Qu’est-ce que la parodontologie?

Vous avez les gencives qui saignent ? Vos dents bougent ? Vous souffrez peut-être d’une gingivite ou d’une parodontite. Bien qu’elles soient très communes, ces maladies parodontales ne sont pas à prendre à la légère car leurs conséquences peuvent être dramatiques.

En effet, si l’on en croit les chiffres de l’OMS, 15 à 20% des adultes âgés entre 35 et 44 ans souffriraient de parodontopathies sévères, pouvant entraîner une perte de dents.

Loin d’être une fatalité, ces maladies peuvent être évitées en suivant les règles d’hygiène bucco-dentaire standards et en rendant visite chez le dentiste régulièrement.

Toutefois, si vous souffrez déjà d’une maladie des gencives ou du parodonte, nous vous conseillons de vous adresser à un dentiste spécialisé en parodontologie afin qu’il puisse émettre un diagnostique et vous proposer un plan de traitement adapté à votre situation.

Vous ne saviez pas qu’une telle spécialité existait ? Ca tombe bien, l’équipe de Dentaly vous propose un dossier spécial sur la parodontologie, ses pathologies et traitements.

Qu’est-ce que le parodonte ?

Si l’on revient à l’étymologie du mot « parodontologie », on se rend rapidement compte qu’il s’agit de la partie de la dentisterie spécialisée dans le diagnostique et le traitement des affections du parodonte. Pour bien comprendre la parodontologie, il est donc essentiel de revenir sur ce qu’est le parodonte.

Le parodonte est l’ensemble des tissus de soutient d’une dent. Il comprend donc :

  • L’os alvéolaire de la mâchoire
  • Le ligament alvéo-dentaire
  • La gencive
  • Le cément de la racine dentaire
  • Des éléments nerveux
  • Des vaisseaux sanguins

Lorsque l’on parle de parodontologie, on parle donc de la prévention, du diagnostic et du traitement des affections de l’ensemble de ces élèments.

Quand consulter un parodontologue ?

Les dentistes spécialisés en parodontologie sont appelés « parodontologues » ou « parodontistes« . Il convient de les consulter lorsque l’on souffre d’une maladie parodontale, généralement une infection bactérienne ou microbienne touchant le parodonte, comme la gingivite (qui ne concerne que la gencive) ou la parodontite (qui concerne l’ensemble des tissus qui soutiennent la dent), ou encore un abcès parodontal par exemple. Ces maladies sont très communes, il s’agit même des affections principales de la cavité buccale, en dehors des caries.

La récession parodontale n’est pas une fatalité mais il est important de consulter rapidement un parodontologue

Si vous ressentez l’un des symptômes suivants, nous vous recommandons de consulter un parodontologue rapidement :

  • La présence de poches parodontales
  • Une douleur au niveau des gencives ou des gonflements/rougeurs
  • Des saignements au niveau des gencives
  • La présence de pus au niveau des gencives
  • Un déchaussement dentaire ou une mobilité des dents
  • Une mauvaise haleine persistante

Ces symptômes peuvent en effet la présence d’une maladie parodontale à un stade déjà avancé et mieux vaut ne pas trop attendre pour la traiter, afin d’éviter la perte de dents, mais également d’autres complications, en particulier si vous fumez, si vous souffrez déjà d’une maladie comme le diabète, une maladie cardiaque, respiratoire ou encore vasculaire, ou si vous êtes enceinte.

Sachez par ailleurs, que les populations les plus touchées par les affections du parodonte sont les fumeurs, les personnes stressées, mais aussi celles qui ont une hygiène bucco-dentaire insuffisante.

Quel est le champs d’action du dentiste en parodontologie ?

Spécialiste des aspects esthétiques et fonctionnels des structures entourant la dent, le parodontologue prévient, diagnostique et traite les gingivites et les parodontites, pratique la chirurgie plastique parodontale mais aussi les implants dentaires.

Plus concrètement, il intervient sur différentes phases de traitement :

Le traitement étiologique

bonne hygiène dentaire

Une bonne hygiène dentaire est essentielle au traitement des maladies parodontales

Il s’agit de la toute première phase, que l’on pourrait qualifier de pré-traitement. Le dentiste en parodontologie doit aider le patient à modifier ses habitudes afin de lutter contre la formation de la plaque dentaire et d‘éliminer les facteurs de risques individuels. Très importante, cette phase passe donc par :

Le traitement chirurgical

Si le traitement étiologique n’est pas suffisant, il convient de passer à un traitement curatif plus approfondi pour traiter la parodontite. Le spécialiste peut ici avoir recours à différentes interventions :

  • La chirurgie à lambeaux d’assainissement avec ou sans comblement osseux
  • La gingivectomie
  • La régénération tissulaire guidée
  • La greffe gingivale
  • La greffe osseuse parodontale

L’implantologie

Lorsque la parodontite est tellement sévère qu’elle entraîne la perte d’une ou de plusieurs dents, le parodontologue peut également être amené à préparer la pose d’implants dentaires ou à les poser directement. Dans ce cadre, il peut donc procéder à :

  • Une greffe osseuse dans l’optique de la pose d’implants dentaires
  • La pose d’implants dentaires

Quels sont les tarifs pratiqués en parodontologie ?

traitement gingivite

Le détartrage est l’un des seuls traitement parodontaux pris en charge par la Sécurité Sociale

Les tarifs des soins parodontaux sont librement fixés par les professionnels, sauf les quatre décrits ci-après :

  • Un détartrage complet sus et sous-gingival (deux séances au maximum)
  • Une ligature métallique
  • Une attelle métallique
  • Une prothèse attelle de contention quel que soit le nombre de dents ou de crochets

Ces derniers sont donc pris en charge par Sécurité Sociale à hauteur de 70% du tarif de convention. C’est donc très peu.

Pour vous donner une meilleure idée des prix et du remboursement à attendre, voici un tableau récapitulatif des tarifs moyens des soins de parodontologie les plus courants :

TraitementTarif moyenPrise en charge par la Sécurité Sociale
Détartrage complet sus et sous-gingival (2 séances maximum) Tarif de convention : 28,92€ par séance 70%
Curetage parodontal 450 à 550€ pour l'ensemble de la cavité buccale Aucune
Réaménagement de la gencive péri-implantaire 150 à 300€ Aucune
Chirurgie parodontale par lambeau 300 à 500€ par séance Aucune
Greffe de gencive 250 à 500€ Aucune
A noter, que certains soins peuvent être réalisés au laser, faisant ainsi vite grimper le montant de la facture…
Pour pouvoir espérer un remboursement de ces frais, le mieux est encore de se rapprocher d’une mutuelle dentaire.

Le remboursement de la parodontologie par la mutuelle

euro billets et pièces

Une bonne mutuelle dentaire vous permettra de faire de belles économies

Comme nous venons de le voir, le budget lié à un traitement parodontal peut être extrêmement élevé. Heureusement, de plus en plus de mutuelles de santé prennent en charge ce genre de traitements sous forme de forfaits annuels généralement compris entre 500 et 1300€ par an.

Pour les seniors, il est également important de noter que certaines complémentaires retraite prennent en charge la parodontologie, cette spécialité étant particulièrement nécessaire chez les plus de 50 ans.

Dans tous les cas, prenez bien le temps de comparer les offres des différentes mutuelles, afin de trouver celle qui s’adapte le mieux à votre budget et à vos besoins thérapeutiques. Sachez par ailleurs que si vous ne possédez pas de mutuelle à l’heure actuelle, vous pourriez devoir retarder vos soins en raison des périodes de carence (généralement de 6 à 9 mois) très souvent prévues par les assurances.

Conclusion

Si vous souffrez d’une gingivite, n’attendez pas qu’elle s’aggrave et qu’elle se transforme en parodontite pour consulter. Les conséquences des parodontites peuvent en effet être dramatiques, et vous pourriez même perdre des dents.

Les dentistes spécialisés en parodontologie seront vos meilleurs interlocuteurs dans ce cas ou si vous avez des questions au sujet des implants dentaires ou des différents affections des gencives. N’hésitez pas à les contacter.

 

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
WhatsApp