Appareil dentaire pour enfant : ce qu’il faut savoir

Lorsque les dents définitives apparaissent, des inquiétudes peuvent survenir quand à la position des dents… Vont-elles s’aligner d’elles-mêmes ?

La réponse à cette question dépend d’un grand nombre de facteurs et seule une visite chez le dentiste pourra vous permettre d’obtenir un diagnostique et des recommandations sur le traitement approprié, qui peut parfois inclure la pose d’un appareil dentaire, y compris chez les plus petits.

L’orthodontie n’est en effet pas réservée aux adolescents et certains spécialistes conseillent même de commencer les traitements très tôt, parfois dès 3 ans, pour corriger la forme de la mâchoire avant que la denture définitive n’apparaisse.

Mais l’orthodontie précoce est-elle réellement efficace ? Les résultats sont-ils durables ? Et quels sont les traitements proposés aux enfants ?

C’est pour répondre à toutes ces questions que nous vous proposons aujourd’hui sur Dentaly.org un dossier spécial sur l’appareil dentaire chez l’enfant.

Pourquoi faire porter un appareil dentaire à un enfant ?

C’est généralement le dentiste qui oriente les petits patients vers un orthodontiste lorsqu’il identifie un problème d’ordre esthétique (prognathie ou rétrognatie le plus souvent) ou fonctionnel (respiration par la bouche ou gêne à la phonation) au cours d’une visite de routine.

Il faut en effet savoir que les problèmes d’alignements et de malpositions dentaires sont rarement causés par les dents elles-mêmes mais peuvent avoir des causes diverses :

Prognathisme alvéolaire

Prognathisme alvéolaire lié à la succion du pouce chez l’enfant

  • Mauvaises habitudes (utilisation d’une tétine, succion du pouce)
  • Torsion crânienne
  • Dysfonction ventilatoire ou respiration par la bouche
  • Mauvaise position de la langue
  • Mauvaise croissance du palais en largeur
  • Mauvaise croissance des mâchoires (en avant ou en arrière)

Le port d’un appareil dentaire chez l’enfant, parfois en complément d’autres traitements d’orthophonie, d’ostéopathie ou encore d’orthoptie, permettra de corriger la dysfonction à la source et d’éviter d’autres traitements plus contraignants dans le futur (extractions dentaires, chirurgie, etc).

Pour en savoir plus, découvrez cette vidéo sur l’orthodontie précoce :

Les signes qui doivent alerter les parents

Si vous vous posez des questions quant à la position des mâchoires ou des dents de votre enfant, nous vous conseillons de consulter un dentiste au plus tôt, même avant l’apparition des dents définitives.

Certains signes peuvent par ailleurs vous alerter de manière précoce :

  • Une béance entre les incisives du haut et du bas
  • Une mâchoire trop avancée par rapport à l’autre
  • Des dents qui se chevauchent
  • Des dents très espacées les unes des autres
  • Un décalage entre le milieu des dents du haut et le milieu des dents du bas
  • Une respiration constante par la bouche 
  • Un ronflement

Si vous remarquez l’un ou plusieurs de ces comportements chez votre enfant, ne vous inquiétez pas pour autant. Le problème n’est pas forcément grave et il existe aujourd’hui de nombreux traitements pour corriger durablement une mauvaise position des mâchoires ou des dents.

Les différents types d’appareils dentaires pour enfant

En fonction de l’âge de votre enfant et de l’origine de son problème d’occlusion dentaire, deux types de traitements peuvent lui être proposés par l’orthodontiste.

Les appareils orthopédiques

Les traitements orthopédiques traitent les mâchoires des enfants et non pas les dents directement. Ce sont généralement les traitements les plus précoces car ils ont pour objectif de repositionner correctement les mâchoires avant que les dents définitives n’apparaissent.

Il en existe plusieurs sortes en fonction des dysfonctions :

  • Le masque facial extra-oral Delaire
    masque delaire

    Le masque Delaire est utilisé pour avancer le maxillaire supérieur

Composé d’un un appareil intra-oral ancré aux dents et d’un masque amovible qui doit être porté au moins 10 à 12 heures par jour, cet appareil est utilisé lorsque le la mâchoire du haut est trop reculée par rapport à celle du bas. L’objectif est en effet d’exercer une traction vers l’avant du maxillaire. Les résultats sont visibles assez rapidement mais les professionnels recommandent de conserver ce type d’appareil pendant un an.

  • L’appareil monobloc 

Utilisé pour les décalages importants, cet appareil bloque les mâchoires de l’enfant.

  • Les bielles de Herbst

Composé d’une partie supérieure et d’une partie inférieure reliées entre elles par des petites tiges métalliques, cet appareil a pour but de pousser la mandibule vers l’avant.

  • La plaque à vérin

Constituée d’une partie en résine moulée sur le palais, d’un vérin et de crochets, cette plaque permet d’élargir la mâchoire du haut lorsque celle-ci est plus petite que celle du bas.

  • Le Quad Helix

Egalement utilisé pour élargir la mâchoire supérieure, cet appareil est constitué de deux bagues placées sur les deux premières molaires supérieures et d’un fil métallique soudé aux bagues et passant sur le palais.

Les appareils orthodontiques

Les traitements orthodontiques, eux, concernent les dents des enfants. Ils sont généralement commencés un peu plus tard, vers 7-8 ans ou plus, car ils comportent plusieurs contraintes, pas forcément adaptées aux plus petits :

  • L’enfant ne doit plus sucer son pouce ni utiliser de tétine
    Brossage dents bagues métalliques

    Il est important de se brosser les dents 3 fois par jour lorsque l’on porte des bagues

  • L’appareil doit être porté de manière quasi permanente
  • Le brossage complet des dents doit être effectué 3 fois par jour
  • L’appareil doit être lavé fréquemment et bien entretenu
  • Les visites chez l’orthodontiste sont fréquentes

En raison de leur efficacité et de la durabilité des résultats, les bagues sont l’appareil le plus souvent utilisé chez l’enfant et l’adolescent. Ces attaches métalliques sont scellées sur les molaires ou collées directement sur les dents puis reliées entre elles par une tige métallique. Il existe aujourd’hui plusieurs variantes aux bagues métalliques classiques : des bagues composées de matériaux plus discrets comme la céramique ou la résine, mais aussi des bagues posées sur la face interne des dents (côté langue), que l’on appelle plus communément un appareil lingual.

En complément des bagues, des élastiques intermaxillaires peuvent également être posés afin d’exercer une traction et d’améliorer la position des mâchoires.

Les traitements orthodontiques chez l’enfant et l’adolescent durent généralement de 18 à 24 mois au cours desquels le patient devra se rendre fréquemment chez l’orthodontiste afin qu’il vérifie l’évolution du traitement et qu’il ajuste l’appareil.

Après cette période, il faudra tout de même compter au moins un an de plus pour le port d’un appareil de contention afin de stabiliser les résultats. Ces appareils de contention peuvent être de deux ordres :

  • Les appareils de contention fixes : tige ou attèle collée derrière les dents.
  • Les appareils de contention amovibles : gouttière, plaque palatine, plaque de Hawley, etc.

Les appareils d’éducation fonctionnelle

Généralement portés la nuit pour empêcher les enfants de respirer par le bouche, ces appareils permettent de guider l’éruption dentaire en travaillant la position de la langue. Il s’agit le plus souvent de gouttières ou d’appareils monobloc amovibles en silicone ou polyuréthane. 

Le coût de l’orthodontie chez l’enfant

Enfant avec bagues métalliques

Porter un appareil dentaire est un traitement coûteux !

Il est tout d’abord important de rappeler que les tarifs d’orthodontie sont librement fixés par les praticiens. Il est donc difficile de donner une estimation exacte du prix d’un traitement orthodontique chez l’enfant car de nombreux facteurs peuvent influer : localisation du cabinet, réputation et expérience du praticien, etc.

Par ailleurs, l’âge du patient n’est pas un élément déterminant dans le prix des appareils, si ce n’est que les traitements sont généralement de plus courte durée chez l’enfant.

Si l’on écarte les appareils invisibles (appareil lingual et Invisalign) car ils sont généralement plutôt réservés aux patients adultes, on peut donc estimer qu’un appareil dentaire pour enfant peut coûter entre 500 et 1000€ par semestre en fonction de la complexité du cas.

Le remboursement de l’orthodontie enfant

La prise en charge par la Sécurité Sociale

remboursement sécurité sociale

La sécurité sociale prend en charge l’orthodontie chez les moins de 16 ans

La Sécurité Sociale prend en charge l’orthodontie chez les moins de 16 ans pour un maximum de 6 semestres consécutifs ou non. Cette précision est importante car elle permet d’envisager un traitement d’orthodontie précoce de courte durée puis un second traitement au cours de l’adolescence en bénéficiant du remboursement de la Caisse d’Assurance Maladie.

Cette prise en charge est toutefois soumise à deux conditions :

  • Le traitement d’orthodontie doit démarrer avant le 16e anniversaire de l’enfant
  • Il est nécessaire d’adresser une demande d’accord à la Sécurité sociale avant le démarrage du traitement

Par ailleurs, il faut également noter que le remboursement du traitement orthdontique est plafonnée à 193,50€ par semestre, pour un maximum de 6 semestres, et la première année de contention à 161,25 €. Le reste des consultations et examens médicaux avant ou au cours du traitement est remboursés à hauteur de 70% du tarif de convention de la sécurité sociale.

Pour vous aider à y voir plus clair, nous avons repris les informations concernant la base de remboursement par la Sécurité Sociale pour l’orthodontie (chez les moins de 16 ans) :

TraitementTarifsBase de remboursementTaux de remboursementMontant remboursé
Bilan pré-traitement Libres 43€ 70% 30,1€
Semestre de traitement Libres 193,50€ 100% 193,50€
1ère année de contention Libres 161,25€ 100% 161,25€
2ème année de contention Libres 107,50€ 70% 75,25€
Surveillance (2 séances maximum par semestres) Libres 10,75€ 70% 7,53€

Pour compléter ces remboursements, nous vous recommandons de vous tourner vers une complémentaire de santé prenant en charge l’orthodontie.

Le remboursement des mutuelles de santé

De nombreuses mutuelles proposent aujourd’hui des couvertures pour l’orthodontie aussi bien pour les enfants que les adultes, basées soit sur un pourcentage du tarif de convention de la sécurité sociale, soit sur un forfait annuel.

Pour être bien couvert, n’hésitez pas à prendre le temps de comparer l’ensemble des offres des complémentaires avant de démarrer le traitement de votre enfant.

Conclusion

En matière d’orthodontie, la précocité du diagnostique est un élément clé dans la réussite d’un traitement.

Dès 6 ans, et même avant si vous observez des signes d’alerte, il est important d’emmener votre enfant chez le dentiste régulièrement afin qu’il puisse vérifier que la croissance dentaire de votre enfant se déroule au mieux.

Si ce n’est pas le cas, sachez qu’il existe aujourd’hui un grand nombre de traitements orthopédiques et orthodontiques adaptés aux enfants afin de traiter le problème avant qu’il ne devienne plus sérieux.

L’orthodontie précoce donne de très bons résultats et permet souvent d’éviter d’avoir recours à d’autres traitements plus complexes à l’adolescence ou à l’âge adulte.

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
WhatsApp