpès labial et eczéma

Eczéma et virus HSV-1 ne font pas bon ménage. La rencontre des deux maux peut provoquer une forme grave d’eczéma appelée eczéma herpétique.

Comment prévenir l'herpès labial ?

L’herpès labial n’est pas une fatalité. Quelques astuces simples permettent de réduire les risques de transmission du virus :

  • Protégez vos lèvres d’une surexposition au soleil en appliquant un écran solaire ;
  • Évitez les contacts peau à peau avec des personnes porteuses du virus ;
  • N’utilisez pas de cosmétiques ou tout autre objet qui aurait été en contact d’une zone infectée par l’herpès.

Herpès labial : quel traitement choisir ?

Herpès labial traitement
De nombreux médicaments permettent de freiner le développement des boutons de fièvre

À l’heure actuelle, aucun traitement ne permet d’éliminer complètement le virus HSV-1 de l’organisme. En revanche, de nombreuses mesures médicamenteuses sont disponibles afin de soulager l’inconfort causé par les boutons de fièvre.

  • Les antalgiques (paracétamol, ibuprofène) soulagent la douleur ;
  • Les crèmes antivirales réduisent le développement des boutons de fièvre. Leur efficacité est encore plus forte si la crème est enduite sur la zone infectée dès que vous ressentez les premiers picotements ;
  • Les solutions à base d’écorce d’hamamélis, de sauge officinale, de rhubarbe des jardins ou de mélisse ont des caractéristiques cicatrisantes et anti-inflammatoires.

Ces médicaments permettent d’accélérer le processus de guérison. Sans traitement, les stigmates disparaissent dans un délai compris entre 7 et 15 jours.

Quel traitement utiliser pour un enfant ?

Les traitements recommandés pour l’enfant sont similaires à ceux évoqués pour les adultes. Antalgiques et solutions antivirales sont aussi adaptés aux enfants. Dans les cas de gingivo-stomatite aigüe, le médecin peut être amené à administrer des soins antidouleur en plus des antibiotiques.

Cependant, les anti-inflammatoires ou les corticoïdes en pommade peuvent provoquer des complications considérables. Ces mesures sont donc à bannir.

Si vous cherchez une crème efficace, nous vous recommandons tout particulièrement celle de Pranarôm aux huiles essentielles de Ravintsara, Eucalyptus radié, Niaouli, Citronnier, Menthe poivrée, Tanaisie et huiles végétales d'Onagre, Jojoba, Calophylle, Argan, Rose musquée.

Elle convient aux adultes et enfants de plus de 30 mois :

gel labial herpes Pranarôm

Conclusion

L'herpès labial est une éruption cutanée très courante. Inconfortable, gênante, voire douloureuse, cette pathologie se soigne rapidement. Elle ne représente pas de danger pour la santé sauf dans quelques cas précis.

Comme toute maladie virale, il est important d'en contrôler son évolution. Si vous avez des doutes concernant les symptômes, n'hésitez pas à consulter votre médecin traitant.

FAQ

Quelles sont les causes de l’herpès labial ?

L’herpès labial est une maladie causée par le virus de la famille des Herpès simplex virus, le HSV-1, considéré comme extrêmement contagieux. La transmission s’opère de manière directe de peau à peau avec une personne infectée, via la salive ou à travers des objets ayant été en contact avec une zone infectée. Stress, fatigue ou traumatismes sont quelques-uns des facteurs engendrant l’apparition des boutons de fièvre.

Comment soigner l’herpès de la bouche ?

S’il est impossible d’éliminer définitivement le virus à l’origine de l’herpès de la bouche, plusieurs solutions existent afin de soulager les symptômes qui en résultent. Votre médecin vous prescrit généralement des antalgiques et des médicaments antiviraux. Par ailleurs, sachez que des solutions plus naturelles s’avèrent aussi efficaces. Ainsi, une gousse d’ail, du lait, le vinaigre de cidre ou du bicarbonate de soude permettent de réduire la poussée des boutons de fièvre.

Quels sont les dangers de l’herpès buccal ?

Dans la grande majorité des cas, l’herpès buccal n’est pas dangereux pour la santé. Des complications peuvent apparaître lorsque les vésicules se propagent sur d’autres parties du corps. Par ailleurs, il est conseillé aux femmes enceintes et aux personnes disposant d’un système immunitaire affaibli de prendre tout de suite contact avec leur médecin de famille.

Notez cet article

Sources

Ameli, le site de l'Assurance Maladie en ligne. Reconnaître l'herpès labial. https://www.ameli.fr/hauts-de-seine/assure/sante/themes/herpes-labial/reconnaitre-herpes-labial

Organisation Mondiale de la Santé. Deux tiers de la population de moins de 50 ans sont infectés par le virus Herpes simplex de type 1. Deux tiers de la population des moins de 50 ans sont infectés par le virus Herpes simplex de type 1 (who.int)