Le dentibus va passer !

0 Partages
Dentibus
Le Dentibus est un cabinet dentaire mobile à destination des petits strasbourgeois.

A la fin du mois de janvier 2019, la ville de Strasbourg a inauguré son tout nouveau Dentibus, un cabinet dentaire mobile qui part à la rencontre des enfants de la ville.

Equipé de matériel dentaire de pointe, d’une salle d’attente et d’une salle de stérilisation, le Dentibus est un projet innovant qui rencontre toujours autant de succès.

Aujourd’hui, Dentaly.org, vous propose un petit tour de bus pour découvrir cette excellente initiative qui mériterait d’être copiée partout en France !

Le Dentibus, qu’est-ce que c’est ?

C’est une initiative unique en France, montée il y a 20 ans par la Ville de Strasbourg, département du Bas-Rhin, et son service santé scolaire.

Le constat était clair : il existe beaucoup d’inégalités sociales quand on entre dans le domaine de la santé, et encore plus particulièrement quand on parle des dents. Cela demande une prévention importante et un suivi régulier. Chose que les plus pauvres n’ont souvent pas les moyens de mettre en oeuvre.

C’est ainsi qu’est né le concept du Dentibus, un bus transformé en cabinet dentaire mobile, équipé de professionnels dentaires, de matériel de pointe, d’une salle d’attente et d’un espace de stérilisation.

Un bus qui parcourt la ville et s’arrête toute l’année dans les 12 cours d’école du quartier défavorisé de Hautepierre.

Un bus qui peut faire de la sensibilisation, avec des animations « bien manger » et « bien se laver les dents », mais aussi de la prévention avec un contrôle annuel de chaque enfant, et enfin des soins quand cela est requis.

L’histoire du Dentibus

Le premier Dentibus historique date de 1999 et a rendu de bons et loyaux services pendant 20 ans. Il était temps qu’il prenne une retraite bien méritée et de lui trouver un remplaçant plus moderne et efficace.

C’est fait depuis le 25 janvier et l’arrivée du rutilant Dentibus nouvelle génération. 300 000 euros d’investissements dont 50 000 financés par la CPAM.

Les avantages du Dentibus

Même pas peur
Même pas peur du dentiste avec le Dentibus de l’école !
  • Une prévention efficace
  • Des soins gratuits
  • Un décor ludique et enfantin rassurant les enfants
  • Pas de stress pour l’enfant car il reste dans un environnement familier: son école.
  • Une plus grande disponibilité des praticiens, davantage à l’écoute des enfants que dans le privé.

Un projet historique et unique en son genre

L’héritage prussien

L’inauguration le 25 janvier dernier de ce nouveau Dentibus est un beau clin d’oeil à l’histoire et montre qu’un projet utile bien mené peut perdurer dans le temps.

En effet, en 1902 déjà, Strasbourg était à la pointe de la modernité avec le lancement du premier centre de santé scolaire. Une première mondiale, fortement poussée par les autorités prussiennes.

En effet, après 1870, les allemands souhaitaient prouver à leur ennemi héréditaire français la supériorité de leur système, son efficacité et sa modernité.  Strasbourg devint alors la vitrine de l’époque Bismarkienne, une ville modèle. Cela s’est traduit notamment par de profondes transformations urbaines qui ont permis le développement rapide de Strasbourg, mais aussi par exemple d’une stratégie ambitieuse en matière sanitaire. Le service d’hygiène scolaire était né.

Une politique volontariste

Strasbourg
A Strasbourg, la santé scolaire est de la responsabilité de la municipalité.

A Strasbourg, en Alsace, la santé scolaire est de la responsabilité de la municipalité, contrairement à la grande majorité des autres villes de France, où cela relève de l’Education Nationale. Héritage historique du statut particulier de l’Alsace-Lorraine et preuve qu’une collectivité locale peut avoir la compétence de santé publique et la mener avec succès.

Mais attention, cela ne se fait pas tout seul !

Plus d’un million d’euros sont nécessaires chaque année pour financer les 6 médecins, 8 infirmières, et 53 cabinets médicaux installés dans les écoles. des frais supportés par la Mairie, avec l’aide de l’Education Nationale (à hauteur de 130 000 euros).

En matière dentaire, on compte 4 centres médicaux fixes et le Dentibus. La ville y investit 320 000 euros chaque année et la CPAM contribue à hauteur de 65 000 euros.

Un service à destination des écoles de maternelle et du primaire

Ce projet poursuit plusieurs objectifs en parallèle.

Sensibilisation à la santé dentaire pour tous

Pour tous les élèves de Strasbourg, un gros effort est fait pour les sensibiliser à une bonne hygiène dentaire, grâce à des séances en classe pour apprendre à :

  • Bien se brosser les dents
  • Connaitre les règles élémentaires d’hygiène dentaire : pas trop de sucreries, et surtout pas le soir avant de dormir

Prévention pour tous

Soins Dentibus
Le Dentibus offre un programme de prévention mais également des soins dentaires en cas de besoin.

Avec le Dentibus, et les quatre centres médicaux dentaires fixes, la municipalité se targue de pouvoir suivre annuellement les 24000 enfants scolarisés dans l’agglomération. Chacun a droit à un examen de dépistage bucco-dentaire, pour pouvoir rentrer dans un parcours de soins si cela s’avère nécessaire.

Et c’est bien utile, car même s‘il existe des solutions pour prévenir les problèmes dentaires de vos enfants, il n’est pas toujours évident de le leur faire comprendre.

Soins gratuits pour 800 enfants chaque année

Nous le savons, les problèmes dentaires auxquels peuvent faire face les enfants sont nombreux.

Pour les malchanceux chez qui une carie a été décelée, des soins gratuits sont proposés aux parents. Ils peuvent se rendre dans l’un des cabinets dentaires scolaires, situés à l’école Langevin à Cronenbourg, Reuss à Neuhof ou au centre médico-social Canardière. Et s’ils sont de Haute-Pierre, le Dentibus peut les accueillir pour ces soins.

Et si on regardait comment ça se passe concrètement ?

Suivons Sacha, 8 ans, scolarisé à l’école élémentaire Karine, dans le quartier de Haute-Pierre. Il a insisté auprès de ses parents pour prendre rendez-vous. Car sans l’accord des parents, pas de soin possible. Lui aussi voulait voir à quoi ressemble ce fameux Dentibus dont tous ses copains parlent.

Il passe cette semaine dans le quartier, ça tombe bien, Sacha a un peu mal à une dent. 10h00, c’est l’heure de la récré, mais pour Sacha, aujourd’hui, c’est rendez-vous avec la dentiste, pour un détartrage et un check-up complet dans un environnement cosy et coloré.

Lunettes de soleil flashy sur le nez pour éviter d’être ébloui par la lampe, allongé tranquillement sur son fauteuil orange, face à l’hippopotame géant en peluche qui montre toutes ses dents, Sacha est serein pour profiter de ces soins gratuits et de qualité.

Une expérience tout en douceur, une sensibilisation réussie… Chanceux aujourd’hui Sacha, ses dents sont en pleine forme!

Et si vous voulez découvrir en images cette magnifique initiative, vous pouvez découvrir la vidéo de StrasTV :

Le dentibus va passer !
5 (100%) 3 participants

0 Partages