Réouverture des cabinets dentaires post-confinement : l’UFSBD enquête !

0 Partages
Par 

Début mai, après près de 2 mois de fermeture forcée, les chirurgiens-dentistes ont enfin pu reprendre leur activité. Mais entre les nouvelles mesures de sécurité à mettre en place et l’accumulation des demandes de rendez-vous, cette reprise ne s’est pas faite sans difficultés.

Pour mieux cerner ces difficultés ainsi que les préoccupations des dentistes, l’Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire (UFSBD) a mené une enquête du 25 au 30 mai 2020 auprès de 3 457 dentistes, assistantes dentaires et aides dentaires.

Aujourd’hui, Dentaly.org vous propose de découvrir les enseignements les plus importants de cette enquête.

La nécessaire adaptation des cabinets dentaires

cabinet dentaire en temps de covid-19
Désinfection, aération, de nouvelles mesures de sécurité ont été mises en place par les dentistes dans le cadre de la lutte contre le covid-19.

Sans surprise, la reprise d’activité en situation pandémique a obligé les cabinets dentaires à prendre des mesures spécifiques en matière d’accueil des patients et d’organisation physique du cabinet.

Parmi les mesures de sécurité, celles qui ont été le plus largement adoptées par les cabinets sont l’imposition du gel hydro alcoolique et du port du masque pour le patient (pour 97% des dentistes) ainsi que la mise en place d’un questionnaire COVID et de l’hygiaphone (pour 63%). La prise de température systématique, elle, ne sera mise en place que par 22% des cabinets.

Côté organisation du cabinet, la désinfection imposée et l’aération des salles de soin entraînent une modification de la gestion des plannings, parallèlement rendue difficile par l’accumulation des demandes de rendez-vous de tous les patients qui avaient été déprogrammés pendant les mois de mars et d’avril.

Les préoccupations et inquiétudes des dentistes et assistantes dentaires

équipements de protection pour les dentistes
Le port des EPI rend la pratique de la profession plus pénible.

Au-delà de la pression, notamment financière, qui pèse sur les cabinets dentaires dans ce contexte, les dentistes sont également préoccupés par l’impact des EPI sur leurs conditions de travail : les masques FFP2 rendent plus difficile la respiration et créent des douleurs au niveau des oreilles, les surblouses tiennent chaud, etc.

Selon l’enquête, la reprise d’activité est ainsi perçue majoritairement plus difficile que prévue par et pour l’équipe dentaire : avec une moyenne estimée à -33% sur l’échelle -100/+100.

De nouvelles habitudes de contact entre les dentistes et leurs patients

Instaurées durant le confinement, de nouvelles habitudes de contact entre les dentistes et leurs patients semblent se confirmer. Bien que le téléphone reste l’outil principal pour la prise de rendez-vous (pour 97% des cabinets), les contacts par mail sont en effet de plus en plus fréquents.

Assez logiquement, les mails et plateformes seraient utilisés plutôt par les chirurgiens-dentistes exerçant sans assistante et par les assistantes travaillant en cabinet de groupe.

Pour accéder aux résultats complets de l’enquête, cliquez ici !

Réouverture des cabinets dentaires post-confinement : l’UFSBD enquête !
5 (100%) 3 participant[s]

Auteur(s) de l'article
Anaïs Gibert
Anaïs Gibert
Anaïs Gibert on LinkedinAnaïs Gibert on Website
Rédactrice spécialisée dans les secteurs du dentaire et du bien être, Anaïs est également une experte en communication digitale.
Sa Mission pour Dentaly.org ? Aider à améliorer la santé bucco-dentaire de nos lecteurs en rendant l'information compréhensible et accessible à tous !
0 Partages

Laisser un commentaire