Poussée dentaire : quand et comment apparaissent les premières dents de bébé ?

Si vous avez des enfants, vous serez certainement d’accord pour dire que la poussée dentaire est une période particulièrement pénible à vivre. Et pourtant, elle est inévitable et correspond à une étape importante du développement des bébés.

En 3 ans environ, votre petit bout de chou passera ainsi d’une bouche édentée à un sourire éclatant et pourra troquer ses petites purées pour de bons morceaux de viande et de légumes.

Si vous cherchez des conseils pour vous aider à soulager votre enfant ou que vous avez des inquiétudes au sujet des premières dents de votre petit, vous êtes au bon endroit !

Dans ce dossier, l’équipe de Dentaly.org vous expliquera tout sur l’apparition des premières dents chez l’enfant, comment soulager les douleurs dentaires et vous présentera également les problèmes les plus fréquents au sujet de la poussée dentaire.

Première dent de bébé : quand fait-elle son apparition ?

premières dents

Les premières dents apparaissent généralement entre 3 et 12 mois mais il peut y avoir d’importantes variations

L’âge de l’apparition des premières dents de bébé varie beaucoup d’un enfant à un autre. On estime en effet que la première dent perce autour de 6 mois mais il arrive qu’elle ne sorte pas avant les 12 mois du bébé ou qu’elle soit déjà présente à la naissance. Ce dernier cas est très rare et on parle alors de « dent natale ».

Il n’y a donc pas lieu de vous inquiéter si vous ne voyez aucune dent pointer son nez alors que votre bébé va bientôt fêter son anniversaire. Chaque enfant évolue en effet à son propre rythme sans que cela ne traduise forcément un problème de santé.

Si l’on se réfère à la littérature scientifique sur le sujet, plusieurs facteurs semblent influer sur l’âge de l’éruption des premières dents et notamment :

  • Le sexe : la percée dentaire semble en effet plus précoce chez les filles que chez les garçons
  • La taille : il y aurait un rapport entre la taille réduite de l’enfant et une éruption dentaire tardive
  • Le climat : les climats plus chauds semblent favoriser une éruption dentaire précoce
  • Le degré d’urbanisation : les retards d’éruption seraient plus fréquents à la campagne qu’en ville

Si malgré tout, ce sujet vous tracasse, vous pouvez tout de même en parler avec votre dentiste lors de la première visite au cabinet dentaire qu’il est conseillée de réaliser autour du premier anniversaire de bébé. Il examinera alors la bouche de votre enfant et pourra vous rassurer.

Comment se déroule la poussée dentaire chez bébé ?

L’apparition des dents de lait commence bien plus tôt que ce que l’on a tendance à croire. En effet, c’est pendant la grossesse que vont se former les bourgeons dentaires qui serviront de base aux futures dents. C’est toutefois seulement le passage du bourgeon à la dent de lait que l’on appelle « poussée dentaire ».

On l’a vu plus haut, l’âge de l’apparition de la première dent varie beaucoup chez les petits. En revanche, l’ordre dans laquelle vont percer les dents est presque toujours le même :

la poussée dentaire

La première dent à sortir est généralement une incisive centrale de la mâchoire du bas

  • D’abord les incisives centrales
  • Puis les incisives latérales
  • Puis les premières molaires
  • Les canines
  • Et enfin les deuxièmes molaires

Plus précisément, voici les tranches d’âge moyennes pour l’apparition de chacun de ces types de dents :

Dents supérieuresDents inférieures
Incisives centrales Entre 7 et 12 mois Entre 6 et 10 mois
Incisives latérales Entre 9 et 13 mois Entre 7 et 16 mois
Canines Entre 16 et 22 mois Entre 16 et 23 mois
Premières molaires Entre 13 et 19 mois Entre 12 et 18 mois
Deuxièmes molaires Entre 25 et 33 mois Entre 20 et 31 mois
Au total, ce sont donc 20 dents de lait qui feront leur apparition avant les 3 ans de l’enfant. Vers 6 ans, ces dents de lait laisseront place à 32 dents définitives.

Comment savoir si bébé fait ses dents ?

L’éruption dentaire est douloureuse et constitue une période particulièrement pénible pour les enfants. Lorsque bébé fait ses dents, il peut ainsi présenter divers signes d’inconfort voire même de souffrance.

Voici quelques symptômes fréquents liés à l’apparition d’une dent chez bébé :

besoin de mâchouiller

Un besoin permanent de mâchouiller peut être synonyme d’éruption dentaire chez bébé

  • Pleurs et irritabilité
  • Joues rouges et parfois gonflées
  • Douleurs et gonflements des gencives
  • Besoin de mâchouiller ou de mordre en permanence
  • Perte d’appétit
  • Difficultés à dormir
  • Salivation excessive
  • Apparition d’un petit kyste bleuté sur la gencive

Attention tout de même à ne pas tout mettre sur le compte de premières dents ! En effet, si votre bébé bave, ce n’est pas forcément parce qu’une dent est sur le point de percer. Durant les premiers mois, les touts petits explorent le monde qui les entoure avec leur bouche et bavent naturellement beaucoup.

Par ailleurs, si votre bébé a de la fièvre, une diarrhée ou s’il présente un érythème fessier (les fesses rouges), mieux vaut consulter votre pédiatre car ces symptômes peuvent provenir d’une maladie et n’ont rien à voir avec l’apparition des dents de lait.

Trucs et astuces pour soulager les symptômes de la poussée dentaire

Pour soulager sa douleur et aider bébé à mieux vivre cette période difficile, il faudra évidemment le consoler et le cajoler un maximum. Il aura en effet besoin de vous plus que jamais et vous devrez lui consacrer toute votre attention.

Par ailleurs, certaines techniques spécifiques peuvent être mises en place pour traiter la douleur :

  • Massage des gencives : pour aider les dents à percer et soulager la douleur au niveau des gencives, vous pouvez les masser doucement à l’aide d’un doigt en caoutchouc ou d’une simple compresse humide enroulée autour de votre doigt.
  • Gel gingival : ils s’appliquent directement sur la gencive et apaisent les douleurs. Nous vous conseillons d’utiliser des gels naturels, à l’extrait de camomille ou de sauge, plutôt que des produits anesthésiants un peu trop puissants pour les touts petits.
  • Anneau de dentition : il permettra à votre enfant d’assouvir son besoin de mâchouiller et ses différentes aspérités lui offriront un léger massage des gencives. Préférez ceux à réfrigérer pour ajouter un effet « anesthésiant » naturel.
  • Homéopathie : bien que l’effet de l’homéopathie soit régulièrement remis en cause, ses adeptes affirment que la solution Camilia du Laboratoire Boiron ainsi que les produits similaires sont efficaces sur les douleurs dentaires de bébé.
  • Les boudoirs : s’ils sont à consommer avec modération en raison de leur teneur en sucre, les boudoirs semblent également soulager les bébés des douleurs dentaires.
  • Une alimentation froide et molle : en période de percée dentaire, mieux vaut privilégier des aliments froids ou très tièdes et mous comme des compotes ou des yaourts pour atténuer la douleur.
sophie la giraffe

Les jouets à mâchouiller peuvent également aider bébé à soulager ses gencives douloureuses

Si la douleur est vraiment intense vous pouvez également donner du paracétamol ou de l’ibuprofène à votre enfant, en respectant toujours la posologie adaptée à son poids. En revanche, ne donnez jamais de l’aspirine à votre enfant, sauf sur recommandation du pédiatre.

Découvrez également les conseils d’une puériculture pour atténuer les douleurs dentaires dans la vidéo ci-dessous :

Les gestes à éviter face à une dent qui pousse

Face au mal-être de son enfant, on peut être tenté de tout faire pour le soulager. Certains gestes sont pourtant déconseillés en raison de leur inefficacité voire même de leur dangerosité pour la santé du bébé.

Parmi ces gestes à éviter on retrouve :

collier ambre

Les colliers d’ambre sont à proscrire en raison d’un d’un risque de strangulation ou de suffocation

  • L’utilisation de produits anesthésiants qui peuvent être potentiellement dangereux pour les petits
  • Une alimentation à base de légumes ou de fruits crus car l’enfant pourrait s’étouffer
  • Percer la gencive pour aider la dent à sortir = vrai risque d’infection
  • Frotter les gencives de bébé avec de l’alcool
  • L’utilisation de colliers de dentition comme les colliers d’ambre car il y a un risque d’accident

Si vous vous sentez perdu et que vous avez besoin de conseils pour calmer la douleur de votre enfant, n’hésitez pas à consulter votre pédiatre qui pourra vous aiguiller sur les bons gestes à prodiguer dans cette situation.

Les anomalies chronologiques des poussées dentaires

Dans la plupart des cas, les dents de lait apparaissent de manière spontanée dans l’ordre que l’on a vu plus haut. Toutefois, il existe également des cas d’éruption dentaire précoce ou au contraire de retard d’éruption. C’est ce qu’on appelle les anomalies chronologiques de la poussée dentaire.

Le plus souvent, ce qui gêne le plus les parents, c’est plutôt l’éruption précoce de la dentition permanente car elle entraîne une dentition double : rangée de dents définitives peut ainsi apparaître devant ou derrière les dents de lait. Ce n’est pourtant pas grave et il faudra simplement attendre la chute des dents de lait.

En règle générale les anomalies de l’éruption des dents de lait n’ont toutefois généralement pas d’effets cliniques significatifs et peuvent être liées à différentes causes:

  • Des causes d’origine génétique,
  • Des malformations,
  • Des problèmes endocriniens ou métaboliques
  • Des infections
  • Des facteurs locaux

Si vous constatez que votre nourrisson possède déjà des dents avant l’âge de 3 mois ou au contraire si votre bambin de 18 mois ou plus n’a toujours pas de quenotte, n’hésitez pas à demander conseil auprès de votre pédiatre.

Autres anomalies touchant les premières dents de bébé

Outre les avances et retards en matière d’éruption dentaire, d’autres situations peuvent également inquiéter les parents. Celles-ci sont généralement :

anomalies éruption dents

Parfois, l’ordre de percée des dents peut changer. Ici elles semblent toutes sortir du même côté.

  • Des espaces interdentaires excessifs ou au contraire très limités
  • Un changement de l’ordre de l’éruption dentaire
  • Des dents inclinées vers l’intérieur de la bouche
  • Un problème au niveau de la mâchoirerétrognathie ou prognathie mandibulaire

Avant de vous inquiéter au sujet d’une anomalie dentaire chez votre bébé, sachez qu’il n’existe pas réellement de normes en matière de poussée dentaire et que les informations que nous vous fournissons sur l’âge mais également l’ordre de l’éruption dentaire ne correspondent qu’à une moyenne statistique. Elle ne reflètent donc que partiellement la réalité.

Par ailleurs, même si une anomalie de ce type était réellement constatée chez votre enfant, la mise en place d’un traitement, qu’il s’agisse d’une extraction dentaire ou de la pose d’un appareil ne pourrait pas se faire chez un tout jeune enfant.

Notre conseil est donc de laisser la nature agir et de consulter votre dentiste si vous avez des doutes au sujet de la dentition de votre bébé.

Faut-il brosser les dents de bébé dès leur apparition ?

Les dentistes sont unanimes : il est important de commencer à brosser les dents de bébé dès leur apparition pour éviter l’apparition de caries et autres soucis dentaires mais aussi pour aider le petit à intégrer ce geste d’hygiène quotidien dès son plus jeune âge. 

Pour que l’enfant accepte de se faire brosser les dents il faudra tout de même procéder par étape, en choisissant le matériel adapté au développement du bébé :

brossage des dents chez l'enfant

Il est important de choisir une brosse à dents très souple et adaptée à la bouche des bébés

  • Dès la percée de la première dent, il est conseillé de nettoyer les gencives et les dents à l’aide d’une compresse humide ou d’un doigt en caoutchouc
  • Autour d’un an, il est possible de passer à une brosse à dents souple et adaptée à la taille de la bouche d’un enfant
  • A partir de deux ans, on ajoutera également un peu de dentifrice au fluor sur la brosse
  • Ce n’est qu’à partir de 4-5 ans, quand l’enfant maîtrisera bien la technique, qu’on pourra le laisser se brosser les dents tout seul

Notez par ailleurs que les recommandations en matière de brossage chez les enfants sont les mêmes que pour les adultes : il faut brosser toutes les faces dents en faisant de grands mouvements circulaires, pendant au moins 2 minutes, et ce 2 fois par jour !

Si vous souhaitez rendre le brossage plus amusant, vous pouvez opter pour une brosse à dents électrique ainsi qu’un dentifrice au goût fruité, qui devrait plaire aux plus jeunes !

Conclusion

Tous les parents vous le diront : la période de l’éruption des dents de lait est un moment difficile à vivre. Bébé semble mal en point, il se plaint, les nuits sont plus compliquées et les repas tournent parfois au cauchemar…

S’il n’est pas possible de prévenir les malaises causés par la poussée dentaire, en suivant nos conseils vous pourrez tout de même aider votre enfant à se détendre et soulager sa douleur.

En quelques mois, ils arborera ainsi une bouche bien remplie et pourra croquer la vie à pleine dents !

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
WhatsApp