Les effets des médicaments sur la santé bucco-dentaire

0 Partages

Saviez-vous que certains médicaments et compléments alimentaires, qu’ils soient prescrits sur ordonnance ou en qu’ils soient en vente libre, peuvent avoir des conséquences néfastes sur la santé de vos dents ? Les molécules comprises dans ces traitements peuvent en effet avoir différents effets, allant de l’apparition de tâches sur l’émail à une ostéonécrose, en passant par une hypertrophie gingivale ou une sécheresse buccale. 

Heureusement, il est généralement possible de corriger les effets des médicaments sur les dents et d’opter pour un traitement alternatif ne présentant pas les mêmes effets secondaires.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les possibles effets secondaires de certains médicaments sur la santé bucco-dentaire, ne manquez le dossier spécial préparé par l’équipe de Dentaly.org ! Notez toutefois que les listes que nous vous présentons dans cet article ne sont pas exhaustives et que d’autres médicaments peuvent également entraîner les mêmes effets secondaires sur la bouche et les dents.

Les effets de certains médicaments sur le développement des dents des enfants

Pendant leur développement, les dents des enfants sont particulièrement vulnérables aux attaques extérieures, et en particulier à certains produits et médicaments qui pourraient laisser des traces indélébiles sur l’émail.

Le plus connu d’entre-eux est sans doute la tétracycline, un antibiotique utilisé contre de nombreuses infections bactériennes. Souvent donné aux femmes enceintes avant les années 1980, cet antibiotique entraînait la formation de tâches de couleur gris foncé ou brun-gris sur les dents des bébés. Un résultat identique a également été constaté en cas de prise de tétracycline pendant la croissance des enfants.

Ne vous inquiétez pas cependant, les antibiotiques à base de tétracycline ne sont aujourd’hui plus prescrits chez la femme enceinte et le jeune enfant

fluorose dentaire
La fluorose dentaire se manifeste par l’apparition de tâches blanches sur l’émail des dents

Par ailleurs, une autre cause fréquente de la formation de tâches sur les dents n’est pas un médicament à proprement parler mais a longtemps été donné en complément sous forme de comprimés ou de gouttes. Il s’agit du fluor.

Utile pour renforcer l’email des dents et prévenir les caries, le fluor peut, lorsqu’il est ingéré en excès, entraîner une fluorose qui se traduit par une coloration des dents qui peut aller du blanc au jaune.

Ces deux types de coloration sur les dents des enfants sont malheureusement indélébiles et la seule solution est souvent la pose de facettes dentaires.

Les médicaments et les caries dentaires

Tous les médicaments contenant du sucre augmentent le risque de développer des caries dentaires. C’est tout particulièrement le cas des sirops que l’on donne souvent aux enfants, mais aussi des pastilles contre le mal de gorge ou les compléments vitaminés.

Si vous le pouvez, préférez toujours les médicaments sans sucre et si vous ne pouvez pas faire autrement, prenez-les au moment du repas et optez pour des comprimés plutôt que des sirops. Par ailleurs, pensez à boire un verre d’eau après chaque prise et à bien vous brosser les dents au moins 2 fois par jour.

Les médicaments et la sécheresse buccale

De nombreux médicaments réduisent le flux salivaire et provoquent un assèchement de la bouche. Parmi ceux-ci on retrouve notamment :

  • Les antihistaminiques

    Bouche sèche
    Une sensation de sécheresse buccale et une soif persistante sont des symptômes de la xérostomie
  • Les décongestionnants
  • Les médicaments contre l’hypertension artérielle
  • Les antidepresseurs
  • Les sédatifs
  • Certains médicaments contre la douleur
  • Les traitements de la maladie de Parkinson
  • Les antiacides

Pour lutter contre la xérostomie liée à la prise de médicaments, nous vous conseillons de boire régulièrement de petites quantités d’eau, de mâcher du chewing-gum sans sucre et éventuellement d’utiliser de la salive artificielle. Si vous vivez dans une zone où l’humidité est particulièrement basse, vous pouvez également utiliser un humidificateur d’air pendant la nuit.

Pour en savoir plus sur la bouche sèche, nous vous invitons à regarder la vidéo ci-dessous :

Les médicaments et les saignements gingivaux

Les anticoagulants, notamment indiqués en prévention et/ou en traitement des troubles thrombo-emboliques, ainsi que l’aspirine peuvent causer des saignements au niveau des gencives en raison de leur effet fluidifiant sur le sang.

Leur utilisation doit être évitée avant une opération chirurgicale et il est déconseillé de prendre un autre médicament sans avis médical. Par ailleurs, si les saignements sont importants, n’hésitez pas à consulter votre médecin ou dentiste afin qu’il vous conseille sur les mesures à prendre.

De même, si vous saignez des gencives, mieux vaut privilégier une brosse à dents à poil souples et nettoyer vos dents tout en douceur.

La prise de médicaments et la perte du goût

Certains médicaments peuvent altérer le goût soit en laissant un goût métallique dans la bouche, soit en changeant le goût des aliments, soit en éliminant toute sensation de goût, c’est ce qu’on appelle l’agueusie.

Parmi ces médicaments, on retrouve :

dégoût
Certains médicaments peuvent altérer la sensation de goût ou même l’annuler totalement
  • Les traitements contre les maladies cardio-vasculaires (certains beta-bloquants notamment)
  • Des stimulants du système nerveux central
  • Les antibiotiques à base de métronidazole
  • Certains respiratoire inhalants

Dans ces cas là, la seule solution pour retrouver le goût est de changer pour un autre traitement. Malheureusement ce n’est pas toujours possible. Demandez conseil à votre médecin si cet effet secondaire vous gêne excessivement, notamment si vous avez du mal à vous alimenter correctement.

L’ostéonécrose et les bisphosphonates

Certains médicaments utilisés dans le traitement de l’ostéoporose, les bisphosphonates, peuvent entraîner une complication rare mais grave, l’ostéonécrose des maxillaires. Plus concrètement, il s’agit de la destruction de l’os de la mâchoire.

Cependant, les cas d’ostéonécrose ne semblent concerner que les traitements par voie veineuse et suivent souvent des extractions dentaires traumatisantes. Par ailleurs, une association à un traitement à base de corticoïdes ou à une chimiothérapie, une consommation excessive d’alcool ou de tabac, ainsi que le diabète seraient des facteurs de risque.

Néanmoins, il convient de rappeler que l’efficacité de ce traitement est particulièrement bonne, et que le faible risque de développer une ostéonécrose ne devrait pas en éviter le recours.

Les médicaments et l’hypertrophie gingivale

Une hypertrophie gingivale, c’est à dire un gonflement anormal des gencives, peut également se produire suite à la prise de certains traitements médicamenteux et particulièrement :

hypertrophie gingivale
Certains médicaments comme les antiépileptiques ou les immunosuppresseurs peuvent entraîner une hypertrophie gingivale
  • Certains antiépileptiques
  • Certains immunosuppresseurs
  • Certains inhibiteurs calciques notamment dans le traitement de l’hypertension artérielle

Il convient tout de même de noter que c’est la plaque dentaire qui est à l’origine de cette pathologie, les médicaments ne jouant qu’un rôle de catalyseur. 

Pour traiter l’hypertrophie gingivale due à la prise de médicaments il conviendra dans un premier temps de procéder à une gingivectomie afin de redessiner la gencive, puis de substituer le traitement par un autre qui n’entraînerait pas les mêmes effets secondaires.

Que faire pour protéger nos dents des effets néfastes des médicaments ?

Avoir une bonne hygiène dentaire est la condition sine qua non pour protéger ses dents, que ce soit contre les effets de la plaque dentaire ou ceux des médicaments. Il est donc très important de se brosser les dents au moins deux fois par jour, pendant au moins deux minutes, en utilisant un dentifrice fluoré. Par ailleurs, la brosse à dents doit être renouvelée tous les 3 mois au maximum et il convient d’utiliser le fil dentaire ou les brossettes interdentaire pour compléter le brossage.

Par ailleurs, lorsque l’on doit prendre un traitement médical, il faut être vigilant et repérer rapidement les signes d’alerte : des gencives qui saignent en permanence, des dents plus sensibles, un gonflement des gencives, des tâches qui apparaissent, une sécheresse buccale persistante, un goût étrange dans la bouche… Dès le moindre symptôme, n’hésitez pas à consulter votre dentiste pour vérifier l’état de vos dents et prendre des mesures adaptées en cas de pathologie avérée.

Conclusion

Si vous prenez un traitement médical et que vous remarquez qu’il a des effets néfastes sur vos dents ou sur votre bouche en général, n’attendez pas et prenez conseil auprès de votre dentiste et/ou de votre médecin généraliste. Seul un professionnel pourra confirmer que le médicament est bien à l’origine de vos maux et vous proposer une alternative mieux adaptée.

Quoi qu’il en soit, n’arrêtez jamais vous-même votre traitement sans avis médical !

Vous avez aimé cet article? Faites le nous savoir en nous donnant une note ci-dessous
Les effets des médicaments sur la santé bucco-dentaire
4.2 (84%) 5 participants

0 Partages