Avulsion dentaire : pourquoi se faire arracher une dent ?

C’est à partir de l’âge de 6 ans qu’apparaissent les dents définitives, remplaçant petit à petit l’ensemble des dents de lait. Cette seconde série de dents est destinée à rester toute la vie en bouche.

Pourtant, il est fréquent qu’à cause d’une carie, d’une infection ou d’un autre problème dentaire, notre chirurgien-dentiste soit obligé de procéder à une extraction dentaire.

Cette solution définitive est prise lorsqu’il n’est pas possible de sauver la ou les dents en question, ou bien pour les dents de sagesse qui sont extraites de façon routinière.

Extrêmement courant, ce soin dentaire est également celui qui inquiète le plus les patients : peur de l’acte en lui-même, de l’anesthésie, des douleurs suivant l’intervention… Les questions et les craintes sont très nombreuses à ce sujet.

C’est pour répondre à toutes ces inquiétudes et informer les patients que nous avons décidé de préparer ce guide complet au sujet l’avulsion dentaire sur Dentaly.org !

Avulsions dentaires : les raisons principales

Comme son nom l’indique, une dent définitive est censée se conserver toute une vie, en particulier si l’on maintient une excellente hygiène bucco-dentaire. Malheureusement, il peut arriver qu’une dent se fragilise et qu’il devienne alors impossible pour le dentiste de la sauver.

dent cassée

Lorsqu’une dent est fracturée, elle doit généralement être extraite

Voici les principales causes qui justifient un arrachage de dent :

  • Une dent sévèrement cariée que l’on ne peut pas sauver
  • Une dent fêlée ou fracturée à cause d’un accident ou d’une chute
  • Une dent de sagesse qui fait mal
  • Une dent avec un déchaussement important (souvent dû à une maladie des gencives) et qui bouge
  • Une dent de lait qui ne tombe pas et qui ne laisse pas la place aux dents définitives
  • Une infection périapicale
  • Une fracture de racine
  • Pour faire de la place sur l’arcade dentaire avant un traitement orthodontique

Avant de procéder à l’extraction, le chirurgien dentiste doit toujours peser le pour et le contre de l’intervention. En effet, se faire arracher une dent est loin d’être un acte anodin !

Les conséquences de se faire arracher une dent

Très logiquement, une extraction dentaire signifie qu’une dent va manquer sur l’arcade.

Cette dent manquante peut vite être un problème car les dents voisines vont avoir tendance à se déplacer pour remplir l’espace laissée par la dent arrachée. Ces mouvements naturels peuvent à leur tour entraîner des ouvertures interdentaires où les restes d’aliment auront plus de facilité à s’accumuler, augmentant ainsi le risque de caries et de maladies des gencives.

L'implant dentaire

L’implant dentaire peut être une solution pour remplacer une dent arrachée

Par ailleurs, la dent antagoniste à la dent arrachée va vouloir retrouver son point de contact et aura donc tendance à se déchausser de son alvéole. Ce phénomène peut entraîner de la sensibilité dentaire à l’endroit où la racine est exposée. Dans les cas extrêmes, cette dent peut même se déchausser complètement et tomber si elle ne parvient pas à trouver de point de contact.

Au niveau de la mastication, avoir une dent manquante peut également poser des problèmes puisque les autres dents vont devoir travailler davantage et donc s’user davantage.

Enfin, une perte de la structure osseuse au niveau de la bouche se traduit parfois par un affaissement du visage et un vieillissement prématuré.

Pour éviter ces situations particulièrement gênante, il est important de trouver une solution de remplacement de la dent arrachée. Il existe en effet plusieurs options dont le bridge dentaire, l’implant ou encore l’appareil amovible, particulièrement utile lorsqu’il manque plusieurs dents.

Les différents types d’avulsion d’une dent

Si la finalité est la même, la situation bucco-dentaire particulière du patient peut exiger des mesures spécifiques pour extraire une dent.

Les extractions simples

Lorsqu’aucune anomalie de formes, de structure et de position n’est constatée, le dentiste peut procéder à une « exodontie » ou extraction simple de la dent.

Dans ce cas, le dentiste va d’abord faire bouger la dent à l’aide d’un davier puis la retirera sous anesthésie locale.
Pour vous donner une idée de la procédure mise en oeuvre, voici une vidéo d’extraction dentaire (âmes sensibles s’abstenir !) :

Les extractions chirurgicales

Egalement appelé « odontectomie », ce mode d’arrachage est utilisé lorsque la dent est détruite par une carie ou lorsqu’elle est difficile d’accès.

Dans ce cas, le dentiste doit d’abord dégager la gencive autour de la dent avant de procéder à son extraction.

Après l’intervention, des points de suture seront apposés pour protéger la gencive durant la cicatrisation.

L’avulsion d’une dent de sagesse

dent de sagesse

Les dents de sagesse sont les dents les plus fréquemment extraites

Situées à l’arrière des arcades dentaires, les dents de sagesse manquent souvent d’espace pour pousser correctement ce qui peut entraîner un certain nombre de complications.

Lorsqu’elles sont totalement incluses, on peut craindre l’apparition d’un kyste, la résorption de la racine de la molaire voisine et une éruption ultérieure.

Lorsqu’elles sont partiellement incluses, le risque est davantage d’une infection bactérienne de la gencive ou de l’os, d’une carie ou du déchaussement de l’avant-dernière molaire en raison de la difficulté de bien nettoyer la zone.

Enfin, lorsque les dents de sagesse sont sorties mais qu’elles ne sont pas dans la bonne position elles sont également difficiles à nettoyer et peuvent entraîner des caries et même des ulcères. Il existe également des cas de supra-éruption lorsque la dent de sagesse continue à pousser, espérant trouver un point de contact avec une dent antagoniste, jusqu’à ce qu’elle finisse par mordre la mâchoire opposée.

C’est généralement dans l’une de ces situations que le dentiste propose alors d’extraire une ou plusieurs dents de sagesse.

Pour en savoir plus, découvrez une interview d’un chirurgie dentiste sur l’extraction des dents de sagesse :

Nos conseils pour faciliter la cicatrisation après une extraction dentaire

Après s’être fait arraché des dents, il est conseillé de suivre quelques règles simples pour faciliter la cicatrisation et éviter les complications :

  • Tout de suite après une extraction de dent simple, vous devez maintenir une gaze sur la zone afin d’arrêter l’hémorragie. Cela facilitera la coagulation.
  • Les jours qui suivent l’extraction de dent, consommez des aliments mous, ni trop chauds ni trop froids. Evitez également les repas trop riches en sel ou en sucre.
  • Ne passez pas votre langue sur la plaie.
  • Ne faites pas d’exercices violents dans les 48 heures. Cela augmente la pression artérielle et risque d’expulser le caillot.
  • Si vous ressentez des douleurs, n’hésitez pas à prendre des antalgiques et des anti-inflammatoires.
  • Ne fumez pas pendant au mois 3 jours car cela augmente le risque d’hémorragie et retarde la guérison.
  • Ne vous brossez pas les dents sur la zone d’extraction trop tôt (pas avant 24 heures).
  • Surélevez la tête et reposez-vous.
  • Si votre joue est gonflée, vous pouvez utilisez un pain de glace mais ne le placez pas directement sur la peau.
  • Ne buvez pas d’alcool car ça pourrait irriter la bouche et les plaies.
  • Ne rincez pas votre bouche avec un bain de bouche contenant de l’alcool.

Si la douleur est trop forte, si vous saignez beaucoup ou si vous avez de la fièvre, contactez votre dentiste rapidement.

Les complications possibles à la suite d’une dent arrachée

Après une extraction dentaire, certaines complications mineures ou majeures peuvent apparaître. Elles sont assez fréquentes et ne doivent pas vous inquiéter outre mesure, sauf si elles persistent dans le temps ou vous semblent anormales. Dans ce cas, n’hésitez pas à appeler votre dentiste.

Exodontie saignements

Les saignements sont fréquents après une exodontie

La douleur après une extraction dentaire

Il est normal de ressentir de la douleur après une intervention de ce type. Votre dentiste devrait toutefois vous prescrire des analgésiques pour vous soulager et vous pouvez également utiliser de la glace pour atténuer les sensations douloureuses.

Les saignements dans la bouche

Des saignements peuvent également apparaître après une avulsion dentaire. Pour stopper l’hémorragie, vous pouvez mordre dans une compresse de coton, en prenant tout de même soin de ne pas abîmer le caillot qui se forme dans l’alvéole et qui participe à la cicatrisation. Evitez en revanche de rincer votre bouche avec de l’eau et de cracher, pendant au moins 24h.

Œdème et hématomes

Certains patients constatent l’apparition d’oedèmes ou d’hématomes sur leur visage dans les heures qui suivent une extraction. La plupart du temps ces effets secondaires s’atténuent d’eux-même en quelques jours.

L’infection après extraction dentaire : symptômes et traitement

Lors d’une extraction, un caillot va se former à la place de la dent. Il va protéger l’os sous-jacent et constitue le fondement du renouvellement des tissus. Si le caillot ne se forme pas ou est délogé de l’alvéole, il peut y avoir un risque d’infection.

douleur dent

Si les douleurs persistent, consultez votre dentiste, vous pourriez souffrir d’une infection

Les symptômes d’une infection sont les suivants :

  • Douleur au niveau du visage et sensation d’engourdissement
  • Rougeur, inflammation ou écoulement de pus dans la bouche
  • Fièvre, frissons et maux de tête
  • Mauvaise haleine et/ou mauvais goût dans la bouche
  • Nausées ou vomissements
  • Toux, difficulté à respirer et douleur thoracique
  • Douleur à la morsure et difficulté à ouvrir la bouche

Si votre dentiste confirme le diagnostique, il vous prescrira des antibiotiques et des analgésiques et procédera au drainage de l’infection.

L’alvéolite : un risque après l’arrachage d’une dent

L’alvéolite est une autre complication dentaire qui peut se développer dans les jours qui suivent une extraction. Elle est également causée par la perte du caillot sanguin. L’alvéolite n’est pas forcément une infection, mais plutôt une inflammation dans l’os d’une alvéole vide.

Si votre dentiste constate une alvéolite, le traitement consistera en :

  • La pose sur la gencive d’un pansement médicamenteux
  • Le nettoyage de la gencive pour éliminer les particules et les débris
  • Pour soulager les douleurs, il vous sera prescrit des analgésiques ou des rinçages avec une seringue contenant un produit spécial

Le traitement est efficace très rapidement.

La paresthésie

C’est assez rare mais il peut arriver que le nerf soit touché lors d’une extraction dentaire, causant une perte de sensibilité au niveau de la langue et de la mâchoire inférieure.

Généralement temporaire, la paresthésie peut exceptionnellement être permanente.

Arrachage de dent : les contre-indications

Un arrachage de dent peut-être retardé si des circonstances défavorables ne permettent pas d’obtenir les meilleures conditions pour une telle intervention. C’est notamment le cas lors :

  • D’un processus inflammatoire aigu
  • D’une sinusite aiguë rhinogène
  • D’une stomatite
  • D’un infarctus du myocarde
  • D’une leucémie aiguë
  • D’une grossesse et plus précisément au cours du premier et troisième trimestre
  • Dans le cadre de certains traitements (anticoagulants, chimiothérapie, radiothérapie)

Extraction dentaire : prix et remboursement

Vous souhaitez savoir combien vous coûtera votre avulsion dentaire ? Découvrez notre tableau récapitulatif des prix et remboursements par sa la Sécurité Sociale pour savoir ce qu’il vous restera vraiment à payer :

Soin dentaireTarif conventionnelTaux de remboursementMontant remboursé
Extraction d'une dent de lait 16,72 € 70% 11,70 €
Extraction d'une dent définitive 33,44 € 70% 23,40 €
Veuillez noter que le montant remboursé présenté dans ce tableau ne tient pas compte de la participation forfaitaire de 1€ que vous devrez payer si les soins sont réalisés par un médecin stomatologiste et non un chirurgien dentiste.

Attention car ce tableau est indicatif. Il vous faudra aussi tenir compte de la ou des visites préliminaires chez votre dentiste ainsi que des radios. Il ne faut pas non plus oublier les dépassements d’honoraires éventuellement pratiqués par votre dentiste.

Dans tous les cas, n’oubliez pas de demander un devis avant de procéder à l’intervention. Dès que vous l’avez en main, nous vous conseillons de contacter votre mutuelle avant de l’accepter afin de connaître sa prise en charge.

Conclusion

Se faire arracher une dent n’est pas un soin dentaire agréable surtout s’il concerne l’extraction de plusieurs dents, mais il est moins douloureux que ce que l’on pense et surtout, il est généralement nécessaire pour maintenir l’intégrité de la sphère bucco-dentaire.

Très fréquent, ce soin ne présente généralement pas de complications particulières si les conseils du dentiste sont bien suivis après l’intervention.

Toutefois, si vous êtes inquiet à l’idée de vous faire enlever une dent, n’hésitez pas à contacter votre dentiste. Il vous expliquera en détail la procédure et vous donner des conseils pour que tout se passe au mieux, pendant mais aussi après l’intervention.

dentiste sympa

Les professionels sont là pour vous aider et vous assister dans vos démarches.

 

30 Partages
Partagez30
Tweetez
+1
WhatsApp