Dentaly.org est financé par ses lecteurs. Lorsque vous achetez en cliquant sur les liens de notre site, nous gagnons parfois des commissions d’affiliation qui n’entraînent aucun frais pour vous. Lire la suite.

Extraction des dents de sagesse : prix et guide complet

Contributeurs:  Anaïs Gibert
Révision médicale par:  Dr Rania Slama
Dent de sagesse
Pas de place pour de nouvelles dents !

L'extraction des dents de sagesse est une opération souvent redoutée et son prix soulève souvent des questions. On a tous l’image d’un voisin, d’une sœur ou d’un collègue avec les joues gonflées et l’obligation de manger pendant deux ou trois jours !

Sachez tout d'abord que l’extraction de ces dents est beaucoup moins douloureuse que vous ne le pensez. En outre, bien qu'elles soient très courantes, les dents de sagesse n'apparaissent pas chez tout le monde (on parle alors d'agénésie).

Si, malheureusement, vous ne pouvez pas y échapper, vous devrez prendre la direction d'un cabinet de chirurgien stomatologue (ou simplement de votre dentiste s'il a cette spécialisation).

Chez Dentaly.org, nous avons décidé de vous éclairer sur cette opération devenue finalement très simple au fil des années. Dans ce guide, nous aborderons tous les points sur lesquels vous pouvez encore vous interroger comme le déroulement de l'intervention ou ses complications.

Enfin, nous évoquerons les coûts en vous indiquant un bon moyen de prendre en charge une partie des frais liés aux dents de sagesse grâce à notre comparateur de mutuelles.

Extraction des dents de sagesse : prix et remboursement

Le prix d'une opération des dents de sagesse dépend du nombre de dents à extraire et du praticien consulté. Ce dernier est dans l'obligation de vous fournir un devis. N'hésitez donc pas à consulter plusieurs professionnels de santé afin de comparer les tarifs appliqués par chaque cabinet.

Concernant le remboursement, l'extraction des dents de sagesse est considérée comme un acte conservateur. Elle est prise en charge par l'Assurance Maladie au même titre qu'un détartrage. La sécurité sociale prend en charge à 70% l'extirpation de chaque dent. Mais il faut savoir que le prix et la base des remboursements ne sont pas les mêmes pour l'arrachement de la première dent et des dents supplémentaires.

De fait, la première dent est remboursée par la sécurité sociale sur une base de 83,60 euros alors que les autres sont remboursées à hauteur de 41,80 euros.

Les stomatologues sont des spécialistes de secteur 2. Cela implique que le dépassement d’honoraires ne sera pas pris en charge par la sécurité sociale et beaucoup de praticiens appliquent ces dépassements (souvent de quelques centaines d'euros).

Pour autant, il est important de se faire opérer par un bon praticien (dépassement d'honoraires ou non) et de se faire rembourser par une mutuelle qui couvre les dépassements. Dans bon nombre de cas, elles appliquent le tiers payant et vous n'aurez rien à débourser.

Nous vous conseillons donc de vous renseigner avant l’extraction auprès de votre mutuelle pour connaître le montant qu’elle prend en charge. Vous pouvez aussi utiliser directement notre comparateur de mutuelles ci-dessous pour voir celles qui remboursent l'opération. C'est 100% gratuit, ça prend moins de 2 min et ça permet surtout de vous faire une idée.

Une dent qui porte bien mal son nom

Les dents de sagesse sont aussi dénommées 3ᵉ molaires. À l'image des molaires, elles ont la même fonction de mastication. Ces dents n'ont pas toujours besoin d'être arrachées, car elles se révèlent utiles afin de compenser une molaire perdue. C'est le problème des dents de sagesse : elles apparaissent alors que, bien souvent, aucun espace n'est prévu pour les accueillir.

Elles sont au nombre de 4 dont deux en bas et deux en haut et sont situées tout au fond des arcades dentaires. Elles peuvent pousser à 18 ans comme à 60 ans. Mais ce dernier cas reste plus rare.

Pourquoi poussent-elles chez certains et pas chez d'autres ? Pourquoi certains n'en ont qu'une et d'autres quatre ? C'est encore difficile à expliquer. En tout cas, autant à l'époque de nos ancêtres ces troisièmes molaires étaient indispensables pour manger de la viande crue notamment, qu'aujourd'hui elles ne nous sont d'aucune utilité. C'est pourquoi avec l'évolution, elles ont tendance à disparaître ou à se développer tardivement.

Dents de sagesse semi-incluses
Dents incluses ou partiellement incluses : est-ce le cas des vôtres ?

Dent de sagesse : incluse, partiellement incluse et en éruption

Vous verrez que votre praticien vous parlera de dent incluse, partiellement incluse et en éruption. Nous vous expliquons la différence :

  • Dent incluse : c'est une dent qui est retenue, entièrement bloquée à l'intérieur de l'os de la mâchoire et ne peut évoluer favorablement à sa place sur l'arcade dentaire. Les dents incluses les plus fréquentes sont les dents de sagesses mandibulaires. Les dents de sagesse incluses sont parfois totalement asymptomatiques. Dans d'autres cas, elles peuvent occasionner des douleurs, de la fièvre, des maux de tête, une enflure et une limitation de l'ouverture buccale.
  • Dent partiellement incluse : il s'agit d'une dent qui a fait partiellement son éruption dans la bouche. Une partie de la dent est visible dans la bouche alors que l'autre partie est prise sous la gencive. Les dents de sagesse semi-incluses peuvent entrainer diverses complications au niveau de la santé bucco-dentaire, telles que les caries et les infections, en raison de leur positionnement inhabituel inaccessible au brossage dentaire.
  • Dent en éruption : C'est une dent qui a poussé naturellement et qui est sortie complètement. Elle ne pose pas plus de problèmes que le reste de nos dents.
comparateur de mutuelle

Quand faut-il enlever les dents de sagesse ?

La question de l'extraction ou de la conservation des dents de sagesse se pose souvent au praticien, que ce soit dans un contexte curatif ou prophylactique (préventif).

  • Lorsque l'on détermine qu'elles n'auront pas l'espace adéquat pour faire leur éruption complète. Elles peuvent alors provoquer des déplacements dentaires et causer en particulier un chevauchement dentaire antérieur. De quoi réduire à néant un traitement orthodontique.
  • Difficile d'accès lors du brossage, elles sont plus difficiles à nettoyer, même pour ceux ayant une excellente hygiène bucco-dentaire. Ces dents sont donc plus à risque d'accumuler les résidus alimentaires, la plaque et le tartre, et sont par conséquent plus susceptibles aux infections et aux caries dentaires, en particulier en cas de dent de sagesse semi-incluse (nid à bactéries). Par ailleurs, les soins conservateurs et restaurateurs sont souvent très difficile à réaliser au niveau des dents de sagesse. C'est pourquoi, en cas de problème, il peut être judicieux de prendre les devants et les extraire.
  • S'il existe une perte osseuse ou une carie sur la dent adjacente (deuxième molaire)
  • Dans le cas d’une péricoronarite qui se caractérise par une inflammation des tissus entourant et recourant la dent partiellement sortie. Elle est due à une infection bactérienne et survient le plus lors de la poussée des dents de sagesse. Cette inflammation peut parfois s'étendre et affecter la gencive et la joue. Afin de limiter la propagation de l'infection, le praticien vous prescrira d’abord des antibiotiques et des bains de bouche. Si l’infection est récidivante, une extraction peut alors être envisagée.

Pour en savoir plus, découvrez cette interview du dentiste Richard Vandervliet sur les dents de sagesse :

ABONNEZ-VOUS pour plus de vidéos : http://bit.ly/radioE1 Richard Vandervliet nous explique les raisons pour lesquelles il est nécessaire de se faire enlever les dents de sagesse. LE DIRECT : http://www.europe1.fr/direct-video Nos nouveautés : http://bit.ly/1pij4sV Retrouvez-nous sur : | Notre site : http://www.europe1.fr | Facebook : https://www.facebook.com/Europe1 | Twitter : https://twitter.com/europe1 | Google + : https://plus.google.com/+Europe1/posts | Pinterest : http://www.pinterest.com/europe1/ ► Retrouvez le meilleur d’Europe 1 chaque jour en vidéo avec des extraits de toutes nos émissions : | Cyril Hanouna dans Les Pieds dans le Plat : http://bit.ly/1AKdWP5 | Nicolas Canteloup dans La Revue de Presque : http://bit.ly/1z0pk7x | Les Chroniques humour de Jérôme Commandeur : http://bit.ly/1wl08eP | L’actu du jour en 30 secondes : http://bit.ly/1xs7yhP | Les portraits de Matthieu Noël : http://bit.ly/1wl0jGU | L’interview de Jean-Pierre Elkabbach : http://bit.ly/16vfrb5 | La Revue de presse de Natacha Polony : http://bit.ly/1C3Y9fp

ORL STOM-dent sagesse
Dents de sagesse : symptômes et manifestations

Symptômes des dents de sagesse
Des dents qui peuvent nous mener la vie dure!

Le premier symptôme est bien sûr une douleur ressentie généralement dans la région postérieure de la cavité buccale. Si vous ressentez des douleurs à ce niveau, c'est que vos dents de sagesse sont très probablement en train de progresser à travers l'os alvéolaire et la gencive. Cette douleur peut disparaitre pendant quelques jours, puis réapparait de nouveau.

Des problèmes de gencives douloureuses, sensibles, enflammées peuvent être liés aux dents de sagesse : symptômes très faciles à repérer et assez communs. Dans tous les cas, il vaut mieux consulter son dentiste, car cela peut aussi être des signes d’une parodontite.

Une infection peut également survenir, en particulier dans le cas de dents semi-incluses.

Il vaut donc mieux consulter votre dentiste dans les cas suivants :

  • Douleurs
  • Gonflement de la gencive
  • Rougeur ou sensation de chaleur localisée
  • Mauvais goût dans la bouche
  • Ganglions enflés dans le cou
  • Fièvre
  • Présence d’un kyste
  • Une sensation de pulsation près des oreilles
  • Une raideur de la mâchoire
  • Une difficulté à ouvrir la bouche
Une extraction des dents de sagesse
Plus de peur que de mal !

Comment se déroule une extraction chirurgicale des dents de sagesse ?

C'est la partie souvent redoutée. Mais on vous rassure tout de suite, vous ne ressentirez rien lors de l'opération. Cela se fait généralement au cabinet du praticien. En cas de multiples extractions, cela se fait en plusieurs rendez-vous (deux en moyenne).

Vous bénéficierez généralement d’une anesthésie locale. Cependant, en fonction du degré de difficulté de l'opération et de votre éventuelle anxiété, une anesthésie générale pourra également vous être proposée. L'intervention nécessite une petite incision gingivale puis un léger fraisage de l'os bloquant l'accès à la dent. Le praticien pourra ainsi dégager la dent. Il est parfois indispensable de fractionner la dent avant de l'extraire.

Enfin, le chirurgien-dentiste referme l'incision gingivale avec des points de suture à l'aide de fils résorbables qui disparaissent spontanément en moins de 3 semaines.

La durée de l'extraction d'une dent de sagesse varie en fonction de la complexité de l'acte et de la coopération du patient. En moyenne, elle est de 15 à 30 minutes par dent. Le praticien vous donne ensuite des consignes que vous devrez suivre à la lettre.

Comme nous l'avons dit plus haut, il est possible de les faire extraire également sous anesthésie générale. Dans ce cas, vous devez d'abord rencontrer un anesthésiste. Dans la majorité des cas, l'hospitalisation se fait en ambulatoire (sur une seule journée sans nuitée à l'hôpital). Vous arrivez le matin et repartez l'après-midi.

Après l’extraction, que faire ?

Consignes post-opératoires. Après l’extraction, vous devez :

  • Il est fréquent de saigner durant les premières heures qui suivent l'intervention. Vous pouvez maintenir, par une légère pression des dents, une compresse stérile durant 15 minutes.
  • Appliquer régulièrement une poche de glace sur votre joue afin de réduire le gonflement (10 minutes d'application suivies de 20 minutes de repos puis répéter)
  • Les 24 heures qui suivent l'opération, s'abstenir de FUMER ; NE PAS se rincer la bouche ; ne pas cracher sa salive
  • Éviter le contact de la langue avec la région soignée
  • Manger (des aliments mous) et boire à température ambiante le premier jour
  • Éviter tous les aliments et liquides CHAUDS
  • Continuer à maintenir une bonne hygiène bucco-dentaire dès le lendemain de l’opération, mais éviter de brosser au niveau de la zone opérée
  • Ne pas faire de bain de bouche le premier jour

Des antalgiques et des corticoïdes vous seront prescrits pour les douleurs. N’hésitez pas à les prendre si vous avez mal.

Durant les jours qui suivent l’opération des dents de sagesse; il est bien sûr fréquent d’avoir du mal à ouvrir la bouche. Ne vous inquiétez pas, cela ne dure que quelques jours et beaucoup de personnes ne ressentent presque aucune douleur après l'opération.

Quelles sont les complications possibles d'une extraction des dents de sagesse ?

Comme tout acte médical, même bien mené, il y a un risque de complications lors d’une extraction :

  • L'alvéolite, une complication courante après une extraction des dents de sagesse : Elle se présente sous la forme d'une douleur qui s'irradie de la mâchoire à l'oreille. Cette douleur est surtout nocturne. Elle apparait quelques jours, voire un mois après l’intervention et peut durer plusieurs jours.
  • Une infection peut se déclarer de quelques jours à quelques semaines après l’intervention, et ce, malgré la prise d'antibiotiques. Une visite chez votre chirurgien est donc nécessaire afin de limiter la propagation de l'infection.
  • La perte d'un amalgame (plombage) et le descellement d'une couronne : en effet, l'intervention implique l'utilisation d'un instrument qui repose souvent sur la dent adjacente à la dent à extraire. Une couronne ou une autre prothèse dentaire peut subir des dommages.

Conclusion

Si l'extraction des dents de sagesse est souvent redoutée, il y a généralement plus de peur que de mal. Ce n'est certes pas une intervention très agréable, mais, dans la majorité des cas, elle est plus gênante que douloureuse.

Bien que l'avulsion des dents de sagesse ne soit pas systématique, si votre dentiste vous le conseille, il est généralement préférable de le faire, car dans certains cas, ne pas les extraire peut avoir des conséquences négatives sur vos dents et votre santé en général.

FAQ

Est-ce que se faire enlever les dents de sagesse fait mal ?

L'extraction des dents de sagesse est une opération qui se réalise sous anesthésie et qui ne provoque donc aucune douleur. Au niveau du ressenti, il est plus juste de parler d'une certaine pression. La douleur ressentie intervient plutôt après l'extraction. Dans de nombreux cas, nous ne parlons même pas de douleur, mais plutôt de gêne.

Quel est le délai à attendre afin de manger solide après l'extraction des dents de sagesse ?

Il faut compter généralement entre 7 et 10 jours après l'opération pour manger de nouveau normalement. Cependant, chaque extraction de dents de sagesse est unique. Selon le cas de figure, le délai pourrait être réduit ou, au contraire, se rallonger.

Comment accélérer le délai de guérison après l'extraction des dents de sagesse ?

Dans les 24 heures suivant l'opération, vous pouvez vous faire des bains de bouche d'eau légèrement salée après les repas. Ceci favorise la cicatrisation et gardera le site opéré propre.

Est-il possible d'enlever des dents de sagesse à 60 ans ?

Si les dents de sagesse apparaissent entre 17 et 25 ans, chez certaines personnes, elles peuvent devenir un problème bien plus tard. Ce n'est pas une surprise de les voir surgir à 40, 50 ou 60 ans. Quel que soit l'âge, il est tout à fait possible d'extraire les dents de sagesse.

Extraction des dents de sagesse : prix et guide complet
4.2 (84.12%) 68 participant[s]


Auteur(s) de l'article
Rédactrice spécialisée dans les secteurs du dentaire et du bien être, Anaïs est également une experte en communication digitale.
Sa Mission pour Dentaly.org ? Aider à améliorer la santé bucco-dentaire de nos lecteurs en rendant l'information compréhensible et accessible à tous !
Révision médicale par:
Diplômée de la Faculté de Médecine dentaire de Monastir (Tunisie), le Dr Rania Slama a travaillé dans plusieurs hôpitaux et cliniques dentaires où elle s'est spécialisée dans l'implantologie et l'endodontie. Philantrope, elle a également fait du bénévolat pour promouvoir l'hygiène bucco-dentaire et la prévention des problèmes de santé dentaire.  Dr Rania Slama partage désormais ses connaissances et son expérience avec l'équipe de Dentaly.org où elle veille à la qualité et à la fiabilité des contenus publiés. 
Sources

Union Nationale pour l'Intérêt de l'Ortopédie Dento-Faciale. Les recommandations de la Haute Autorité de Santé sur l'avulsion des troisièmes molaires. [en ligne] <https://www.uniodf-journal.org/articles/uniodf/pdf/2008/03/uniodf200837p22.pdf> Consulté le 4 septembre 2018.

Association Dentaire Canadienne. L’extraction des troisièmes molaires… sous tous les angles. [en ligne] <http://www.jcda.ca/fr/article/d106> Consulté le 4 septembre 2018.