La mutuelle dentaire sans plafond : tout ce qu’il faut savoir

Lorsque vous consultez votre médecin, que vous achetez vos médicaments chez votre pharmacien, que vous prenez rendez-vous chez votre dentiste pour un détartrage, des frais sont à prévoir. Dans certains cas, la sécurité sociale prend en charge tout ou une partie de ces frais. Il se peut également que rien ne soit pris en charge et c’est là que votre mutuelle peut vous aider un peu voire beaucoup.

Ici, l’équipe de Dentaly aimerait mettre l’accent sur la mutuelle dentaire sans plafond pour vous permettre de comprendre en quoi elle consiste exactement. S’il est important de choisir une bonne mutuelle dentaire pour vous et votre famille, il est aussi nécessaire de bien comprendre comment elle fonctionne lorsqu’elle n’a pas de plafond.

À quoi sert une mutuelle dentaire ?

Une mutuelle dentaire vous permet de bénéficier de taux de remboursements plus ou moins avantageux (selon les cas) afin de vous aider dans la prise en charge de vos dépenses sur vos soins et traitements dentaires.

Les offres de complémentaires santé offrant leur couverture dentaire ne manquent pas mais les prix et les taux varient. De plus, certaines mentionnent également des plafonds de remboursement en fonction des types de soins dentaires.

En règle générale, lorsque vous allez chez le dentiste pour faire un détartrage ou soigner une carie, par exemple, la sécurité sociale prend en charge 70% de la BRSS (base de remboursement de la sécurité sociale). Les 30% restants sont donc largement couverts par votre mutuelle dentaire de base (qui prend en charge 100% de la BRSS donc les 30% sont inclus dans la fourchette de couverture). Ainsi, vous n’avez absolument rien à payer dans ce genre de cas.

Si vous avez des enfants ou si vous-même êtes concerné, vous savez certainement que les frais d’orthodontie sont relativement onéreux. À moins d’avoir moins de 16 ans ou d’être une personne âgée dans un cas particulier de prise en charge par la couverture maladie, les frais d’orthodontie ne sont remboursés qu’à 100% (le tarif conventionné étant de 193,50€). Certaines mutuelles prennent en charge les frais d’orthodontie pour adulte mais pas toutes. En d’autres termes, dans les cas d’orthodontie, on est bien au-dessus de ce genre de montant.

Dans des cas de couronnes dentaires ou de prothèses dentaires, la sécurité sociale prend en charge 70% du tarif conventionné à savoir 107,50€ en sachant que nous parlons ici (pour une couronne ou une prothèse) d’environ 500€ ou 600€ voire parfois plus de 1000€ selon le modèle que vous choisissez. C’est là que vous comprenez immédiatement l’importance de choisir une bonne mutuelle dentaire si vous avez besoin de ce genre de soins coûteux et/ou si ce sont des besoins relativement fréquents.

Pourquoi choisir une mutuelle dentaire sans plafond ?

Choisir une mutuelle dentaire sans plafond représente un réel avantage à partir du moment où c’est un véritable besoin. Il faut savoir qu’une mutuelle dentaire non plafonnée coûte plus cher qu’une autre proposant une couverture disons standard mais la qualité a un prix.

Pour une prothèse dentaire, une couronne dentaire ou un Inlay, par exemple, les prix sont vraiment élevés et ce n’est pas le taux de remboursement de la sécurité sociale qui vous aidera grandement.

Bien évidemment, et comme avec n’importe quelle complémentaire santé, il faut veiller à bien étudier et comprendre les garanties et les montants des cotisations à prévoir.

Aussi, l’avantage d’une mutuelle dentaire sans plafond se fera grandement ressentir si vous êtes concerné par des soins d’orthodontie qui sont vulgairement pris en charge par la sécurité sociale (comme dans les exemples ci-dessus avec les tarifs conventionnés).

Choisir une mutuelle dentaire sans plafond vous permet, entre autres, de ne pas avoir de limite de remboursement pour vos soins et, dans certains cas, que vos dépassements d’honoraires soient pris en charge.

Dans le cas d’une mutuelle dentaire classique, en dehors de certaines rares exceptions, vous êtes soumis à un délai de carence. Ce délai ne vous permettant pas de pouvoir profiter de votre couverture immédiatement. Avec une mutuelle dentaire sans plafond, vous n’avez pas de délai de carence et vous êtes immédiatement couvert dès lors que vous avez souscrit à votre contrat avec votre mutuelle. Bien sûr, il faut toujours prendre soin de lire votre contrat d’adhésion avant de le signer pour éviter toute mauvaise surprise.

D’ailleurs, des infos sont disponibles sur le site de la sécurité sociale concernant de nouveaux plafonnements des soins dentaires.

Qui peut en bénéficier ?

Tout le monde peut plus ou moins bénéficier d’une mutuelle dentaire sans plafond à condition d’avoir les moyens financiers d’y adhérer mais aussi, et surtout, à condition d’en avoir réellement besoin. Si vous allez chez le dentiste 2 fois par an uniquement pour votre détartrage habituel, vous n’aurez aucun intérêt à opter pour une mutuelle dentaire sans plafond compte tenu de vos faibles dépenses en soins dentaires.

En revanche, il faut surtout retenir que les personnes les plus susceptibles de recourir à une mutuelle dentaire sans plafond sont celles qui ont vraiment besoin du maximum pour couvrir leurs dépenses en soins et traitements dentaires divers. Globalement, ce sont essentiellement les personnes âgées qui en ont vraiment besoin mais ce peut être aussi pour quiconque ayant besoin de soins dentaires importants et/ou fréquents qui peuvent valoir très cher.

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
WhatsApp