Inlay core ou onlay : le guide complet

 inlay onlayInlay onlay : nos réponses à toutes les questions que vous vous posez !

Lorsqu’une dent est très abîmée ou manquante, de nombreuses techniques peuvent être utilisées pour que vous retrouviez le plus beau des sourires: l’inlay core est l’une d’entre elles.

Nous vous avons déjà parlé sur Dentaly.org des différentes prothèses  dentaires qui peuvent vous être proposées par votre dentiste. Des technologies innovantes performantes mais encore mal connues peuvent également être utilisées par les chirurgiens-dentistes.

Il s’agit des inlays onlays et enfin de l’inlay core. Ce sont en fait 3 pièces prothétiques différentes. Nous avons décidé de vous les expliquer en détails car elles sont de plus en plus utilisées par les dentistes.

Nous allons également vous donner les avantages et les inconvénients de chacune de ces prothèses, en quels matériaux elles peuvent être réalisées, vous donner leur prix et leur remboursement et pour finir, nous vous expliquerons la pose de chacune d’entre elles.

L’inlay core (ou dent sur pivot) en quelques mots

inlay core

Les inlays sont de plus en plus proposé par les dentistes !

L’inlay core, appelé aussi dent sur pivot, est une prothèse qui permet de reconstruire la partie visible d’une dent et qui sert de support pour la mise en place d’une couronne.

Lorsqu’une dent est trop abîmée par une carie ou une fracture, il est alors impossible de poser une couronne sur le fragment de dent qui reste. L’inlay core va être réalisé pour consolider la dent. Il s’agit en fait d’une pièce métallique ancrée dans la racine et dont la partie supérieure va servir de support à la future couronne. C’est pour cela qu’on l’appelle communément « faux-moignon » ou « dent sur pivot »

C’est donc monobloc et constitué de deux parties : un tenon qui va s’ancrer dans la structure et un moignon qui va reconstruire une partie de la dent sur laquelle sera scellé la couronne protéique.

Inlay onlay : quelle différence ?

Inlay onlay

Inlay onlay : quelle est la différence ?

Les deux servent à reconstituer la dent cariée ou cassée mais il y a une nuance entre ces procédés qu’il est bon de connaître :

  • L’inlay dentaire

Il va permettre de reconstruire la partie interne d’une dent donc la partie invisible. L’inlay dentaire est une pièce prothétique fabriquée par un prothésiste dentaire et aux mesures de l’empreinte de la dent à combler.

Il est différent des amalgames en composite qui même s’ils ont la même fonction, n’apportent pas le même résultat. L’amalgame est en effet coulé dans la dent et va se rétracter légèrement en laissant passer la salive. L’inlay dentaire va lui s’adapter parfaitement à la forme de la dent afin d’avoir une restauration de plus grande qualité.

  • L’onlay

Il s’agit également d’une pièce prothétique mais qui elle va reconstruire la pointe et le sommet d’une dent et donc la partie visible. Lorsqu’une dent est cassée, l’onlay va recouvrir la partie cassée et ainsi repérer la dent.

Quels sont les matériaux utilisés pour les inlays ?

Inlay en or

Inlay en or : cela vous tente?

Ils sont généralement fabriqués à partir de différents matériaux :

  • L’or : c’est un matériau connu pour sa résistance et sa durabilité (20 ans). Mais sa couleur dorée n’a rien de naturel et cela peut être un inconvénient pour certains
  • La résine composite : elle séduit pour sa couleur ressemblant à celle des dents mais il faut savoir qu’elle a une durée de vie limitée
  • La céramique : elle ne contient pas de métal et est translucide. Le résultat esthétique avec la céramique est excellent en raison de sa grande transparence. Elle a également la couleur naturelle des dents. Sa durée de vie est de 10 environ. C’est le matériau le plus utilisé pour ce type de prothèse dentaire
  • La zircone : c’est un matériau très tendance depuis quelques années et de plus en plus utilisé en médecine dentaire. Elle ne contient aucun élément métallique et est donc biocompatible. La zircone est particulièrement résistante, esthétique et durable. Elle possède une couleur proche de celle des dents.

Pour l’inlay-core, il peut être réalisé en métal précieux. L’alliage nickel-chrome est prescrit car il peut provoquer des problèmes de corrosion et d’allergies. Il peut être fait en céramique.

Les avantages et les inconvénients des inlays onlays

Voici quelques avantages des inlays et onlays :

  • Ils sont bien plus solides qu’un simple amalgame
  • Ils sont plus durables
  • Ils sont bien plus esthétiques qu’un plombage et son ombre grise par exemple surtout ceux réalisés en céramique.
  • Ils sont façonnés à la forme de la dent ce qui fait que l’aspect général de la dentition ne change pas
  • Ils permettent d’avoir une solution discrète pour soigner une dent
  • Ils sont simple à mettre en place et peuvent être posés sur une dent vivante (la dent n’a pas besoin d’être dévitalisée)
  • Ils sont moins coûteux qu’une prothèse dentaire classique
  • Ils permettent de mieux conserver l’intégralité de la dent naturelle qu’une couronne

Les inconvénients des inlay onlay :

  • Ils ne peuvent être utilisés pour traiter des dents dévitalisées et trop abîmées
  • Ils demandent une bonne hygiène buccale
  • Plusieurs séances chez le dentiste sont nécessaires
  • Leur prix et ils ne sont remboursés que par certaines mutuelles

Les avantages des inlays core :

  • Ils permettent d’obtenir une bonne étanchéité au niveau de l’obturation des canaux
  • Ils assurent aussi une solide jonction entre la racine et la couronne
  • Ils apportent une forte résistance à la pression masticatoire

Les inconvénients des inlays core :

  • Leur prix

L’inlay core à clavette

Vous ne savez pas ce que c’est qu’un inlay core à clavette ? Pour intervenir sur des racines divergentes ou sur une dent pluriradiculée ou lorsque l’on veut stabiliser cette prothèse avec au moins deux racines, on utilise un inlay core à clavette.

L’inlay core à clavette permet de prévenir tout descellement de la prothèse.

Comment se passe la pose de ce type de prothèses dentaires ?

Pour un inlay dentaire ou un onlay, la pose se passe ainsi :

  • Le dentiste va d’abord préparer la dent en soignant par exemple la carie afin qu’il ne reste plus que le tissu sain
  • Le dentiste ou le stomatologue va ensuite prendre une empreinte de la dent
  • Le prothésiste dentaire va confectionner la prothèse en conformité avec cette empreinte
  • Lors d’un autre rendez-vous, l’inlay dentaire va être fixé sur la dent naturelle avec un ciment dentaire spécial.

Les étapes de la pose d’un inlay-core 

Pour la pose de ce type de prothèse, il faut prévoir deux ou trois visites chez votre dentiste. La première étape consiste à préparer la dent et notamment à la dévitaliser afin d’éliminer la pulpe contenue dans le canal de la racine. La pulpe sera remplacée par un matériau biocompatible dense.

La partie restante de la dent est ensuite taillée par le dentiste selon la forme permettant d’être recouverte par la couronne.

Une empreinte pour le moignon et le canal radiculaire sera ensuite prise. Le tenon est pris dans l’empreinte ce qui permet de visualiser le canal du moignon. Elle sera transmise au prothésiste dentaire.

Le dentiste va ensuite vérifier la bonne adaptation de l’inlay-core en la plaçant sur la dent qui doit être couronnée. Il va ensuite le scellé définitivement à la dent avec un ciment biocompatible.

Inlay dentaire : prix et remboursement

Le prix d'un inlay onlay

Inlay onlay : des prothèses mal remboursées

Le prix dépend du matériau utilisé et il est différent en fonction des 3 solutions évoquées précédemment. A titre indicatif, la fourchette de prix est comprise entre 200 et 500 euros. La sécurité sociale, comme toujours avec ce type de soins, rembourse très mal les patients. C’est d’ailleurs pour cela que de plus en plus de personnes se rendent à l’étranger pour leurs soins dentaires et notamment en Hongrie.

Le remboursement est effectué sur la base du tarif conventionnel de 11,81, 20,24 ou 28,68 €. Le restant est souvent à votre charge car peu de mutuelles encore remboursent les inlays dentaires.

Si vous avez pour projet ce type de soin, nous vous conseillons de bien regarder la prise en charge de votre mutuelle et d’en changer si besoin. Vous pouvez utiliser le comparateur ci-dessous afin de connaître les mutuelles complémentaires qui couvrent ces prothèses. Cela ne vous engage à rien, c’est gratuit et cela vous permet de comparer les prix et les prises en charge.

Si vous êtes sur téléphone mobile, mettez svp votre appareil en position horizontale (paysage)

Conclusion

Les inlays sont de plus en plus utilisés par les dentistes car c’est un procédé durable et esthétique qui permet de reconstituer la forme anatomique de la dent. Ils permettent donc de résoudre les problèmes esthétiques en gardant au maximum le tissu dentaire.

Ils permettent également d’éviter des traitements plus importants comme la pose d’un implant. Ils peuvent traiter toutes les dents postérieures (molaires et prémolaires).

Lors d’une dent cariée ou abîmée, c’est une solution qui est de plus en plus proposée. Il était donc important que vous sachiez de quoi vous parle votre dentiste s’il vous fait cette proposition. Mais cela à un coût et nous ne pouvons que vous conseiller de vous renseigner auprès de votre mutuelle et de ne pas hésiter à en changer si elle ne prend pas ou peu en charge ce type de soins (utiliser pour cela notre comparateur gratuit de mutuelles 🙂 )!

Si les travaux sont encore trop onéreux malgré une mutuelle plus adaptée. Pensez alors à faire réaliser ces soins dans un pays voisins, comme la Hongrie par exemple, la référence Européenne pour le tourisme dentaire. Consultez notre article à ce sujet. Nous pouvons vous mettre aussi en relation avec des cliniques que nous avons sélectionnées pour vous: cliquez-ici.

4 Partages
Partagez4
Tweetez
+1
WhatsApp