Arthrite dentaire : diagnostic et traitements

0 Partages
Par 
arthrite dentaire
Douleur lancinante aggravée au contact et en position allongée, sensation bizarre de « dent longue »: vous souffrez certainement d’arthrite dentaire.

Si, au moindre contact, vous avez très mal à une dent et si vous avez la sensation typique de « dent longue » quand vous mâchez, vous souffrez peut-être malheureusement d’arthrite dentaire.

Ce n’est pas grave en soi, surtout pour les formes aiguës temporaires, mais c’est vraiment douloureux et fatiguant. Heureusement des solutions efficaces existent pour enrayer l’inflammation rapidement.

Aujourd’hui, Dentaly.org vous explique comment se déclenche une arthrite dentaire et comment la soigner au mieux.

Arthrite dentaire : qu’est-ce que c’est ?

Attention, l’arthrite n’est pas l’arthrose, qui est une forme particulière d’arthrite due à l’usure des articulations. Avec l’arthrite, ce n’est pas que l’articulation est usée (par l’âge ou bien par une déformation ou des traumatismes), c’est qu’elle réagit fortement à une agression.

Pour l’arthrite dentaire, c’est le desmodonte qui est en cause, c’est-à-dire le tissu ligamentaire qui entoure la racine de la dent dans l’alvéole osseuse (la cavité de la dent dans l’os de la mâchoire). On peut parler de « desmodontite » d’ailleurs, au lieu d’arthrite dentaire, pour référer à l’inflammation aiguë ou chronique du tissus conjonctif reliant la dent à l’os.

Arthrite dentaire après dévitalisation ou soins dentaires

arthrite dentaire est souvent déclenchée par les soins
Les patients sujets à l’arthrite dentaire en viennent à craindre toute intervention et développent des sentiments assez négatifs sur leur dentiste… Pourtant il faut absolument continuer à prendre soin de ses dents !

C’est très souvent après un soin dentaire important qu’une desmodontite se déclenche. Un acte thérapeutique peut provoquer une réaction inflammatoire non souhaitée; mais il peut s’agir aussi des produits dentaires comme la pâte d’obturation ou l’anesthésiant. Les douleurs inflammatoires dans la même zone que la dent soignée poussent le patient à consulter rapidement son dentiste qui va alors diagnostiquer la desmodontite.

Mais la réaction inflammatoire peut aussi suivre une infection de la pulpe de la dent ou bien une agression répétée (appareil mal ajusté, nettoyages trop invasifs ou bourrages alimentaires dans les espaces inter-dentaires). Le ligament, plein de terminaisons nerveuses, s’enflamme et gonfle dans la cavité osseuse fixe, ce qui provoque les douleurs.

Si rien n’est fait, il y a alors une destruction progressive du ligament et un déchaussement potentiel de la dent. Mais les symptômes très désagréables poussent généralement à agir vite.

Arthrite dentaire : symptômes et diagnostic

Les symptômes sont typiques et facilitent le diagnostic :

  • Douleur continue, de moyenne à très forte intensité, qui résiste aux antalgiques seuls et qui est renforcée la nuit en position allongée;
  • Sensation de « dent longue » ou « dent élastique » à la mastication ou au passage de la langue, qui est due à une transformation des sensations nerveuses du ligament enflammé;
  • Mobilité de la dent très douloureuse: à la mastication, à l’occlusion, et même « en souriant » disent les patients;
  • Rougeur et œdème au niveau de la gencive;
  • Aggravation à la chaleur et amélioration au froid.

Le dentiste orientera très vite son diagnostic vers une arthrite, en posant des questions sur ces symptômes. La radio confirmera en montrant une réaction inflammatoire congestive du desmodonte.

Arthrite dentaire : traitements chez le dentiste

brossettes interdentaires pour l'arthrite dentaire
Votre dentiste vous conseillera sur le nettoyage des dents après les repas : si vous avez tendance à utiliser des solutions trop agressives (comme les cure-dents ou un brossage trop dur), il vous apprendra à utiliser efficacement des brossettes inter-dentaires, parfaitement respectueuses de la dent.

Il s’agira essentiellement pour le dentiste de soigner la cause, si elle est infectieuse ou traumatique. Par exemple, il pourra:

  • Soigner une carie;
  • Régler l’appareil dentaire ou la prothèse fixe;
  • Conseiller sur les méthodes de nettoyage après les repas : avec des brossettes douces, et non des techniques invasives comme les cure-dents;
  • Immobiliser la dent si besoin en la « tuteurant » aux dents voisines;
  • Régler un problème de bruxisme (grincements ou serrements involontaires des dents) ou d’occlusion.

Ensuite, le dentiste prescrira des antalgiques et des anti-inflammatoires qui seront rapidement efficaces.

Arthrite dentaire : traitement naturel

Si vous devez attendre avant de pouvoir consulter un dentiste en cas de symptômes de desmodontite, ou si de telles douleurs sont malheureusement chroniques chez vous (après toute intervention dentaire par exemple), vous avez la possibilité de vous tourner vers des traitements naturels très efficaces. La nature regorge en effet de substances au pouvoir anti-inflammatoire puissant !

Voici les meilleures solutions naturelles, qui permettent d’éviter des doses trop chroniques d’anti-inflammatoires médicamenteux et permettent d’attendre que la cause soit définitivement soignée par votre dentiste.

Arthrite dentaire : huile essentielle

huile de clou de girofle anesthésiant
Le clou de girofle est réputé pour calmer rapidement le mal de dents. C’est un remède de grand-mère qui a fait ses preuves. On sait maintenant que c’est parce qu’il contient notamment un puissant anti-inflammatoire, l’eugénol, que le clou de girofle est si efficace.

Huile essentielle de clou de girofle

L’huile essentielle de clou de girofle est un médicament naturel à avoir toujours dans sa trousse de pharmacie en cas de maux dentaires. L’eugénol et le β-caryophyllène, les principes actifs présents dans le clou de girofle, sont fortement anti-inflammatoires et antalgiques. Ils anesthésient très efficacement la douleur dentaire.

Nos grand-mères mâchaient directement un clou de girofle pendant quelques minutes, mais les patients maintenant ne jurent plus que par l’huile essentielle qui en est tirée, et certains services d’urgence l’administrent également aux patients qui viennent consulter pour une rage de dents. De plus, l’HE (huile essentielle) de clou de girofle inhibe le Streptococcus mutans, la bactérie responsable des caries présente dans la plaque dentaire; le giroflier est donc vraiment un allié de choix pour tout problème dentaire ainsi qu’en prévention.

Comment utiliser l’HE de giroflier ?

Déposez une goutte d’huile sur le doigt, pas plus, et massez la gencive à l’endroit de la douleur, deux à trois fois par jour. Le goût n’est pas des plus agréables et ça chauffe un peu, mais les patients parlent de « ‘miracle »! Attention: les huiles essentielles sont contre-indiquées chez la femme enceinte ou allaitante, et chez les jeunes enfants.

Arthrite dentaire et homéopathie

Des traitements homéopathiques sont également très efficaces contre la desmodontite, et peuvent même être utilisés en prévention chez les patients sujets aux inflammations post-opératoires.

En granules

Il s’agit d’alterner toutes les deux heures, dès le début des douleurs ou en prévention:

  • Ammonium Carbonicum 5 CH: 2 granules
  • Arnica Montana 5CH: 2 granules

Le résultat est là: les symptômes disparaissent rapidement ou sont très allégés.

En injections

Votre dentiste peut vous injecter un complexe homéopathique vraiment efficace en fin de séance de soins (ou bien quand la douleur apparaît). Il s’agit de la dilution Complexe C 374 de chez Weleda, disponible sur ordonnance en pharmacie. La dilution est composée d’Argentum Nitricum, de Belladona et de Silicea. Le C 374 peut être couplé avec la formule Complexe C 366 qui est anti-bactérienne et aide la cicatrisation et la prise en charge post-opératoire.

Ces injections sont administrées en para-apical (au regard de l’apex -au bout de la racine- pour bien traiter le ligament dans l’alvéole touchée).

Voici ci-dessous une vidéo explicative des injections homéopathiques, proposée par le Dr Rossi :

Conclusion

Peu connue et pourtant assez fréquente, la desmodontite ou arthrite dentaire est une inflammation douloureuse et désagréable du ligament qui relie la dent à sa cavité osseuse. Elle est déclenchée par des soins dentaires ou bien par un traumatisme aigu ou chronique.

Les dentistes savent gérer la cause et peuvent également prescrire un traitement à base d’antalgiques et d’anti-inflammatoires. En cas d’intolérance à ces traitements, ou bien en cas d’arthrite chronique, il existe heureusement un arsenal thérapeutique naturel pour enrayer l’inflammation : huile essentielle de girofle, granules et même injections d’homéopathie dans la gencive, les patients sont très satisfaits des solutions naturelles et parlent même de « miracles »!

Arthrite dentaire : diagnostic et traitements
4.2 (84%) 5 participant[s]

Auteur(s) de l'article
Armelle Cassanas
Armelle Cassanas
Armelle est spécialisée dans la linguistique médicale, via l'analyse des concepts attachés aux maladies et aux médicaments. Pour Dentaly, elle condense ses recherches autour de l'expérience des patients et des soignants, ainsi que son étude des recommandations santé et bien-être.
Sources

Collège hospitalo-universitaire français de chirurgie maxillo-faciale et de stomatologie. Cours. Pulpopathies/Desmodontite [en ligne]. <http://campus.cerimes.fr/chirurgie-maxillo-faciale-et-stomatologie/enseignement/stomatologie9/site/html/1_13_131_1.html> Consulté le 8 juillet 2019

Faculté de pharmacie de Lorraine. Sophie Barbelet. Thèse. Le giroflier : Historique, description et utilisations de la plante et de son huile essentielle [en ligne]. <http://docnum.univ-lorraine.fr/public/BUPHA_T_2015_BARBELET_SOPHIE.pdf> Consulté le 8 juillet 2019

0 Partages