Surfaçage radiculaire : une technique utile pour soigner la parodontite

Publié le 03 juillet 2018

Vous serez d’accord avec nous pour dire que souffrir des gencives est particulièrement désagréable. Qu’il s’agisse simplement de saignements ou carrément d’une gingivite ou une parodontite, les maladies gingivales sont en effet douloureuses et gênantes au quotidien.

Heureusement, il existe aujourd’hui plusieurs traitements permettant de nettoyer le parodonte et de soigner efficacement les gencives. C’est notamment le cas du surfaçage radiculaire, une technique de curetage non chirurgical très efficace contre la parodontite.

Vous souhaitez en savoir plus sur cette technique ? Découvrez l’article dédié préparé par l’équipe de Dentaly.org.

Qu’est-ce que le surfaçage radiculaire ?

Egalement appelé « surfaçage dentaire », le surfaçage radiculaire est une technique de curetage permettant de nettoyer et d’assainir le parodonte, c’est à dire l’ensemble des tissus de soutien de la dent :

Traitement parodontite

Le surfaçage est un nettoyage en profondeur des poches parodontales

  • La gencive
  • L’os alvéolaire
  • Le cément, qui recouvre la racine des dents
  • Le ligament alvéolo-dentaire, qui fixe la dent à l’os alvéolaire

Le surfaçage est donc à distinguer du détartrage classique qui n’élimine que le tartre présent au dessus de la gencive. Il est pratiqué par un chirurgien-dentiste ou un parodontologue, directement au cabinet dentaire.

Comment se déroule une séance ?

Le surfaçage radiculaire est un traitement non-chirurgical qui consiste à retirer les dépôts et bactéries des poches parodontales grâce à des curettes ou des appareils à ultrasons :

  • Les curettes parodontales sont des instruments mécaniques utilisés pour gratter le tartre et les dépôts
  • Les appareils à ultrasons prennent généralement la forme d’embouts métalliques vibrant à haute fréquence et décollant ainsi le tartre

Totalement indolore, le curetage radiculaire est pratiqué sous anesthésie locale et requiert souvent 2 à 4 séances pour obtenir un résultat satisfaisant. Lors de chaque séance durant généralement 1 heure 30 à 2 heures, le dentiste traite une demie arcade ou un sextant. Ces séances sont en général assez rapprochées afin de limiter le risque de ré-infection.

Il faut également savoir que des antibiotiques sont prescrits de manière systématique après un curetage.

Pour mieux visualiser la technique du surfaçage, découvrez la vidéo ci-dessous :

Les suites de l’intervention

Après un surfaçage dentaire il est assez normal que le patient ressente une gêne au niveau des gencives, voire une légère douleur. Des saignements peuvent également apparaître mais devraient disparaître d’eux-mêmes en quelques jours.

Si la douleur est intense, il est possible de prendre un anti-inflammatoire non stéroïdien afin de soulager les sensations désagréables.

Juste après l’intervention, il est également recommandé de privilégier une alimentation molle et de préférence froide. L’hygiène dentaire doit par ailleurs être maintenue mais plutôt à l’aide d’une brosse à dents à poils extra-souples et d’un bain de bouche antiseptique.

Dans quels cas pratique-t-on un surfaçage ?

Le surfaçage dentaire est souvent utilisé en complément d’un détartrage pour soigner une maladie parodontale.

Curetage dentaire

Le surfaçage dentaire est très efficace pour nettoyer et refermer les poches parodontales

Plus précisément, lors d’une parodontite, des poches parodontales peuvent se former entre la dent et la gencive et accueillir un dépôt de tartre et de nombreuses bactéries.

Le surfaçage permet ainsi de nettoyer et d’assainir ces poches afin que la gencive puisse se fixer à nouveau contre la dent. Au bout de plusieurs séances de curetage, les poches parodontales se refermeront et disparaîtront.

Attention toutefois, dans le cas d’une parodontite très sévère avec altération des tissus en profondeur, le surfaçage peut ne pas être suffisant. Seule une opération chirurgicale pourra alors permettre de traiter la maladie.

C’est en effet un surfaçage ouvert qui pourra traiter les parodontites les plus graves : cet acte chirurgical permet en effet d’ouvrir et d’écarter les gencives afin d’éliminer les tissus malades puis de les refermer avec des sutures.

Surfaçage radiculaire : prix et remboursement

Le prix d’un surfaçage dentaire dépend de l’atteinte initiale du patient et pourra varier en fonction de la durée du traitement et la réputation du praticien. Ces curetages sont en effet libres et sujets à des dépassements d’honoraires et leurs prix peuvent aller de 150€ à 250€ par cadran, soit entre 600€ et 1000 € pour toute la bouche.

Il faut par ailleurs savoir que ce type de traitement n’est pas pris en charge par la sécurité sociale mais que certaines mutuelles proposent de bons remboursements sur la parodontologie. En effet, seul le détartrage complet sus et sous-gingival bénéficie d’un remboursement à hauteur de 70% sur la base du tarif de convention et dans la limite de deux séances maximum par an.

Si vous n’avez pas encore de mutuelle ou que vous souhaitez en changer, n’hésitez donc pas à utiliser notre comparateur gratuit. Vous pourrez accéder en quelques clics à l’offre la plus adaptée à vos besoins du moment :

Nos conseils pour vous protéger des maladies parodontales

Si le curetage est généralement très efficace dans le traitement des parodontites, il s’agit tout de même d’un acte très invasif et qui plus est, assez coûteux. Mieux vaut donc prendre des mesures pour essayer d’éviter au maximum de contracter une gingivite ou une parodontite.

Nous vous conseillons donc d’adopter de bonnes habitudes alimentaires et bucco-dentaires et notamment :

brossage des dents

Une bonne hygiène dentaire est indispensable pour protéger ses dents et gencives des maladies parodontales

  • De vous brosser les dents au moins 2 fois par jour avec une brosse à dents souple
  • D’utiliser du fil dentaire ou des brossettes inter-dentaires quotidiennement
  • De privilégier une alimentation équilibrée et de réduire votre consommation de sucres
  • De diminuer votre consommation d’alcool et de tabac
  • De réaliser un détartrage en cabinet dentaire une à deux fois par an

En suivant ces conseils simples, vous diminuerez fortement votre risque de développer des maladies gingivales et profiterez pleinement d’une bouche en pleine santé !

Conclusion

Le surfaçage dentaire est une technique de nettoyage et d’assainissement utilisée pour soigner les parodontites. Visant à désinfecter et à refermer les poches parodontales, le curetage est généralement très efficace mais peut ne pas être suffisant pour traiter les parodontites très sévères.

Si vous souffrez d’une gingivite ou d’une parodontite, ne laissez pas la maladie s’aggraver et prenez rapidement rendez-vous chez votre dentiste afin qu’il mette en place le traitement approprié et pourquoi pas, un surfaçage radiculaire.

Vous avez aimé cet article? Faites le nous savoir en nous donnant une note ci-dessous
Surfaçage radiculaire : une technique utile pour soigner la parodontite
4.5 (90%) 2 participants