Evolution de la dentition de l'enfant de 3 à 12 ans : dossier spécial

Tout savoir sur les dents de votre enfant entre 3 et 12 ans

Des dents de lait aux dents définitives, plusieurs années s’écoulent durant lesquelles les dents des enfants peuvent connaître différents problèmes dentaires : caries, traumatismes, malpositions, tâches… Ces anomalies entraînent par ailleurs parfois des troubles fonctionnels qui peuvent gêner les enfants dans leur vie quotidienne.

Heureusement il existe des solutions et notamment l’orthodontie précoce pour venir à bout des problèmes de dents des enfants.

Pour vous aider à mieux prendre soin des dents de votre enfant, l’équipe de Dentaly.org vous propose aujourd’hui de découvrir l’évolution de la dentition des petits, les problèmes dentaires fréquents durant l’enfance, ainsi que leurs traitements.

La perte des dents de lait et l’éruption des dents définitives

A partir de 5-6 ans, les dents de lait, qui sont au nombre de 20, commencent généralement à tomber, dans un ordre bien particulier :

Dents supérieuresDents inférieures
Incisives centrales Entre 6 et 7 ans Entre 5 et 7 ans
Incisives latérales Entre 7 et 8 ans Entre 7 et 8 ans
Canines Entre 10 et 12 ans Entre 9 et 12 ans
Premières molaires Entre 10 et 11 ans Entre 9 et 11 ans
Deuxièmes molaires Entre 10 et 12 ans Entre 10 et 12 ans

Cette étape est normalement indolore et les dents tombent naturellement d’elles-mêmes, sans qu’aucune intervention ne soit nécessaire. C’est en effet la poussée des dents définitives qui va entraîner la destruction de la racine puis la chute des dents temporaires.

De leur côté, les dents définitives commencent à faire leur apparition dès 6-7 ans, en suivant également un ordre bien particulier :

Dents supérieuresDents inférieures
Incisives centrales Entre 7 et 8 ans Entre 6 et 7 ans
Incisives latérales Entre 8 et 9 ans Entre 7 et 8 ans
Canines Entre 11 et 12 ans Entre 9 et 10 ans
Premières prémolaires Entre 10 et 12 ans Entre 10 et 12 ans
Deuxièmes prémolaires Entre 10 et 12 ans Entre 11 et 12 ans
Premières molaires Entre 6 et 7 ans Entre 6 et 7 ans
Deuxièmes molaires Entre 10 et 13 ans Entre 11 et 13 ans
Dents de sagesse Entre 17 et 21 ans Entre 17 et 21 ans

Les dents définitives sont au nombre de 32 mais il arrive néanmoins que les dents de sagesse soient absentes ou ne sortent pas. On parle alors d’agénésie des dents de sagesse.

Par ailleurs sachez que certaines anomalies de l’éruption dentaire existent. La plus courante est sans doute le retard d’éruption qui peut avoir plusieurs causes. On parle en effet de retard d’éruption lorsque les dents définitives sortent plus d’un an après la date normale d’éruption.

Si vous constatez une anomalie, qu’elle soit géographique ou chronologique, lors de la poussée des dents définitives de votre enfant, n’hésitez pas à consulter votre dentiste.

Les problèmes dentaires fréquents chez l’enfant

Dès l’apparition des premières dents, les enfants peuvent être confrontés à différents problèmes dont les plus communs sont :

Dent cassée

Les traumatismes font partie des problèmes dentaires les plus fréquents chez les enfants

  • Les caries : elles peuvent néanmoins être évitées en adoptant une bonne hygiène dentaire, en évitant les aliments trop sucrés et en allant régulièrement chez le dentiste (au moins une fois par an)
  • Les traumatismes (chute, choc, accident, etc) : en cas de dent cassée ou fêlée, nous vous conseillons de vous rendre immédiatement chez votre dentiste
  • Les malpositions dentaires : elles peuvent généralement être corrigées grâce à l’orthodontie

Si vous souhaitez en savoir plus sur les dents des enfants, découvrez la vidéo ci-dessous :

Les tâches sur les dents des enfants : l’hypominéralisation des molaires et incisives (MIH)

tâches dents

Les tâches sur les dents des enfants sont généralement le signe d’une fluorose ou d’une hypominéralisation des dents

Outre l’aspect esthétique, les tâches sur les dents des enfants peuvent être le signe d’une affection plus ou moins sérieuse qu’il sera nécessaire de traiter. La plupart du temps, elles indiquent en effet une fluorose, due à une consommation excessive de fluor, ou une hypominéralisation des dents.

Relativement fréquente chez les enfants, l’hypominéralisation des molaires est un défaut de structure de l’émail. Les dents touchées, généralement les premières molaires et les incisives, présentent alors des tâches allant du jaune brun au blanc crémeux.

Cette pathologie se diagnostique généralement vers 6-7 ans, dès que les molaires et les incisives commencent à sortir. Son origine est à l’heure actuelle inconnue mais ses conséquences peuvent être sérieuses :

  • Les dents touchées par le MIH sont plus sensibles et l’enfant va avoir tendance à moins bien les brosser pour éviter la douleur
  • Les caries se développent alors rapidement, entraînant parfois même une destruction de la dent

Pour éviter les complications, il convient donc de prendre en charge rapidement cette affection et de mettre en place un traitement adapté : la reminéralisation des dents à l’aide d’un vernis à haute teneur en fluor. Par ailleurs, les enfants souffrant d’hypominéralisation des molaires et/ou des incisives devront faire preuve d’une hygiène bucco-dentaire irréprochable.

L’orthodontie précoce

Aujourd’hui, l’orthodontie n’est plus réservée aux adolescents et aux adultes. Il est en effet possible de mettre en place un traitement chez les enfants dès l’âge de 5 ans afin de corriger une anomalie avant la poussée des dents définitives.

Les problèmes traités par l’orthodontie précoce concernent généralement des déformations de la mâchoire ou des malpositions dentaires et plus particulièrement :

  • Une béance entre les incisives du haut et du bas
    Orthodontie précoe

    L’orthodontie précoce permet d’éviter que les problèmes de malpositions ou de béances ne s’aggravent avec l’apparition des dents définitives

  • Une déviation entre le milieu des dents du haut et du bas
  • Un décalage entre les mâchoires (prognathie ou rétrognathie)
  • Un manque de place
  • Une fente labio-palatine

Les appareils posés durant l’enfance n’empêchent cependant pas la mise en place de traitements complémentaires à l’adolescence mais ils permettent de les raccourcir et d’éviter certains traitements très complexes.

Troubles fonctionnels et rééducation linguale

Les fonctions de la bouche sont au nombre de quatre :

  • La respiration
  • La déglutition
  • La mastication
  • La phonation
Langue fille

Une mauvaise position de la langue peut entraîner différents troubles fonctionnels chez l’enfant

Il peut arriver que l’une de ces fonctions soit affectée par une malposition de la langue. En effet, lorsqu’elle n’est pas placée sur le palais, la langue a tendance à pousser les dents vers l’avant, entraînant une malocclusion dentaire et éventuellement une usure prématurée de la dentition, des problèmes de prononciation, des difficultés de mastication et parfois même un développement asymétrique des mâchoires.

Si ces troubles sont assez fréquents chez les enfants, il est cependant possible de rééduquer la position de la langue à l’aide d’un traitement orthodontique en complément d’un traitement d’orthophonie. N’hésitez pas à demander conseil à votre dentiste si vous constatez des troubles fonctionnels de la bouche chez votre enfant.

Le programme M’T Dents

Dans le cadre du programme « M’T Dents », l’Assurance-Maladie permet aux enfants de 6, 9, 12, 15 et 18 ans de bénéficier de bénéficier d’un rendez-vous gratuit chez le chirurgien-dentiste et de soins (traitement des caries et des racines, détartrage, scellement des sillons, etc) s’ils sont nécessaires.

Pour en profiter, il vous suffira de prendre rendez-vous avec un chirurgien-dentiste conventionné dès la réception du bon de prise en charge et jusqu’à un an après la date anniversaire de votre enfant.

Nous vous conseillons tout de même de ne pas attendre ces rendez-vous pour consulter votre dentiste si vous constatez un problème dentaire chez votre enfant.

Conclusion

Les dents de lait terminent leur poussée autour de 3 ans et commencent à tomber vers 6 ans pour laisser place aux dents définitives. Si vous constatez un problème dans l’évolution de la dentition de votre enfant (retard d’éruption, malposition, etc), n’attendez pas pour consulter votre dentiste qui pourra vous proposer de mettre en place un traitement adapté.

Et n’oubliez pas que l’enfance est le moment clé pour instaurer des bonnes habitudes de brossage et d’hygiène dentaire car une fois que l’enfant les aura assimilées, il les conservera toute sa vie et ses dents vous remercieront !

Add Custom CSS to your Thrive Theme
0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
WhatsApp