votre portail d'information sur les soins bucco-dentaires.

Piercing de la langue, de la lèvre ou de la joue : attention aux complications !

Mis à jour le 05 juillet 2018

Katy Perry, Drew Barrymore, Jessica Biel, Miley Cyrus… Vous avez forcément déjà vu l’une de ces stars arborer fièrement son piercing. Et pour cause, le piercing est à la mode et les adolescents en raffolent (surtout si leurs parents ne sont pas d’accord…) !

Pourtant, cette mode n’est pas sans conséquences sur la santé. Les spécialistes de la santé bucco-dentaire alertent aujourd’hui de plus en plus leurs patients sur les dangers des piercings de la bouche sur les dents et les gencives.

Plus que n’importe quel autre piercing, ceux qui sont effectués dans la bouche présentent en effet de nombreux risques en raison de la nature même de la bouche (humide et contenant de nombreuses bactéries), propice aux infections, mais également en raison de la présence de nombreux vaisseaux sanguins et nerfs importants.

Les piercings de la bouche ne sont pas anodins !

Si vous souhaitez en savoir plus sur les différents piercings buccaux ainsi que leurs risques sur la santé et les précautions à prendre pour éviter toute complication, découvrez dès maintenant le dossier spécial préparé par l’équipe de Dentaly.org !

Piercings buccaux : cartographie d’une mode à risque

Si l’imagination des pierceurs est sans limite, certains piercings buccaux sont tout de même plus fréquents que d’autres. En voici les principaux :

Le piercing de la langue

Labret

Piercing de la langue

Comme son nom l’indique, le piercing de la langue consiste à percer la langue à l’aide d’une longue aiguille du dessous de la langue vers le haut. Une fois le perçage effectué, un bijou temporaire formé d’une tige et de deux petites boules sera alors placé jusqu’à totale cicatrisation.

La cicatrisation définitive de la langue n’intervient que 6 à 9 mois après le piercing et ce n’est qu’après cette période que la personne pourra retrouver un usage normal de sa langue.

cheek piercing

Piercing de la joue

Le piercing de la joue

Egalement appelé « cheek », le piercing de la joue est réalisé dans le creux de la joue ou dans la fossette s’il y en a une.

Très douloureux, ce piercing est également l’un des plus longs à cicatriser : il faut en effet près d’un an pour que la cicatrisation soit complète.

Le « Smiley » ou piercing du frein labial

piercing smiley

Piercing « smiley »

Effectué sur le muscle de la lèvre supérieure, le Smiley est un piercing du frein labial très discret puisqu’il ne se voit que lorsque la personne sourit en grand (d’où son nom).

Peu fréquent, il n’est que rarement supporté par la bouche en raison du poids qu’il fait porter aux muscles de la lèvre.

Le piercing labret

Labret

Labret ou piercing de la lèvre

Le labret est un piercing de la lèvre inférieure ou supérieure qui peut être centré ou décalé. En fonction de sa localisation on peut également l’appeler « Médusa », « Madonna » ou encore « Monroe ». Très à la mode chez les filles, il permet de porter un petit bijou également appelé labret, un anneau ou encore un fer à cheval.

La cicatrisation du labet prend environ 6 à 8 semaines mais une période d’adaptation est également souvent nécessaire pour parler et manger correctement avec ce type de piercing.

Le piercing de la luette

Piercing sur la luette

Piercing sur la luette

Réalisé sur la luette (ou uvule), ce petit organe qui pend au fond de la cavité buccale, ce piercing peut entraîner de nombreux problèmes au niveau de la déglutition et de la respiration.

Il est par ailleurs très difficile à réaliser et comporte une période de cicatrisation très longue.

Les effets néfastes des piercings sur les dents

Les dentistes et orthodontistes sont unanimes : les piercings de la bouche présentent de nombreux risques pour les dents, en particulier à cause du frottement incessant du matériel et des chocs contre les dents et les gencives qui peuvent entraîner diverses maladies parodontales.

Tout d’abord, la procédure de perçage elle-même peut entraîner des complications en cas d’endommagement ou de déchirure de vaisseaux sanguins et de nerfs. Des cas de paresthésie (perte de sensation) ont d’ailleurs été rapportés suite à un piercing buccal.

Ensuite, au niveau des dents, on remarque ainsi de nombreux cas de traumatismes dentaires allant de la simple usure à la fissure ou même la fracture d’une dent. Par ailleurs, les piercings de la lèvre et de la langue peuvent également entraîner des déplacements des dents antérieures et créer des espaces.

La récession gingivale est l’une des conséquences les plus fréquentes des labrets

Au niveau des gencives, on constate des risques de récession ou de déchaussement gingival liés au frottement du bijou sur la gencive. Dans les cas les plus graves, seule une greffe gingivale pourra permettre de corriger la situation.

Dans le cas d’un piercing de la langue, une hypertrophie des tissus peut également se produire autour de la tige du piercing, avec dans certains cas la nécessité de retirer chirurgicalement le bijou.

Enfin, le piercing de la langue peut également entraîner une fissure du bout de la lange ainsi que des problèmes de mobilité de la langue.

Pour en savoir plus sur les risques des piercings pour la santé bucco-dentaire découvrez la vidéo ci-dessous :

Les risques des piercings pour la santé en générale

Au-delà des problèmes directement liés à la santé dentaire, les piercings intra-oraux peuvent également engendrer de graves complications pour la santé. En tête de ces complications, on retrouve le risque d’infection qui peut être de 2 ordres :

  • Les infections localisées dans la région du piercing qui sont assez fréquentes
  • Les infections systémiques comme le tétanos, le VIH, les hépatites B et C, le virus Epstein-Barr, le staphylocoque doré et bien d’autres

Par ailleurs, il existe un risque important d’allergie au matériau du bijoux (en particulier au nickel) ou aux produits utilisés pour la désinfection.

Enfin, les piercings à la bouche peuvent également entraîner des traumatismes liés à la perforation à l’accrochage du piercing avec un autre objet. C’est particulièrement le cas avec les labrets et autres piercings à la lèvre.

Nos conseils pour limiter les risques de complication après un piercing de la bouche

Pour préserver vos dents et limiter tout risque lié à un piercing de la langue ou de la lèvre, voici quelques recommandations à suivre :

Avant de vous faire piercer il est important de bien choisir le professionnel qui effectuera la procédure

  • Prenez le temps de bien choisir le professionnel qui effectuera le perçage
  • Assurez-vous que le matériel utilisé soit bien à “usage unique et stérile” ou stérilisé avant chaque utilisation
  • Choisissez des bijoux en matière souple et légère comme l’acrylique ou le bioflex
  • Suivez les conseils de votre perceur pour une bonne cicatrisation et faites-vous des bains de bouche à base de chlohexydine pendant au moins 2 semaines
  • Evitez de jouer avec votre piercing ou de le frotter contre vos dents
  • Brossez-vous régulièrement les dents et maintenez une hygiène buccale irréprochable
  • Faites contrôler votre piercing régulièrement par un dentiste
  • Si vous êtes fumeur, arrêtez de fumer

Sachez néanmoins que même en prenant toutes les précautions possible, un piercing buccal entraîne inévitablement une certaine fragilisation dentaire et des gencives. C’est un risque à bien prendre en compte avant de sauter le pas.

Comment agir en cas d’infection d’un piercing ?

Les infections localisées des piercings sont assez fréquentes, en particulier dans le cas des piercings buccaux. Dans certains cas, les dentistes peuvent recommander la prise d’antibiotiques en prévention avant un piercing de la langue ou de la lèvre. On appelle cela une antibiothérapie préventive.

Si vous pensez souffrir d’une infection, voici quelques signes évocateurs qui vous permettront de confirmer votre diagnostique

infection bouche

Si vous constatez que votre piercing est infecté, rendez-vous rapidement chez votre médecin

  • La peau autour du piercing est rouge
  • Vous remarquez un gonflement de la zone piercée
  • Vous constatez un écoulement jaunâtre et malodorant provenant du piercing
  • La zone est douloureuse et chaude
  • Vous avez de la fièvre, des sueurs ou même des nausées

Si votre piercing est infecté, n’attendez pas et rendez-vous rapidement chez votre médecin traitant. Une infection non traitée peut en effet entraîner une septicémie et mettre votre vie en danger.

Traitée rapidement en revanche, une infection est sans gravité et ne laisse aucune séquelle : votre médecin vous désinfectera correctement le piercing et vous prescrira des antibiotiques.

Surtout, ne tentez pas d’enlever vous-même votre piercing, vous risqueriez d’aggraver la situation.

Conclusion

Très à la mode auprès des adolescents, les piercings buccaux ne sont pourtant pas à prendre à la légère ! Ils nécessitent un certain entretien et une très bonne hygiène bucco-dentaire et comportent de nombreux risques pour la santé, aussi bien dentaire que plus générale.

Si vous souhaitez vous faire piercer la langue, la lèvre ou toute autre partie de la bouche, réfléchissez bien avant de passer à l’acte et prenez conseil auprès de votre dentiste ou orthodontiste.

Cliquez ici pour trouver un dentiste près de chez vous
Vous avez aimé cet article? Faites le nous savoir en nous donnant une note ci-dessous
Piercing de la langue, de la lèvre ou de la joue : attention aux complications !
Notez cet article