Péricoronarite : qu’est-ce que c’est et comment la soigner ?

114 Partages
Par 
DEs douleurs violentes dues à une infection des dents de sagesse
La douleur associée à une péricoronarite est violente, pulsatile et insomniante.

Trouble dentaire affectant les dents de sagesse en train de pousser, la péricoronarite touche essentiellement les jeunes.

Vous ressentez une douleur violente et pulsatile qui ne passe pas depuis plusieurs jours et vous sentez qu’une dent est en train de sortir ? C’est sans doute votre cas.

Confirmez vos doutes en parcourant cet article synthétique réalisé par l’équipe de Dentaly.org et trouvez toutes les informations nécessaires pour vous soigner rapidement.

Qu’est-ce qu’une péricoronarite ?

Une péricoronarite est une inflammation et infection violente des dents, principalement des dents de sagesse lorsqu’elles sont en train de pousser, c’est à dire lorsqu’elles sont encore partiellement incluses dans l’os maxillaire.

péricoronarite
Une péricoronarite est une inflammation de la gencive qui recouvre la couronne d’une dent partiellement sortie.

Cela touche surtout les dents de sagesse, car ce sont celles qui rencontrent le plus de difficultés pour pousser. Souvent, elles manquent de place pour sortir ou sont mal positionnées dans l’espace. Cette infection se développe car les aliments se déposent plus facilement sur une dent en poussée qui présente des interstices, n’est pas parfaitement positionnée, avec une gencive sensible et qui déborde encore sur la dent. Ce dépôt de nourriture, et les bactéries qui y prolifèrent, entraînent l’apparition de plaque dentaire et une inflammation de la gencive et des différents tissus qui entourent cette nouvelle dent.

La sortie des dents de sagesse se fait généralement entre 15 et 25 ans; ce sont donc les jeunes adultes qui sont le plus souvent concernés par une péricoronarite.

Quels sont les symptômes d’une péricoronarite ?

Les symptômes ne sont pas toujours les mêmes selon les personnes et les stades de l’inflammation. Mais on s’accorde néanmoins sur les principaux.

Douleurs

La péricoronarite est très douloureuse, au point d’être handicapante pour passer une journée normale et des nuits correctes. Les personnes atteintes la décrivent comme des coups de couteau qui leur seraient assénés régulièrement dans la dent.

La douleur peut s’étendre à toute l’articulation temporo-mandibulaire et jusqu’à l’oreille.

Les médicaments anti-douleur sans ordonnance sont d’une efficacité limitée.

Gonflement

Quand l’infection est bien avancée, les tissus autour de la dent augmentent de volume et les gencives sont tendues, gonflées et douloureuses au toucher, facilement blessées pendant les repas.

Dans certains cas, il a été constaté un gonflement de la joue au contact de la dent enflammée, un œdème important qui peut empêcher le malade d’ouvrir la bouche normalement, et donc de mastiquer ou d’avaler correctement, voire même de parler distinctement.

Plus rarement, les ganglions lymphatiques, qu’on a au niveau du cou, peuvent aussi gonfler.

Altération du goût

Parfois, l’inflammation provoque des réactions en bouche, du pus se développe, qui donnent une impression de mauvais goût et une mauvaise haleine.

Comment réagir face à une péricoronarite ?

Si vous pensez être atteinte de cette infection ou si votre enfant en présente les principaux symptômes, il vous faudra consulter très rapidement un dentiste avant que l’inflammation ne s’étende.

Quelques remèdes maison pour soulager temporairement

Des glaçons en application sur la joue soulagent rapidement la douleur dentaire

Il existe quelques solutions que vous avez sans doute dans vos placards, et qui peuvent atténuer la douleur durant quelques heures. Découvrez-en ci-dessous quelques-unes :

  • Les glaçons, enfermés dans un gant et posés sur la joue, ont un effet anesthésiant bénéfique sur la douleur et l’enflure. Attention néanmoins à ne pas les mettre en contact direct avec la peau, sous peine de brûlures.
  • Le clou de girofle à croquer sous la dent concernée
  • L’oignon ou l’ail: en couper un morceau et l’écraser avec la dent touchée pour libérer le jus.
  • L’eau salée : faire un bain de bouche avec de l’eau salée (un verre d’eau, un cuillère à café de sel), bien rincer
  • Le peroxyde d’hydrogène: bain de bouche avec une solution à 3%

Pour davantage de remèdes de grand-mère qui aident à soulager les maux de dents, vous pouvez prendre le temps de regarder cette vidéo :

Chez le dentiste

Le dentiste posera son diagnostic très facilement puisque la péricoronarite se voit à l’œil nu.

Son principal geste médical sera de faire un drainage de la zone infectée pour ôter tout le pus et un nettoyage de la gencive avec un sérum d’irrigation pour éliminer tous les résidus.

Il vous prescrira aussi des médicaments pour supprimer la douleur rapidement et combattre l »infection. Anti-inflammatoires non stéroïdiens, antibiotiques et antalgiques sont le cocktail recommandé pour enrayer rapidement le problème.

Parfois, le dentiste demande à revoir le patient quelques jours plus tard, quand l’infection a été enrayée, afin d’effectuer une chirurgie mineure sur la dent : elle consiste à supprimer le tissu qui recouvre la dent, on l’appelle l’opercule, afin de faciliter la pousse de la dent, d’augmenter l’efficacité du brossage et d’éviter que de nouveaux dépôts alimentaires n’aient les mêmes effets.

Quelques gestes pour éviter une péricoronarite

une hygiène bucco-dentaire irréporchable contre les troubles dentaires
Un brossage doux, mais complet permet de limiter les risques d’infection des dents de sagesse
  • Une bonne hygiène bucco-dentaire est indispensable pour éviter ce problème dentaire, comme tous les autres d’ailleurs.

C’est encore plus vrai quand vous avez des dents en train de pousser, car elles sont alors des pièges à nourriture et donc à bactéries. Accordez-leur une attention particulière, brossez-les plus longuement avec des mouvements circulaires pour déloger les bactéries

  • Des bains de bouche réguliers peuvent y aider
  • L’utilisation quotidienne de fil dentaire permet de supprimer les restes de nourritures coincés.
  • Parfois le dentiste peut proposer l’ablation des dents de sagesse pour éviter les récidives
  • Aujourd’hui, l’ablation de ces dents est même proposée avant qu’elles sortent pour éviter ce genre de complications douloureuses.

Conclusion

Si vous faites des péricoronarites à répétition, malgré une hygiène bucco-dentaire irréprochable, le dentiste souhaitera probablement ôter les dents de sagesse. Sachez que l’extraction des dents de sagesse est un geste médical simple, mais qu’il reste essentiel de bien suivre les indications de votre dentiste pour que l’intervention soit réussie et les suites de l’opération facilitées.

Péricoronarite : qu’est-ce que c’est et comment la soigner ?
5 (100%) 6 participant[s]

Auteur(s) de l'article
Anaïs Gibert
Anaïs Gibert
Anaïs Gibert on LinkedinAnaïs Gibert on Website
Rédactrice spécialisée dans les secteurs du dentaire et du bien être, Anaïs est également une experte en communication digitale.
Sa Mission pour Dentaly.org ? Aider à améliorer la santé bucco-dentaire de nos lecteurs en rendant l'information compréhensible et accessible à tous !
Sources

Société Odontologique de Paris. Tout ce qu’il faut savoir des Urgences Dentaires Infectieuses. [en ligne] <https://www.sop.asso.fr/les-journees/comptes-rendus/12-17e-soiree-scientifique-commune-de-la-fssosif/1> Consulté le 27 mai 2019

Union Nationale pour l’Intérêt de l’Ortopédie Dento-Faciale. Les recommandations de la Haute Autorité de Santé sur l’avulsion des troisièmes molaires. [en ligne] <https://www.uniodf-journal.org/articles/uniodf/pdf/2008/03/uniodf200837p22.pdf> Consulté le 27 mai 2019

Le courrier du dentiste. Les urgences en parodontologie. [en ligne] <https://www.lecourrierdudentiste.com/dossiers-du-mois/les-urgences-en-parodontologie.html> Consulté le 27 mai 2019

114 Partages