Notre guide complet sur les dents de sagesse

L’extraction des dents de sagesse est une opération souvent redoutée. On a tous l’image d’un voisin, d’une sœur ou d’un collègue avec les joues gonflées et l’obligation de manger des glaces et rien d’autre pendant deux ou trois jours.

Mais sachez que l’extraction de ces dents est beaucoup moins douloureuse qu’on ne le pense. Sachez aussi qu’elles n’apparaissent pas chez tout le monde (on parle alors d’agénésie). Avec un peu de chance, cela sera votre cas. Sinon, il est possible que votre praticien veuille vous les faire enlever pour différentes raisons. Dans ce cas, il faudra prendre la direction d’un cabinet de chirurgien stomatologue (ou simplement de votre dentiste si celui-ci possède cette spécialisation).

Chez Dentaly.org, nous avons donc décidé de tout vous dire sur cette opération que beaucoup redoutent. Nous allons aborder dans ce guide tous les points sur lesquels vous pouvez encore vous interroger, et ce, afin de vous donner les informations nécessaires et de vous rassurer sur cette extraction finalement très banale.

Dent de sagesse

Pas de place pour de nouvelles dents !

Une dent qui porte bien mal son nom

La nature ne nous a pas gâté en nous dotant d’une ou plusieurs dents sans pour autant prévoir la place pour qu’elles évoluent correctement. C’est là le problème de ce type de dents : elles apparaissent alors que, bien souvent, aucune place n’est prévue pour les accueillir.

Elles sont au nombre de 4 dont deux en bas et deux en haut et sont situées tout au fond des arcades dentaires. Elles peuvent pousser à 18 ans comme à 60 ans. Mais ce dernier cas reste plus rare.

Pourquoi poussent elles chez certains et chez d’autres pas ? Pourquoi certains en ont qu’une et d’autres quatre ? On l’explique encore difficilement. En tout cas, autant à l’époque de nos ancêtres ces troisièmes molaires étaient indispensables pour manger de la viande crue notamment, autant maintenant elles ne nous sont d’aucune utilité. C’est pourquoi avec l’évolution, elles tendent à disparaître et dans tous les cas à pousser de manière tardive.

Dents de sagesse semi-incluses

Dents semi-incluses : est-ce le cas des vôtres ?

Dent de sagesse qui pousse : incluse, semi-incluse et éruptée

Vous verrez que votre praticien vous parlera de dents incluses, semi-incluses ou éruptées. Nous vous expliquons donc la différence :

  • Dent incluse : il s’agit d’une dent qui est enclavée dans la mâchoire et qui ne peut pas sortir. Elle peut ne causer aucun symptôme ni aucune douleur et ne jamais se manifester. Mais elle peut également causer des problèmes comme une gingivite, des maux de tête ou un gonflement de la mâchoire.
  • Dent semi-incluse : il s’agit d’une dent de sagesse qui pousse et dont une partie est visible en bouche et dont l’autre partie est sous la gencive.
  • Dent éruptée : dans ce cas, il s’agit d’une dent de sagesse qui pousse naturellement et qui est sortie. Elle ne pose pas plus de problèmes que le reste de nos dents.
Inflammation dents de sagesse

Une inflammation de la gencive peut être causée par une dent de sagesse

Quand faut-il procéder à une extraction dents de sagesse ?

Une extraction dents de sagesse n’est pas systématique mais peut être nécessaire dans certains cas :

  • Leur poussée étant un peu anarchique, elles peuvent entraîner le déplacement des autres dents et notamment un chevauchement dentaire des incisives inférieures. De quoi réduire à néant un traitement orthodontique.
  • Etant difficile d’accès lors du brossage, elle peut avoir une carie surtout si elle est semi-incluse (nid à bactéries). Vu la position de ce type de dents, les soins traditionnels ne suffisent pas pour les soigner et il peut être judicieux de prendre les devants et l’extraire.
  • Lorsque la deuxième molaire est cariée et que cette nouvelle dent y est trop accolée, il sera difficile de la soigner correctement. Le praticien va donc extraire la dent inutile pour traiter la dent malade.
  • Dans le cas d’une péricoronarite qui est une inflammation des tissus qui entourent la dent, le praticien vous prescrira d’abord des antibiotiques et des bains de bouche. Si l’infection se répète, une extraction peut alors être envisagée.
Symptômes des dents de sagesse

Des dents qui peuvent nous mener la vie dure!

ORL STOM-dent sagesseDents de sagesse symptômes et manifestations

Le premier symptôme est bien sûr la douleur. Elle peut être ressentie dans le fond de la bouche près des oreilles ou dans la mâchoire du haut et du bas. Si vous ressentez des douleurs c’est que la troisième molaire est très certainement en train d’avancer dans l’os alvéolaire et la gencive. Vous pouvez ressentir des douleurs puis plus rien pendant quelques jours puis à nouveau des douleurs.

Des problèmes de gencives douloureuses, sensibles, enflammées ou qui saignent facilement dans le fond de la bouche peuvent être liés aux dents de sagesse : symptômes très faciles à repérer et assez communs. Dans tous les cas, il vaut mieux consulter votre dentiste car cela peut également être des signes d’une parodontite.

Une infection peut également intervenir surtout dans le cas de dents semi-incluses.

Il vaut donc mieux consulter votre dentiste dans les cas suivants :

  • Douleurs
  • Gonflement de la gencive
  • Rougeur ou sensation de chaleur localisée
  • Mauvais goût dans la bouche
  • Ganglions enflés dans le cou
  • Fièvre
  • Présence d’un kyste
  • Une sensation de pulsation près des oreilles
  • Une raideur de la mâchoire
  • Une difficulté à ouvrir la bouche
Une extraction des dents de sagesse

Plus de peur que de mal !

Comment se passe une opération des dents de sagesse ?

C’est la partie souvent redoutée. Mais nous vous rassurons tout de suite, vous ne ressentirez rien lors de l’opération des dents de sagesse. Celle-ci est généralement réalisée au cabinet du praticien. S’il y a plusieurs dents à extraire, cela se fait en plusieurs rendez-vous (deux en moyenne).

Vous bénéficierez généralement d’une anesthésie locale mais selon le degré de difficulté de l’extraction et de votre angoisse éventuelle, on pourra aussi vous proposer une anesthésie générale. L’intervention demande l’incision de la gencive puis le praticien va dégager la dent en fraisant l’os. Il peut être nécessaire de sectionner la dent avant de l’extraire. La fermeture de la gencive se fait à l’aide de fils résorbables qui disparaissent spontanément en moins de 3 semaines.

La durée d’une extraction varie  mais elle est en moyenne de 15 à 30 minutes par dent. Le praticien vous donne ensuite des consignes que vous devrez suivre à la lettre.

Comme nous le disions plus haut, il est possible de se les faire extraire aussi sous anesthésie générale. Vous devrez dans ce cas rencontrer au préalable un anesthésiste. Dans la majorité des cas, l’hospitalisation est en ambulatoire (sur 1 seule journée sans nuit à l’hôpital). Vous arrivez le matin et vous repartez l’après-midi.

Après l’extraction, que faire ?

Après l’extraction vous devez :

  • Poser régulièrement une poche de glace sur votre joue afin de diminuer son gonflement
  • Ne pas faire de bain de bouche le premier jour
  • Avaler normalement sa salive et ne pas cracher
  • Manger (des aliments mous) et boire à température ambiante le premier jour
  • Des antalgiques et des corticoïdes vous seront prescrits pour les douleurs. N’hésitez pas à les prendre si vous avez mal
  • Ne pas fumer
  • Continuer à maintenir une bonne hygiène buccale dès le lendemain de l’opération
  • Il est fréquent de saigner durant les heures qui suivent. Vous pouvez appliquer une compresse stérile dans la zone et mordre une dizaine de minutes.

Durant les jours qui suivent l’opération des dents de sagesse; il est bien sûr fréquent d’avoir du mal à ouvrir la bouche. Ne vous inquiétez pas, cela ne dure que quelques jours et beaucoup de personnes ne ressentent presque aucune douleur après l’opération.

Quels sont les risques après une opération ?

Comme tout acte médical, même bien mené, il y a un risque de complications lors d’une extraction :

  • La perte d’un amalgame (plombage) et le descellement d’une couronne. En effet, l’extraction implique l’utilisation d’un instrument qui prend appui souvent sur la dent jouxtant la dent à extraire. Une couronne ou autre prothèse dentaire peut subir des dommages
  • Une perte ou une diminution de la sensibilité de la lèvre inférieure
  • Une infection des tissus mous de la joue peut arriver quelques jours ou quelques semaines suivant l’extraction. Un traitement antibiotique sera prescrit
  • Une alvéolite : elle peut arriver à l’échauffement de l’os lorsque la dent est dégagée. Elle apparaît quelques jours voire un mois après l’intervention. Elle se distingue par des douleurs surtout nocturnes.
  • Une infection peut survenir quelques semaines après l’opération. Il vous suffira de reprendre le traitement antibiotique
  • Une blessure accidentelle de la muqueuse notamment par les instruments chirurgicaux
  • Une perte de la sensibilité de la langue car le nerf lingual est proche. Cela disparaît au bout de quelques jours

L’extraction des dents de sagesse est-elle remboursée ?

La sécurité sociale prend en charge à 70% l’extraction de chaque dent. Mais il faut savoir que le prix et la base des remboursements ne sont pas les mêmes pour l’extraction de la première dent et des dents supplémentaires.

Pour info la première dent est remboursée par la sécurité sociale sur une base de 83,60 euros alors que les autres sont remboursées à hauteur de 41,80 euros.

Les stomatologues sont des spécialistes de secteur 2. Cela implique que le dépassement d’honoraires ne sera pas pris en charge par la sécurité sociale et beaucoup de praticiens appliquent ces dépassements (souvent de quelques centaines d’euros).

Pour autant, il est important de se faire opérer par un bon praticien (dépassement d’honoraires ou non) et de se faire rembourser par une mutuelle qui couvre les dépassements. Dans bon nombre de cas, elles appliquent le tiers payant et vous n’aurez rien à débourser.

Nous vous conseillons donc de vous renseigner avant l’extraction auprès de votre mutuelle pour connaître le montant qu’elle prend en charge. Vous pouvez aussi utiliser directement notre comparateur de mutuelles ci-dessous pour voir celles qui remboursent l’opération. C’est 100% gratuit, ça prend moins de 2 min et ça permet surtout de vous faire une idée.

Si vous êtes sur téléphone mobile, mettez svp votre appareil en position horizontale (paysage)

Conclusion

Notre alimentation ayant changé, deux molaires suffisent et les dents de sagesse sont en voie de disparition. Mais ce n’est pas encore vraiment le cas et il faut souvent passer par l’étape de l’extraction.

Il y a souvent plus de peur que de mal. Ce n’est certes pas agréable mais c’est dans la majorité des cas plus gênant que douloureux et tout redevient normal en quelques jours. Mais si votre dentiste vous conseille une extraction, il faut la faire car les conséquences pour la santé de vos dents et votre santé en général peuvent être importantes.

51 Partages
Partagez49
Tweetez
+12
WhatsApp