Tout savoir sur la névralgie dentaire

123 Partages
Par 
douleur irradiante pour une névralgie dentaire
Quand une douleur insupportable touche vos dents, la névralgie dentaire n’est sans doute pas loin

La douleur dentaire, appelée aussi névralgie dentaire, même si elle est un mal somme toute assez banal, n’en est pas moins fortement douloureuse. Elle est surtout le signe d’affections plus ou moins graves.

Si vous ressentez cette douleur et qu’elle ne passe pas, il est temps de comprendre ce qui vous arrive et de traiter le problème.

Découvrez dans ce mini dossier concocté pour vous par Dentaly.org toutes les informations utiles pour savoir si vous souffrez d’une névralgie et comment vous pouvez vous soulager.

La névralgie dentaire en quelques mots

Comme son nom l’indique, la névralgie dentaire est une douleur (« algie ») d’un nerf (« névr ») dans une dent.

On utilise ce terme médical pour définir une douleur dentaire vive, qui touche un nerf. Dans le langage courant, on parle souvent de « rage de dents ».

Cette douleur est due à une inflammation de la pulpe et du nerf.

Principaux symptômes de la névralgie dentaire

La manifestation principale d’une névralgie dentaire est une douleur intense.

La douleur prend naissance sur la zone infectée du nerf, puis se propage le long du nerf.

Elle se localise à l’intérieur de la bouche, mais elle peut irradier jusqu’à la tête, provoquant des maux de tête importants.

La douleur est subite, apparaît suite à un contact de la dent touchée avec le froid ou le chaud, pendant une mastication, ou même la parole. Et elle ne disparaît pas tout de suite.

Les personnes atteintes la décrivent comme difficilement supportable et très stressante, car elle survient violemment, comme si vous receviez des décharges électriques ou des coups d’aiguille au cœur de vos dents. La douleur s’estompe puis revient et s’intensifie à la moindre palpation de la gencive.

Attention aux autres symptômes accompagnant cette douleur, qui vont donneront une idée de la gravité de votre cas et de l’urgence de consulter :

  • Saignement de la dent ou gencive
  • Fièvre
  • Enflure autour de la dent, ou de la joue
  • Blessure dans la zone infectée
  • Difficulté à avaler
  • Mauvaise haleine

Ne laissez pas une névralgie dentaire vous pourrir la vie, dès les premiers signes, prenez rendez-vous avec votre dentiste !

Névralgie dentaire : les causes

Carie, abcès ou sinusite, à chaque mal le même résultat : névralgie
Les causes de la névralgie dentaire sont nombreuses

Les causes d’une névralgie dentaire sont nombreuses et toujours liées à une mauvaise santé bucco-dentaire.

Les origines les plus probables sont :

  • Une carie dentaire
  • Un abcès
  • Une parodontite
  • La suite d’une hypersensibilité dentaire, qui peut survenir quand l’émail est fragilisé, aminci
  • Une desmodontite, atteinte d’un ligament sous la dent
  • Une mobilité dentaire
  • Un tassement alimentaire, inflammation suite à de la nourriture coincée entre deux dents
  • La suite post-opératoire d’une extraction dentaire
  • Plus rarement une sinusite

Revenons plus en détails sur certaines d’entres elles.

Carie dentaire

C’est la première cause de névralgie dentaire. La carie est la pathologie la plus commune qui touche nos dents. Ce sont des bactéries qui prolifèrent sur la dent, d’abord l’émail, jusqu’à atteindre la dentine puis la pulpe.

Une carie n’est pas toujours douloureuse, du moins au début. elle peut passer inaperçue pendant plusieurs semaines, le temps de faire son travail de destruction de la dent et de commencer à toucher et inflammer le nerf trijumeau, ce nerf qu’on trouve à la base de chaque dent. On parle alors de « pulpite ».

C’est l’atteinte de ce nerf, très sensible, qui commencera à provoquer la douleur intense de la névralgie.

émail, dentine, pulpe, les zones de prédilection de la névralgie dentaire
Schéma simplifié d’une dent et de ses différentes couches pouvant être atteintes par une névralgie.

Abcès dentaire

Un abcès peut apparaître, sans être nécessairement lié à une carie. L’abcès est en fait une attaque microbienne qui vient infecter une dent ou la gencive, et crée ce gonflement. Au fur et à mesure que l’infection se répand, le nerf trijumeau se trouvant dans la zone infectée est touché et commence à être douloureux. L’abcès entraîne des douleurs intenses dans la zone dentaire, mais peut aussi se propager vers l’oreille, la mâchoire et le cou. La douleur va aller en s’amplifiant en quelques jours.

Desmodontite

Un ligament de la dent, qu’on nomme le desmodonte, est inflammé, provoquant de fortes douleurs à la pression, mastication ou au choc sur la dent. Vous aurez aussi l’impression que votre dent est plus haute, à cause de l’afflux sanguin dans le ligament.

Post-extraction

Parfois, suite à l’extraction d’une dent, vous pouvez ressentir de violentes douleurs pendant quelques heures, voire plusieurs jours. Il est en effet courant que le nerf mandibulaire (qui est une partie du nerf trijumeau) ait été blessé, comprimé ou étiré durant l’intervention. Douleurs assurées mais passagères.

Le stress est parfois en cause

C’est bien connu, le stress peut avoir de nombreuses conséquences sur la santé physique. Et les dents n’y échappent pas. En période de grand stress, nous pouvons en effet avoir tendance à serrer la mâchoire très fort, et ces contractions permanentes peuvent entraîner à terme une névralgie.

Certains souffrent même de bruxisme, c’est à dire qu’ils frottent leurs dents les unes contre les autres pendant leur sommeil, causant rapidement une usure anormale des dents, donc l’affleurement de zones plus sensibles, comme la pulpe et le nerf.

Que faire pour soigner une névralgie dentaire

Contre le stress

Si la névralgie est liée à un état de stress, les médicaments anti-douleurs ne suffiront pas. Ou plutôt ils feront provisoirement disparaître les symptômes, pour mieux les voir resurgir plus tard.

De même en cas de bruxisme: votre dentiste peut vous fabriquer des gouttières sur mesure que vous porterez la nuit pour protéger vos dents, mais cela ne résoudra pas la cause.

En cas de stress, pas d’autre solution que de traiter ce mal directement. Cela peut être des anxiolytiques sur une période courte en cas de stress intense, associé à une prise en charge psychologique.

Si vous êtes un adepte de méthodes plus douces, vous pouvez tenter la sophrologie, les techniques de relaxation, méditation ou auto-hypnose. Ces approches permettent d’apprendre à contrôler les douleurs, et à vivre avec.

Les remèdes naturels pour soigner la névralgie

Il existe plusieurs solutions pour vous soulager d’une névralgie dentaire. Mais attention, cela ne sera que temporaire; dans la plupart des cas, il est nécessaire de consulter.

Cataplasmes d’ail, d’oignons ou de gingembre

Ces plantes sont reconnues pour leur efficacité sur la douleur dentaire. Premier avantage,  vous en avez certainement dans votre réfrigérateur.

Deuxième avantage, facile à préparer et facile à utiliser. Il vous suffit de couper un petit morceau d’ail, d’oignon ou de gingembre et de le positionner sur la dent douloureuse. Pressez la tranche avec vos dents pour en libérer le jus. Gardez quelques minutes en bouche.

L’inconvénient : une mauvaise haleine durant quelques heures…

Le thé

Laissez infuser un sachet de thé noir dans de l’eau chaude pour libérer son essence puis appliquez le sachet trempé sur la dent affectée pendant quelques minutes.

Les glaçons

le clou de girofle contre la douleur dentaire
Quelques gouttes d’huile essentielle de clou de girofle peuvent vous soulager provisoirement

Le froid engourdit la douleur immédiatement si vous mettez un glaçon en contact direct avec la dent. Attention à ne pas le mettre en contact avec les muqueuses, vous pourriez les brûler. Si la dent est sensible au froid, contentez-vous d’un gant ou sac plastique rempli de glace pilée que vous appliquerez sur la joue.

Le clou de girofle

Il est excellent pour les dents grâce à ses propriétés anesthésiantes, anti-inflammatoires et antiseptiques. On peut l’utiliser tel quel posé sur la dent ou sous forme d’huile essentielle, appliquée au coton-tige. Il fera effet au bout de 15 mn environ.

Découvrez d’autres remèdes de grand-mère avec ce court reportage de Allo Docteurs.

Faire des bains de bouche pour soigner une névralgie

Cela ne vous guérira pas, attention, mais cela vous soulagera considérablement dans l’attente d’une solution plus radicale.

Le plus simple est encore de préparer un verre d’eau chaude et d’y jeter une demi-cuillère de sel de mer : 

  • Mettez la solution dans la bouche près de la zone douloureuse pendant environ 30 secondes
  • Gargarisez-vous avec
  • Crachez sans avoir avalé
  • Recommencez l’opération deux à trois fois
  • Renouvelez 3 fois par jour

Une autre technique est d’utiliser du vinaigre de pomme de la même manière que le sel, avec l’avantage que ce liquide possède des propriétés antiseptiques :

  • Mettez dans votre verre autant d’eau que de vinaigre
  • Gardez une minute en bouche
  • Crachez
  • Rincez abondamment avec de l’eau

Dernière piste : le peroxyde d’hydrogène que vous trouvez en pharmacie. Choisissez une solution à 3% pour un bain de bouche efficace.

Un conseil pour finir sur ce sujet. N’essayez jamais de vous « désinfecter » la bouche avec un produit alcoolisé. Cela pourrait seulement entraîner une déshydratation ou des brûlures des tissus mous de la bouche.

Les traitements médicaux

Comme nous vous l’avons déjà mentionné, il est impératif de prendre rendez-vous chez votre dentiste pour soigner la cause de la névralgie dentaire. La prise en charge de ce mal est en effet toujours médicale.

Analgésiques

Avant le rendez-vous, soulagez la douleur avec la prise d'analgésiques
Contre la névralgie dentaire, pas d’autre choix que de prendre rendez-vous rapidement chez votre dentiste

Dans l’attente du rendez-vous, vous pouvez prendre des analgésiques sans ordonnance pour vous soulager. L’aspirine peut être efficace, tout comme l’ibuprofène, le naproxène ou l’actéaminophène, sous réserve de bien suivre les instructions pour la posologie.

Chez le dentiste

Votre dentiste établira un diagnostic assez simplement dans le plupart des cas, s’il s’agit de carie ou d’abcès dentaire ou autre. Cela est souvent visible à l’œil nu ou avec une radio dentaire. Toucher votre gencive provoquera aussi une douleur immédiate caractéristique de la névralgie dentaire.

Il prendra les mesures nécessaires pour supprimer la douleur :

  • généralement, prescription d’antalgiques comme la phénytoine, gabapentine ou carbamazépine.
  • soins sur la dent malade en fonction de la gravité de la situation.

Retrouvez dans le tableau ci-dessous une brève description des soins prodigués

Origines principales de la névralgieTraitements
Carie Suppression partie infectée, nettoyage de la cavité et obturation avec un composé inerte.
Pulpite Dévitalisation de la dent: extraction complète de la pulpe dentaire, puis obturation des canaux à l'intérieur des racines
Abcès dentaire Drainage de l'abcès pour évacuer le pus, bains de bouche, ou traitement antibiotique. Parfois extraction
Desmodontite Dent mise au repos pour ne pas être sollicitée. Anti-douleurs et anti-inflammatoires

Si ces actions ne suffisent pas, le praticien peut aussi décider d’anesthésier le nerf trijumeau en injectant de l’alcool, pour vous soulager provisoirement. Provisoirement car la douleur reviendra, nécessitant de nouvelles injections.

Conclusion

Nous avons ou serons tous touchés un jour par une névralgie dentaire, car c’est un mal très courant, qui demande à être soigné rapidement. Cet article vous donne quelques méthodes pour vous soulager provisoirement, mais vous l’avez compris, vous n’échapperez pas à une (ou plusieurs) petites visites chez votre praticien préféré.

Tout savoir sur la névralgie dentaire
5 (100%) 3 participant[s]

Auteur(s) de l'article
Anaïs Gibert
Anaïs Gibert
Anaïs Gibert on LinkedinAnaïs Gibert on Website
Rédactrice spécialisée dans les secteurs du dentaire et du bien être, Anaïs est également une experte en communication digitale.
Sa Mission pour Dentaly.org ? Aider à améliorer la santé bucco-dentaire de nos lecteurs en rendant l'information compréhensible et accessible à tous !
Sources

Site de l’Assurance Maladie : Ameli.fr. Que faire et quand consulter en cas de mal de dent et de la bouche ? [en ligne] <https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/douleurs-dentaires-bouche/bons-reflexes-consultation> Consulté le 22 mai 2019.

Eureka Santé. L’information médicale grand public de référence. Les traitements du mal de dent. [en ligne] <https://eurekasante.vidal.fr/maladies/bouche-dents/mal-dent.html?pb=traitements> Consulté le 22 mai 2019.

Signal. Les remèdes maison contre le mal de dent. [en ligne] <https://www.missionsignal.fr/plaque-et-carie-dentaire/remedes-maison-mal-de-dent.html> Consulté le 22 mai 2019.

123 Partages