Complémentaire santé : le guide complet

Vous serez certainement d’accord pour dire que les assurés français sont actuellement dans une situation très délicate

En effet, face à l’augmentation des frais liés aux soins médicaux et à la réduction des remboursements, la santé devient un véritable luxe dans notre pays !

Heureusement, les complémentaires de santé apparaissent comme des options intéressantes pour prendre en charge tout ou partie des dépenses non couvertes par l’Assurance Maladie. Il en existe aujourd’hui de très nombreuses, offrant des niveaux de garanties et des couvertures adaptés à tous les publics.

Pour un grand nombre de Français, la complémentaire de santé est devenue indispensable. En effet, selon une étude réalisée pour le compte de la Mutualité française en 2015, 89 % des 35-49 ans, 93 % des 50-64 ans et 96 % des 65 ans et plus considèrent la mutuelle comme une véritable nécessité.

Chez Dentaly on s’intéresse aux dents mais aussi à la santé en général, c’est pour cette raison que nous avons décidé de vous proposer ce guide complet sur la mutuelle santé.

Vous y trouverez un grand nombre d’informations sur le fonctionnement des remboursements, les différents types de mutuelles en fonction des publics, les devis et tarifs des complémentaires mais également un guide sur la résiliation des contrats.

Comment fonctionnent les mutuelles santé ?

Comme son nom l’indique, une complémentaire santé est un contrat d’assurance venant compléter les remboursements de l’Assurance Maladie afin d’assurer une meilleure prise en charge des soins médicaux. Plus concrètement, les mutuelles prennent en charge :

  • Au minimum le montant du ticket modérateur (c’est à dire la différence entre le tarif de convention et le remboursement effectué par la Sécurité sociale)
  • Parfois les dépassements d’honoraires

Généralement, le montant des remboursement des mutuelles sera donc présenté sous forme d’un pourcentage : 100%, 200%, 300% ou même parfois plus, c’est à dire uniquement le montant du ticket modérateur, 2 fois ce montant, 3 fois ce montant, etc. En revanche, les remboursements des mutuelles sont limités aux frais réellement dépensés.

Pour mieux comprendre, nous vous avons préparé un tableau présentant différentes couvertures de complémentaires santé :

Mutuelle avec couverture à 100%Mutuelle avec couverture à 200%Mutuelle avec couverture à 300%
Tarif de convention de la consultation 25€ 25€ 25€
Tarif de la consultation avec dépassements d'honoraires 35€ 35€ 35€
Remboursement de la Sécurité Sociale 16,50€ 16,50€ 16,50€
Remboursement de la mutuelle 7,50€ 15€ 22,5€ en théorie mais le remboursement est limité aux frais réellement payés donc 18,5€ en réalité
Restant à la charge du patient 11€ 3,5€ 0€

Ce tableau prend en compte la participation forfaitaire d’1€ sur toutes les consultations ou actes réalisés par un médecin, mais également sur les examens radiologiques et les analyses de biologie médicale pour les plus de 18 ans.

Les remboursements des mutuelles sont par ailleurs effectués sous 48 heures par virement bancaire grâce au système de télétransmission NOEMIE utilisé par la mutuelle et la Sécurité sociale.

Le prix d’une mutuelle santé

La plupart des compagnies d’assurance proposent différents contrats de mutuelle santé, des plus coûteuses aux plus économiques. En moyenne en France, les assurés paient en effet entre 350 et plus de 1200€ par an pour leur mutuelle santé.

Les tarifs des contrats d’assurance santé dépendent en effet d’une variété de facteurs que nous allons détailler plus bas.

Le niveau de garantie choisi

En règle générale, c’est assez logique, plus une mutuelle est protectrice, plus elle est coûteuse. Par ailleurs, certains postes médicaux semblent faire grimper très rapidement la facture.

frais d'optique

Les couvertures des frais dentaires d’optique sont généralement les plus chères

C’est notamment le cas des couvertures pour :

  • Les frais d’optique
  • Le dentaire
  • Les médecines parallèles
  • Les cures thermales

Si vous souhaitez payer votre mutuelle moins cher, nous vous conseillons donc de ne choisir que les garanties dont vous avez réellement besoin.

Le lieu de résidence de l’assuré

Cela peut paraître étonnant et pourtant, les tarifs des mutuelles connaissent d’importantes variations en fonction du lieu de résidence de l’assuré. En France, par exemple, la région parisienne et le Sud-Est de la France sont les zones où les contrats d’assurance santé sont les plus couteux, pour le même niveau de garantie.

Pourquoi une telle disparité ? Tout laisse à penser que les dépassements d’honoraires pratiqués par les médecins, mais également la consommation locale de médicaments et de services médicaux jouent un rôle important sur la variation des tarifs des mutuelles.

L’âge de l’assuré

mutuelle senior

A partir de 60 ans, les cotisations des complémentaires santé sont bien plus importantes et continuent d’augmenter chaque année

Les mutuelles pour séniors sont plus chères que les autres car les besoins de santé de cette population sont plus importants et concernent des soins généralement plus coûteux : optique, prothèse auditive ou dentaire, cures thermales, hospitalisations, etc.

Par ailleurs, il faut savoir qu’à partir de 60 ans les cotisations augmentent progressivement chaque année.

Le régime d’affiliation à la Sécurité Sociale

C’est un élément important puisque c’est ce qui va définir la part des frais médicaux restant à rembourser pour les mutuelles. Par exemple, les travailleurs non salariés bénéficient du régime particulier du RSI et ne sont pas affiliés à la Sécurité Sociale. Ils paient donc plus cher leur complémentaire santé.

Complémentaire santé obligatoire en entreprise : ce qu’il faut savoir

Depuis le 1er janvier 2016, toutes les entreprises (même les TPE et PME) doivent proposer à leurs salariés une mutuelle et l’employeur doit participer à au moins la moitié de la cotisation. Le reste de la cotisation sera automatiquement prélevé du salaire des employés.

mutuelle d'entreprise

Depuis 2016, toutes les entreprises, quelle que soit leur taille, doivent proposer une mutuelle à leurs employés

Cette mutuelle doit rembourser au moins 4 soins avec un montant minimum :

  • L’intégralité du ticket modérateur sur les consultations, actes et prestations remboursables par l’assurance maladie obligatoire
  • 100% du montant du forfait hospitalier, sans limite de temps ni de montant
  • 100 euros pour une correction simple et à 150 euros (voire 200 euros) pour une correction complexe en matière de frais d’optique
  • 125 % du tarif de convention sur les frais dentaires

L’employeur peut tout de même choisir d’augmenter les montants des prestations minimums des soins comme il le souhaite, sauf pour le remboursement des soins optiques (plafonnés entre 200 et 800€) et les remboursements des dépassements d’honoraires des médecins généralistes (fixés à 46€ maximum).

De leur côté, les salariés n’ont pas le droit de refuser d’adhérer à cette mutuelle à moins qu’ils ne soient déjà couverts par une complémentaire de santé (celle de leur conjoint par exemple), qu’ils ne soient employés en contrats de courte durée ou encore qu’ils soient bénéficiaires de la CMU.

La complémentaire santé pour étudiants

mutuelle étudiants

Les étudiants, eux aussi, peuvent souscrire une complémentaire santé pour bénéficier d’une prise en charge de leurs soins médicaux

Comme vous le savez peut-être déjà, les étudiants sont affiliés à un régime spécifique de Sécurité Sociale pendant la durée de leurs études. Et contrairement au régime général, ce sont des organismes spécialisés appelés « mutuelles étudiantes » qui gèrent le régime étudiant de la Sécurité Sociale et qui s’occuperont du remboursement des soins et frais médicaux des étudiants affiliés.

Les remboursements sont les mêmes que s’agissant du régime général mais la différence réside dans la qualité de la prestation et la rapidité des remboursements.

Cependant, il est vrai que le terme de « mutuelle étudiante » peut porter à confusion. En effet, dans ce cas-là, les mutuelles ne sont pas des complémentaires de santé mais correspondent aux organismes qui géreront les remboursements auprès de la Sécurité Sociale.

Toutefois, il est également possible pour les étudiants de souscrire à une complémentaire de santé afin de compléter les remboursements de la Sécurité Sociale. Ils peuvent le faire auprès des mutuelles étudiantes qui proposent généralement toutes des prestations complémentaires, mais aussi auprès d’autres organismes d’assurance, pas forcément spécialisés pour le public étudiant.

Certains étudiants font même le choix de se rattacher au contrat de mutuelle de leurs parents mais il y a souvent des limites d’âge et autres conditions spécifiques.

En matière de complémentaire de santé pour étudiants, les tarifs oscillent entre 8 et 40 € par mois avec des prestations adaptées aux jeunes comme par exemple des aides au sevrage tabagique, le remboursement de la pilule contraceptive, ou encore l’ophtalmologie.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le sujet, nous vous invitons à découvrir la vidéo ci-dessous :

La mutuelle santé pour les seniors

seniors

Avec l’âge les besoins de santé ont tendance à augmenter : c’est le moment d’avoir une bonne mutuelle !

Si les besoins de santé évoluent au cours de la vie, les offres de mutuelles santé tentent de s’adapter à ces changements en proposant des contrats spécifiques pour les plus de 60 ans. Certaines garanties comme la pédiatrie ou la maternité sont en effet enlevées, tandis que d’autres, telles que l’optique ou la prothétique auditive, sont, au contraire, renforcées.

Non obligatoire, la mutuelle pour les seniors est cependant vivement recommandée en raison de l’augmentation de la fréquence des visites chez le médecin, de la consommation de médicaments et des probabilités de devoir être hospitalisé avec l’âge.

Malheureusement, le montant des cotisations des contrats spécifiques aux plus de 60 ans est très élevé. En 2011 déjà, l’UFC-Que choisir soulignait dans une étude que les cotisations de mutuelle sénior étaient 2,5 fois plus élevées que pour l’ensemble de la population. Et la tendance est à la hausse…

Notre conseil aux séniors est donc de mener une réelle étude comparative afin de choisir les contrats les plus adaptés à sa situation individuelle et à son budget avant de s’engager auprès d’un organisme.

Complémentaire santé et soins dentaires

mutuelle dentaire

Une bonne mutuelle dentaire permet de couvrir les frais dentaires qui sont souvent les plus onéreux et les moins bien remboursés

Les soins dentaires sont parmi les plus mal remboursés par l’Assurance Maladie. Et pourtant, ce sont aussi ceux qui sont généralement le plus coûteux…

La solution ? Opter pour une complémentaire de santé dotée d’une bonne couverture pour les soins dentaires afin qu’elle prenne en charge la différence entre les tarifs pratiqués et la base de remboursement de la Sécurité sociale.

Généralement exprimés en pourcentage, en forfait, ou une combinaison des 2, les remboursements des frais dentaires sont généralement compris entre 100% et plus de 400% du tarif de convention de la Sécurité Sociale. Il existe également des forfaits s’appliquant sur les soins dentaires non remboursés par l’Assurance Maladie, comme par exemple les implants dentaires ou l’orthodontie adulte.

Pour vous donner une idée des remboursements obtenus avec différents types de contrats de mutuelle dentaire, nous vous avons préparé un exemple sur la pose d’un implant dentaire coûtant 1300€ :

Couverture (mutuelle/sécurité sociale)Montant du remboursementRestant à votre charge
Sans mutuelle (remboursement de la couronne par la sécurité sociale) 75,25€ 1224,75€
Forfait annuel de 800€ 800€ 500€
400% du tarif de convention de la sécurité sociale + forfait annuel de 500€ (pour l'implant dentaire) 430€ (couronne) + 500€ (implant) = 930€ 370€

Si vous avez d’importants travaux dentaires à effectuer, nous vous conseillons donc de vous tourner vers une mutuelle afin de réduire votre facture et de rembourser tout ou partie des frais dentaires engagés. Pour plus d’informations sur le sujet, n’hésitez pas à consulter notre dossier spécial sur le remboursement des mutuelles dentaires.

Comment obtenir un devis pour une complémentaire santé ?

Le devis est le document présentant l’offre de contrat d’assurance proposée par la mutuelle santé. Il est gratuit et n’engage ni l’assureur, ni l’assuré. En revanche, en remettant un devis, la complémentaire santé s’engage à ne pas changer le montant des cotisations indiqué sur le devis jusqu’à ce que le futur assuré accepte l’offre. Si elle ne respectait pas son engagement, l’assuré pourrait tout à fait refuser de signer le contrat d’assurance.

Parmi les informations présentes sur un devis de mutuelle, vous trouverez généralement :

  • Le nom et les coordonnées de la mutuelle émettant le devis
  • Les informations fournies par le souscripteur
  • Le nom du contrat d’assurance proposé ainsi que le détail de ses garanties et conditions
  • Le montant des cotisations mensuelles ou annuelles
  • Les frais de gestion éventuels

Pour obtenir un devis de complémentaire santé, le plus simple est encore de faire appel à un comparateur de mutuelles. Grâce à ces outils, vous n’aurez qu’à remplir quelques informations vous concernant (nombre de personnes à assurer, régime d’affiliation à la Sécurité Sociale, niveaux de garantie souhaités, etc) et à demander les devis auprès des mutuelles qui vous intéressent. Vous pourrez ainsi les comparer très facilement et sans vous déplacer afin de prendre une décision éclairée.

Comment trouver une mutuelle santé pas chère ?

Avant de vous engager auprès d’un organisme assureur, il est important d’établir un bilan estimatif de vos besoins en soins médicaux afin d’identifier les postes de santé les plus importants pour vous (optique ? dentaire ? pharmacie ? etc) mais également vos habitudes en matière de consultations médicales.

En effet, si vous avez l’habitude de consulter des médecins pratiquant des dépassements d’honoraires, il vous faudra une mutuelle proposant d’importantes couvertures et pas seulement le minimum.

comparer mutuelles en ligne

Les comparateurs de mutuelles en ligne sont d’excellents outils pour trouver les contrats les plus adaptés à vos besoins et à votre budget

Mais pour trouver une mutuelle pas chère, la règle d’or c’est la comparaison !

Il est en effet essentiel de prendre le temps d’étudier les différentes offres des mutuelles et de comparer à la fois les garanties et couvertures, mais également les cotisations mensuelles et autres conditions de prise en charge. Vous pouvez désormais procéder à ce type de comparaison directement sur Internet, à l’aide des nombreux outils comparatifs disponibles sur le marché.

Vous pourrez ainsi faire une véritable simulation en modulant les différents niveaux de prise en charge afin d’obtenir le prix des cotisations et de choisir l’offre la plus adaptée à vos besoins et à votre budget. L’idée étant de trouver un équilibre entre le montant des cotisations à payer et les niveaux de remboursement prévus par le contrat.

Une fois votre sélection effectuée, n’oubliez pas de vérifier certains éléments particulièrement important comme :

  • La nécessité de remplir un questionnaire médical
  • La présence d’un délai de carence
  • Les plafonds de remboursement

Cela vous évitera en effet des mauvaises surprises au moment de signer le contrat ou de faire votre première demande de remboursement.

Pour plus d’informations, vous pouvez aussi consulter notre article expliquant comment trouver une mutuelle santé au meilleur prix.

Résiliation de mutuelle santé : comment faire ?

Résiliation de mutuelle à l’échéance du contrat

Il faut savoir que les contrats d’assurance santé sont conclus pour une durée d’un an et sont renouvelés automatiquement sauf si l’assuré en demande la résiliation juste avant le renouvellement.

Par ailleurs, les mutuelles sont tenues d’informer les assurés de la possibilité de résilier leur contrat dans l’avis d’échéance. Une fois cet avis reçu, les assurés disposent d’un délai de 15 jours (20 jours si l’avis d’échéance est reçu moins de 15 jours avant le renouvellement automatique du contrat) pour résilier leur contrat de mutuelle.

recommandé avec accusé de réception

Toute demande de résiliation d’un contrat de complémentaire santé doit se faire en recommandé avec accusé de réception

Pour réaliser sa demande de résiliation, l’assuré doit notifier son assureur par le biais d’une lettre recommandée avec accusé de réception, en respectant bien les délais prévus par la loi. Il n’est toutefois pas tenu d’expliquer les raisons de sa décision.

Résiliation de mutuelle avant l’échéance du contrat

Par ailleurs, si l’assuré souhaite résilier son contrat sans attendre son échéance, la loi Chatel autorise cette démarche uniquement dans le cas d’un changement de situation de l’assuré, et plus particulièrement :

  • Déménagement de l’assuré
  • Changement de situation familiale ou de régime matrimoniale
  • Cessation définitive d’activité
  • Mise à la retraite
  • Adhésion à la CMU
  • Adhésion à une mutuelle entreprise obligatoire

Attention néanmoins, la demande de résiliation liée à un changement de situation de l’assuré doit être effectuée dans les 3 mois suivant le dit changement de situation. Dans ce cas, le souscripteur devra par ailleurs préciser les motifs de sa demande de résiliation et fournir des justificatifs de son changement de situation (justificatif de domicile, copie du livret de famille, etc) par courrier recommandé avec accusé de réception.

Conclusion

Si l’utilité des mutuelles ne devrait désormais plus faire de doute, il est cependant important de bien prendre son temps pour choisir une complémentaire adaptée à ses besoins de santé. Ils ne sont en effet pas identiques à l’adolescence, qu’à l’âge adulte ou après 60 ans.

Heureusement, les offres des assureurs s’adaptent aujourd’hui aux besoins spécifiques de toutes les catégories d’assurés, pour des tarifs variables en fonction des garanties choisies.

Pour faire votre choix, nous vous conseillons donc de demander plusieurs devis auprès de différents organismes d’assurance puis de comparer l’ensemble des couvertures et garanties proposées. Vous pouvez également utiliser un comparateur en ligne qui fera tout ce travail pour vous.

Vous n’aurez ainsi plus qu’à choisir le contrat qui s’adapte le mieux à vos besoins et à vous laisser guidé lors des différentes étapes d’affiliation.

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
WhatsApp