L’huile de coco pour les dents : quelle efficacité ?

Que vous soyez adeptes de la médecine naturelle ou que vous cherchiez simplement un moyen d’avoir des dents plus blanches sans passer par la case blanchiment dentaire, vous avez forcément entendu parler de l’huile de coco pour les dents.

Cette huile végétale est en effet prônée par de nombreuses stars du cinéma et de la chanson, à commencer par l’actrice américaine Gwyneth Paltrow qui l’utilise quotidiennement pour hydrater sa peau et pour prendre soin de ses dents.

Mais cette méthode naturelle est-elle vraiment efficace pour la santé bucco-dentaire ? Présente-t-elle des risques ?

Si vous vous posez des questions au sujet de l’utilisation de l’huile de coco pour les dents, découvrez ce dossier complet préparé par l’équipe de Dentaly.org !

Quelles sont les bienfaits de l’huile de coco pour les dents ?

huile coco

L’huile de coco est une huile végétale comestible issue de la noix de coco

L’huile de noix coco est extraite de la chair de noix de coco. Elle est composée presque entièrement de triglycérides à chaînes moyennes et en particulier d’acide laurique. Cet acide possède des propriétés antibactériennes, notamment contre les bactéries S. mutans et C. albicans.

L’huile de coco permettrait donc de purifier la bouche et les dents et de les débarrasser d’un certain nombre de bactéries, dont certaines responsables du jaunissement des dents. Elle permettrait également de diminuer l’accumulation de la plaque en attaquant les mauvaises bactéries de la bouche.

Par ailleurs, l’huile de coco est lipophile, c’est à dire qu’elle va attirer les autres graisses contenant des toxines qui pourraient se trouver dans votre bouche.

Au-delà de ces propriétés avérées, les adeptes de l’huile de coco pour les dents affirment qu’elle aurait d’autres conséquences positives sur la santé bucco-dentaire et notamment :

  • Elle permettrait d’avoir meilleure haleine
  • Elle réduirait les saignements et les irritations des gencives
  • Elle donnerait un aspect plus blanc et étincelant à l’émail des dents

Les autres bienfaits de l’huile de coco pour la santé

Si l’huile de coco semble avoir des propriétés intéressantes pour les dents et la bouche, elle possède bien plus d’atouts pour la santé en générale :

  • Tout d’abord, sa richesse en vitamines E et K, ainsi qu’en fer en ferait un allié de choix pour avoir de beaux cheveux
  • Sa teneur en vitamine A aiderait par ailleurs au renouvellement cellulaire de la peau
  • Ses propriétés antioxydants permettrait de lutter contre le vieillissement cutané
  • Sa richesse en acides gras saturés aiderait également à combattre la déshydratation de la peau

Vous l’avez compris, l’huile de la noix de coco est un produit naturel aux multiples usages et on comprend mieux pourquoi de nombreuses stars se l’arrachent !

Comment utiliser l’huile de coco pour avoir des dents blanches ?

Les blanchiments dentaires, qu’ils soient effectués en cabinet ou à avec des kits de blanchiment à la maison, sont parfois critiqués pour leur côté chimique, voire agressif pour les dents et les gencives. C’est en effet la présence de peroxyde d’hydrogène qui peut entraîner une certaine sensibilité gingivale et qui peut, à la longe, endommager l’émail des dents.

C’est pour cette raison, mais aussi pour des motivations économiques que de plus en plus de personnes se tournent vers des alternatives naturelles telles que le charbon actif, le bicarbonate de soude ou encore l’huile de coco pour retrouver des dents blanches. On l’a vu, cette huile végétale possède un grand nombre de bienfaits pour les dents, y compris celui de lutter contre les tâches et le jaunissement de l’émail.

Oil Pulling

Cette méthode venue de la tradition ayurvédique consiste à se faire des bains de bouche à base d’huile végétale

Plus concrètement, c’est la méthode de « l’oil pulling », provenant de la médecine ayurvédique, qui est remise au goût du jour. Ce traitement consiste à prendre une cuillère d’huile végétale (il est également possible d’utiliser de l’huile de sésame) dans sa bouche puis de procéder à un bain de bouche énergique en faisant circuler l’huile pendant 5 à 20 minutes.

Le bain de bouche à l’huile de coco doit s’effectuer à jeun, sur des dents propres et les adeptes recommandent de le pratiquer quotidiennement pour des résultats optimaux. Par ailleurs, ne recrachez pas l’huile dans votre évier car en refroidissant elle pourrait créer un bouchon (l’huile de coco se solidifie au froid).

Pour voir une démonstration de cette méthode de « oil pulling », découvrez la vidéo ci-dessous :

Comment faire son dentifrice maison à l’huile de coco ?

Un autre moyen d’utiliser l’huile de coco pour prendre soin de ses dents, c’est de l’incorporer dans un dentifrice naturel fait maison.

Voici une recette toute simple pour faire votre propre dentifrice à l’huile de coco :

dentifrice coco

Vous pouvez également utiliser l’huile de coco pour préparer votre propre dentifrice naturel

  • Mélangez 2 cuillères à soupe d’argile blanche avec 1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude
  • Ajoutez 3 cuillères à soupe d’huile de coco et mélangez jusqu’à obtenir une pâte lisse.
  • Versez ensuite 2 ou 3 gouttes d’huile essentielle de menthe verte ou poivrée pour donner de la fraîcheur à votre dentifrice, 5 gouttes d’huile essentielle de Tea tree pour ses propriétés antiseptiques, 5 gouttes d’huile essentielle de clous de girofle pour renforcer vos gencives et 5 gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse pour que le mélange se conserve mieux

La texture de ce dentifrice naturel peut surprendre à la première utilisation mais vous vous y habituerez rapidement. Il est par ailleurs très frais et laisse les dents bien propres.

Sachez également qu’avec ces quantités, vous aurez du dentifrice pour environ 6 semaines à raison de 2 brossages quotidiens.

Les critiques de l’utilisation de l’huile de coco pour les dents

Si l’huile de coco est très plébiscitée par un grand nombre d’amateurs de médecine douce et de thérapies naturelles, certains dentistes sont néanmoins sceptiques face à cette pratique qu’ils jugent inefficace, voire même potentiellement dangereuse.

Une efficacité remise en cause

Les professionnels de la santé bucco-dentaire déplorent en effet le manque d’études scientifiques appuyant les bienfaits de l’huile de coco et plus particulièrement de « l’oil pulling » pour les dents.

S’il est vrai que l’acide laurique contenu dans l’huile de coco a effectivement des propriétés antimicrobiennes, elles ne concernent que certaines bactéries telles que  S. mutans et C. albicans. Cet acide n’a en revanche aucun effet contre la bactérie L. casei, à l’inverse des bains de bouche classiques.

brossage des dents

Attention toutefois, l’oil pulling ne remplace pas le brossage des dents et n’est qu’un soin complémentaire

L’huile de coco ne remplace par ailleurs pas les mesures d’hygiène dentaire classiques que sont le brossage des dents et l’utilisation du fil dentaire. Il y a donc un risque que certaines personnes soient tentées de délaisser complètement leur routine bucco-dentaire pour n’utiliser que « l’oil pulling ». Les conséquences d’un tel choix seraient assez préoccupantes puisque l’huile de coco ne protège pas contre :

  • Le tartre
  • Les caries
  • Les maladies gingivales

Une méthode pas forcément adaptée à tous

Il faut également noter que l’huile de coco est une huile végétale assez chère. Il faut en effet compter entre 15 et 20€ par litre, voire plus s’il s’agit d’huile bio. Ce n’est donc pas un soin à portée de toutes les bourses, au contraire du dentifrice, du fil dentaire ou du bain de bouche classique.

Par ailleurs, selon les adeptes de la méthode, il convient de consacrer au moins 15 à 20 minutes par jour à « l’oil pulling » si l’on souhaite obtenir de bons résultats. C’est assez long en comparaison des 2 fois 2 minutes de brossage recommandées par les dentistes et un grand nombre de personnes ne peuvent tout simplement pas se gargariser pendant aussi longtemps chaque jour.

Des risques pour la santé

Si l’huile de coco ne présente pas, en elle-même, de risque particulier pour la santé, c’est la méthode de « l’oil pulling » qui est pointée du doigt par certains spécialistes. Pendant le bain de bouche, l’huile de coco va en effet se charger de bactéries présentes dans votre bouche, créant un risque de pneumonie lipoïde en cas d’aspiration de gouttelettes d’huile contaminée.

Cette infection des poumons se traite généralement avec des antibiotiques mais peut également nécessiter un drainage percutané ou chirurgical en cas de formation d’un abcès du poumon.

Conclusion

Si l’huile de coco possède en effet quelques propriétés intéressantes pour la santé bucco-dentaire, elle ne remplace pas un brossage bi-quotidien ni les soins classiques comme le passage du fil dentaire ou des brossettes interdentaires. La méthode de « l’oil pulling » n’est par ailleurs pas adaptée à tous, notamment en raison du prix de l’huile de coco et de la durée de bain de bouche préconisée (20 minutes), et pourrait même engendrer des problèmes de santé, en cas d’ingestion notamment.

Si vous cherchez une alternative naturelle pour avoir des dents plus blanches, nous vous recommandons de lire notre article sur le charbon végétal ou le bicarbonate de soude.

dents plus blanches

Le charbon activé est une solution naturelle pour blanchir les dents

Vous avez aimé cet article? Faites le nous savoir en nous donnant une note ci-dessous
L’huile de coco pour les dents : quelle efficacité ?
Notez cet article