Prothèse dentaire : le guide complet

La pose d’une prothèse dentaire est souvent source d’inquiétude car beaucoup de patients sont mal informés et quand cela devient obligatoire, beaucoup de questions restent sans réponses. Quel est son prix, quel est le montant du remboursement, quels sont les différents types de prothèses qui existent, quels sont les matériaux utilisés, quand en a-t-on vraiment besoin et pourquoi ?

Vous êtes nombreux à vous poser ce type de questions et il est vrai que les dentistes ne prennent pas toujours le temps d’y répondre. C’est pourquoi à Dentaly.org nous avons décidé de vous en parler et de répondre à toutes les questions que vous vous posez.

Ce guide complet regroupe toutes les informations sur ce type de soin et notamment les plus importantes comme la question du prix ou du remboursement ou encore de la pose.

Dans quels cas a-t-on besoin d’une prothèse:

La prothèse dentaire fixe ou amovible a pour but de remplacer une ou plusieurs dents mais également de protéger les dents abîmées. Il n’y a pas que les boxeurs et les personnes âgées qui perdent leurs dents, bien au contraire, et dans la majorité des cas, ce sont les caries ou encore les parodontites qui justifient la pose de prothèses.

Ce dispositif va donc remplacer une ou plusieurs dents afin de retrouver de bonnes fonctions masticatoires, d’éviter que les autres dents ne se déplacent et permettre enfin de retrouver un joli sourire.

Le dentier

Le dentier

Le dentier : une prothèse dentaire amovible

Prothèse dentaire amovible : le dentier

Le dentier est une prothèse amovible qui vient remplacer une ou plusieurs dents. On en distingue deux types  :

La prothèse amovible partielle ou prothèse adjointe partielle

C’est une prothèse à châssis métallique rigide qui va remplacer une partie de la dentition. Elle va s’appuyer sur les gencives mais également les dents restantes grâce à des crochets. Ce type de prothèses amovibles est un peu plus stable que la prothèse complète grâce au support apporté par les dents.

Elle est réalisée en résine lorsqu’il s’agit d’appareils provisoires ou avec une base en métal : les stellites.

Ses avantages

  • Elle s’intègre aux dents existantes grâce aux crochets
  • Elle est beaucoup moins chère qu’une prothèse fixe
  • Elle est plus stable grâce aux crochets
  • Elle peut accueillir de nouvelles « fausses dents » en cas de pertes

Ses inconvénients

  • Le patient devra la retirer après chaque repas afin de la nettoyer
  • Le chirurgien-dentiste ne peut pas toujours cacher les crochets métalliques. Elle manque donc d’esthétisme dans ce cas

La prothèse amovible complète

La prothèse amovible complète est indiquée lorsqu’il y a une absence totale de dents. C’est celle-ci que l’on appelle couramment dentier. Elle est réalisée avec une base en résine et des fausses dents en résine ou en porcelaine.

Celle du haut tient par le phénomène de capillarité et celle d’en bas est beaucoup moins stable. D’où l’utilisation de « colle » spéciale par les patients. Le chirurgien-dentiste peut poser deux implants dentaires et une barre sur laquelle se fixera le dentier.

Les avantages

  • Elle est moins onéreuse s’il n’y a pas de pose d’implants
  • Sa réalisation est simple et rapide et permet au patient de retrouver enfin une fonction masticatoire

Les inconvénients

  • Il est difficile de s’habituer à un dentier
  • Il peut blesser surtout au début
  • Il doit être retiré après chaque repas pour le nettoyer

La pose d’une prothèse dentaire amovible

La pose dépend bien sûr du type de prothèse. Pour un appareil partiel stellite, votre dentiste va le poser et les crochets vont se fixer sur les dents piliers. Il va ensuite procéder à divers réglages une fois qu’il est en place.

Pour la pose d’un appareil de type dentier, il va être mis en bouche et le dentiste va vérifier sa bonne tenue et procéder là aussi à divers réglages. Il est souvent nécessaire de consulter plusieurs fois son dentiste afin que le dentier apporte le plus de confort possible au patient et pour vérifier que tout va bien.

Prothèse dentaire fixe : les bridges et les couronnes

Lorsqu’une ou plusieurs dents viennent à manquer, le chirurgien peut vous proposer une couronne, un bridge, un implant ou la technique de l’onlay/inlay. Nous vous détaillons les 4 afin que vous soyez le mieux informé possible.

La couronne

La couronne dentaire est une prothèse dentaire fixe et qui a la forme d’une dent. Elle se pose sur la dent originelle lorsqu’une dent est trop abîmée et qu’elle ne peut pas être restaurée par un soin dentaire classique.

Elle a pour but de renforcer et de recouvrir une dent endommagée pour lui rendre son esthétisme, sa forme et bien sûr, sa fonction dans la bouche. Elle est le plus souvent en céramique ou en porcelaine car cette matière est très maniable et présente une couleur proche des véritables dents.

La pose d'une couronne

La pose d’une couronne

Le bridge

Le bridge remplace une ou plusieurs dents perdues mais il a besoin de piliers. Il va donc utiliser deux dents avoisinantes qui seront retaillées afin de le fixer. Son inconvénient majeur est qu’il peut fragiliser les dents sur lesquelles il prend appui. Il est donc très courant d’avoir à les remplacer à long terme, augmentant ainsi la longueur du bridge.

prothèse dentaire : le bridge

Schéma d’un bridge

L’implant

L’implant dentaire a pour but de remplacer une racine tombée ou qui a dû être enlevée. Il s’agit donc d’une racine artificielle (une vis de forme droite ou conique) qui va être fixée dans l’os de la mâchoire et sur laquelle on va poser une prothèse.

L'implant dentaire

L’implant dentaire : une solution souvent envisagée

L’onlay/inlay

Cette technique permet de reconstituer et de consolider une dent détériorée grâce à un matériau composite à l’intérieur comme à l’extérieur. Cette méthode permet de garder la dent vivante et de combler une cavité qui s’est formée avec le temps.

L’onlay recouvre la dent via un collage alors que l’inlay répare la dent par l’intérieur. C’est une méthode assez récente. N’hésitez pas à demander des conseils à votre chirurgien-dentiste.

La pose d’une prothèse fixe

Votre chirurgien-dentiste va d’abord commencer par la pose de faux moignons ou inlay core qui vont être scellés dans la racine. Le bridge ou la couronne vont ensuite être insérés sur ce support.

Votre dentiste va alors vérifier ce que l’on appelle l’occlusion. Il s’agit du rapport entre la mâchoire du haut et celle du bas. Elle doit être confortable et pratique pour mastiquer. Si ce n’est pas le cas, votre dentiste peut limer votre prothèse. Une fois que tout est bon, il va sceller la prothèse dentaire fixe avec du ciment.

La pose d’un implant dentaire demande plusieurs étapes. Le dentiste va d’abord ouvrir la mâchoire et placer l’implant. Durant plusieurs semaines, l’os va coloniser l’implant. Cela se nomme l’osteointégration. Il va ensuite placer la vis, prendre une empreinte dentaire et poser la prothèse.

Dans le cas d’un onlay, le dentiste va tailler la dent à reconstituer et va ensuite prendre une empreinte dentaire. Elle est ensuite collée. Il faut que la surface soit entièrement sèche. Il peut donc utiliser une digue dentaire qui va permettre d’isoler une ou plusieurs dents.

Les matériaux utilisés

Plusieurs matériaux sont utilisés pour les prothèses :

  • Prothèse fixe (bridges et couronnes) : en métal et en céramique et en titane ou en zircone pour l’implant
  • Prothèse amovible : en résine composite
  • Inlay/onlay : en résine composite

Le choix du matériau est important surtout d’un point de vue esthétique bien sûr mais également pour son coût. Pour une couronne par exemple, le chirurgien-dentiste peut vous faire un devis pour une couronne en métal (moins chère) et une couronne en céramique. Cette dernière est plus chère mais passera plus inaperçue quand vous sourirez.

remboursement sécurité sociale

Quels remboursements pour les prothèses de dents?

Prothèse dentaire prix et remboursement

C’est la partie qui préoccupe toujours dès lors que l’on parle de couronne, bridge ou autres. Les soins dentaires étant souvent mal remboursés par la sécurité sociale, nous sommes toujours inquiets lorsque notre dentiste nous fait un devis.

Voici un tableau pour que vous ayez une idée précise du prix prothèse dentaire mais également pour connaître le remboursement de la prothèse dentaire par la sécurité sociale.

 

Prothèse dentairePrixRemboursement sécurité sociale
Prothèse dentairePrixRemboursement sécurité sociale
BridgeDe 1600 à 2000 euros196,65 €
OnlayDe 400 à 800 euros40,97 €
InlayDe 125 à 300 euros85,78 €
Prothèse amovible 1 à 3 dentsDe 380 à 550 euros45,15 €
Prothèse amovible appareil complet par mâchoireDe 1230 à 2500 euros127,75 €
CouronneDe 350 à 1200 euros75,25 €
Implants pour bridgeEntre 3500 et 7000 euros0 €
Implants pour dentition complèteDe 30 000 à 60 000 euros0 €

Comme vous pouvez le constater, et comme c’est souvent le cas lorsqu’il s’agit des soins dentaires, la facture peut être élevée. Mais sachez que certaines mutuelles prennent en charge la partie non remboursée, même la pose d’un implant.

Vous pouvez utiliser le comparateur de mutuelles ci-dessous pour vérifier le montant pris en charge par différentes complémentaires du marché. Cela ne vous engage absolument à rien, c’est gratuit et ça vous donnera une idée du montant de remboursement de vos prothèses dentaires.

51 Partages
Partagez48
Tweetez
+13
WhatsApp