Greffe de gencive : causes et déroulement de l’opération

Vous avez les dents sensibles ? Elles bougent ? Elles vous semblent plus longues ou plus espacées ? Vous apercevez la racine ?

Vous souffrez certainement d’un déchaussement gingival, un problème assez fréquent qui touche surtout les populations plus âgées et les fumeurs.

Ne vous inquiétez toutefois pas outre mesure, la récession gingivale n’est pas une fatalité et il est possible d’avoir recours à une greffe de gencive pour stopper le phénomène et prévenir des déchaussements futurs.

Si vous souhaitez savoir en quoi consiste cette opération, ainsi que son coût et ses contre-indications, découvrez dès à présent notre dossier spécial sur Dentaly.org.

Greffes de gencives : les causes de l’opération

Récession gingivale

La récession gingivale touche majoritairement les adultes et en particulier les fumeurs

D’une manière générale, on envisage la greffe de gencive lorsque les dents sont déchaussées, c’est à dire que la racine est apparente et que la gencive s’est rétractée. Pourquoi est-ce un problème ? Et bien, tout simplement parce qu’une fois « découvertes » les racines sont alors plus sujettes aux caries et à l’hypersensibilité dentaire mais aussi parce que ça peut entraîner des problèmes esthétiques.

Lorsque l’on parle de dents déchaussées, on utilise souvent le terme de « récession gingivale ou parodontale » parce que c’est souvent l’ensemble des tissus de soutien de la dent qui est touché et pas seulement la gencive. Cette situation peut avoir différentes origines parmi lesquelles :

  • L’âge
  • Les mauvaises habitudes (se ronger les ongles, mâcher du chewing gum, se brosser les dents trop énergiquement, etc)
  • Un traumatisme
  • A la suite d’un traitement orthodontique trop violent
  • Une mauvaise hygiène dentaire entraînant une gingivite chronique
  • Le tabagisme

Avant de procéder à l’intervention, le chirurgien dentiste évaluera de toutes façons le degré de récession des gencives et de la possibilité d’évolution avec le temps avant de proposer une greffe gingivale à son patient.

Les contre-indications à une greffe gingivale

Les contre-indications liées à une opération chirurgicale s’appliquent dans le cas de la greffe de gencive. Elle est donc déconseillée aux personnes souffrant de :

  • De diabète,
  • D’hypertension et autres problèmes cardio-vasculaires,
  • D’insuffisance respiratoire.
Tabagisme

Pour maximiser les chances de succès, le tabac est à bannir pendant plusieurs jours après l’opération

Par ailleurs, plus spécifiquement, la greffe des gencives est parfois déconseillée aux patients dont le parodonte est trop sévèrement touché et où la perte osseuse est importante. La gencive greffée n’aurait en effet pas assez d’os sur lequel s’appuyer. Cette dernière contre-indication est généralement émise par le chirurgien dentiste lors de la consultation préalable à l’opération.

Enfin, le tabagisme est également une contre-indication particulièrement importante à une greffe de ce type. Fumer juste avant et après une telle opération réduirait fortement les chances de succès de celle-ci.

Comment se déroule une greffe de gencive ?

La greffe gingivale est effectuée sous anesthésie locale, soit au cabinet du dentiste, soit dans un centre hospitalier.

L’opération se décompose en trois grandes phases :

  • La préparation de la gencive qui recevra la greffe : lors de cette première étape le chirurgien va désépaissir la gencive à l’aide d’un bistouri ou de petites curettes pour la préparer à recevoir la greffe ;
  • Le prélèvement du greffon (dans le cas d’une greffe autogène) ;
  • La pose du greffon et la suture.

Une fois le greffon en place, le dentiste viendra placer un pansement pour maintenir le tout en place et éviter les infections.

Il est important de noter ici que les techniques de greffe évoluent sans cesse et que les spécialistes utilisent de plus en plus les greffes de tissu conjonctif ainsi que celles de biomatériaux, qui donnent des résultats très esthétiques et durables.

Pour mieux comprendre le déroulé d’une greffe de gencive, découvrez la petite animation ci-dessous :

Les suites post-opératoires d’une greffe gingivale

Dans les premières 24 à 48h après l’opération, il est conseillé de se reposer, d’éviter les sports violents et de prendre des antalgiques et/ou des anti-inflammatoires si la douleur est intense. Si l’on observe un gonflement de la joue, on peut également utiliser un pain de glace.

En revanche, il vaut mieux éviter les bains de bouche pour éviter de bouger le greffon, même si l’on remarque des saignements. Ceux-ci sont assez normaux et il vaut mieux mordre dans une compresse stérile plutôt que de procéder à un bain de bouche.

Gencives

Une visite de contrôle sera prévue quelques jours après l’intervention pour vérifier que la greffe prend bien

Dans les jours suivants, il faudra continuer à protéger le greffon en évitant de manger et de se brosser les dents du côté de la greffe. Au niveau de l’alimentation il conviendra également d’écarter les aliments acides ou vinaigrés, mais également ceux servis trop froids ou trop chauds.

Environ une semaine après l’intervention, votre dentiste programmera une visite de contrôle afin de s’assurer que la greffe prend bien et que la cicatrisation est en cours. Ne soyez tout de même pas trop pressé, il faut en effet compter trois à quatre mois pour que la nouvelle gencive soit parfaitement cicatrisée.

Dans tous les cas, nous vous recommandons vivement de suivre le protocole post-opératoire prévu par votre dentiste pour éviter les complications et mettre toutes les chances de votre côté pour que cette opération soit un succès. Le taux de succès des greffes de gencive est en effet très élevé et les résultats sont la plupart du temps permanent, mais ils peuvent facilement être compromis par un mauvais suivi des soins post-opératoires et en particulier d’une reprise trop précoce du tabagisme.

Ci-dessous, vous trouverez un exemple de protocole après une chirurgie de la gencive :

Quel est le tarif d’une greffe de gencive ?

dentiste

Le tarif d’une greffe des gencives est fixé librement par les chirurgiens dentistes

La greffe de gencives est un acte « hors nomenclature » et son prix est donc librement fixé par les chirurgiens dentistes. Il dépend par ailleurs de plusieurs éléments, en particulier du degré de déchaussement de la gencive, du nombre de gencives concernées, de la technique utilisée, mais aussi des honoraires du dentiste.

Si vous allez vous faire greffer une gencive, nous vous conseillons de demander des devis à différents professionnels afin de pouvoir les comparer.

Pour vous donner une idée, en France, la greffe gingivale a un prix compris entre 250 et 500€ en moyenne.

Greffe de gencive : quel remboursement attendre ?

La greffe gingivale

La greffe gingivale n’est pas prise en charge par la Sécurité Sociale

Comme nous venons de le voir, la greffe de la gencive est considérée comme « hors nomenclature » par la Securité Sociale et ne fait donc pas l’objet d’un remboursement par l’assurance maladie.

Si vous souhaitez connaître les autres options de remboursement pour cette intervention, nous vous conseillons de vous rapprocher de votre mutuelle afin de connaître votre couverture dentaire. Certaines mutuelles prennent en charge la totalité de l’opération, tandis que d’autres ne proposent qu’un forfait fixe chaque année.

Avant de signer votre devis dentaire, prenez le temps de bien vous renseigner et de comparer les offres de plusieurs complémentaires santé.

Conclusion

Si vous souffrez de déchaussement gingivale et que l’une ou plusieurs de vos dents sont en danger, votre chirurgien dentiste peut vous proposer une greffe gingivale. D’un point de vue aussi bien esthétique que fonctionnel, cette opération est très importante pour les patients ayant perdu une importante quantité de tissu parodontal.

Pratiquée depuis de longues années, cette intervention s’est beaucoup perfectionnée et offre des résultats particulièrement satisfaisants et durables.

Si cette procédure vous intéresse, n’hésitez pas à en parler à votre dentiste, il saura vous informer et vous conseiller.

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
WhatsApp