Les problèmes dentaires fréquents à l’adolescence

0 Partages

Si vous avez des enfants adolescents, vous savez à quel point cette période peut être difficile à vivre. Transition entre l’enfance et l’âge adulte, cette phase du développement entraîne en effet un grand nombre de changements physiques et psychiques chez les jeunes. Mais l’adolescence c’est aussi un moment propice pour tout un tas de problèmes et notamment de problèmes dentaires.

Gingivite, caries, tâches, mauvaise, haleine, etc… Principalement liés à un manque d’hygiène, ces problèmes viennent parfois aussi d’une situation propre à l’adolescence.

Pour vous aider à mieux les comprendre et à les éviter, l’équipe de Dentaly.org vous propose de découvrir aujourd’hui les principaux problèmes dentaires rencontrés par les adolescents.

La gingivite et la parodontite chez l’adolescent

Les maladies gingivales, et en particulier la gingivite, peuvent toucher l’ensemble de la population, aussi bien les enfants que les adultes puisqu’elles sont avant tout liées à l’accumulation de plaque dentaire et de tartre. On constate cependant un pic de cas de gingivite à la puberté, puis un tassement au cours de l’adolescence.

Les gencives des adolescents sont en effet plus susceptibles de développer une sensibilité ou une inflammation en raison de plusieurs facteurs :

détartrage
Prise en charge rapidement la gingivite se règle avec un simple détartrage chez le dentiste
  • Une mauvaise hygiène dentaire
  • Un régime alimentaire riche en sucres
  • Les changements hormonaux liés à la puberté
  • Le port d’un appareil dentaire qui peut blesser la gencive
  • Un éventuel début de tabagisme
  • Les infections comme l’herpès ou le candida albicans

Si une gingivite est constatée chez un adolescent, il convient de la traiter rapidement afin d’éviter qu’elle n’évolue vers une parodontite, qui peut avoir des conséquences potentiellement très graves comme la perte de dents. En règle générale, il suffit d’un détartrage chez le dentiste pour soigner une gingivite sans gravité.

Les caries dentaires à l’adolescence

caries
Les caries sont très fréquentes chez les adolescents et nécessitent un traitement rapide

Bien que l’on ait tendance à davantage associer les caries dentaires à l’enfance, les adolescents sont également très sujets à ce problème, notamment en raison d’une alimentation riche en sucres et en boissons acides (boissons sucrées, sodas, friandises, etc), mais également d’une hygiène dentaire souvent insuffisante.

Par ailleurs, les dents permanentes des adolescents sont moins minéralisées et permettent un développement plus rapide de la carie. On parle alors de « carie foudroyante », dont on ne constate la présence qu’à un stade très avancée.

Pour soigner une carie, le dentiste devra d’abord éliminer tout le tissu infecté, puis posera un amalgame, un inlay ou un ciment composite afin de boucher le trou laissé par la carie. Dans les cas les plus graves, lorsque la dent malade ne peut pas être sauvée, le dentiste devra procéder à une dévitalisation de la dent puis à une reconstruction, généralement à l’aide d’une couronne.

Sachez néanmoins que la meilleure manière d’éviter les caries est de bien prendre soin de vos dents :

  • Brossez-vous les dents pendant 2 minutes 2 fois par jour
  • Utilisez du fil dentaire ou des brossettes interdentaires
  • Préférez une alimentation équilibrée et évitez les sucres
  • Programmez au moins une visite annuelle chez votre dentiste

En plus de suivre ces recommandations, sachez qu’il est également possible de sceller les sillons dentaires des adolescents afin de diminuer le risque d’apparition des caries. Totalement indolore, cette technique consiste à faire couler une résine fluide dans les sillons présentant un risque de carie afin de protéger les dents des attaques bactériennes.

La coloration des dents chez l’adolescent

Très fréquent à l’adolescence, le problème du jaunissement des dents est cependant sans gravité. Mais à l’âge où l’apparence occupe une place prédominante, les dents jaunes peuvent devenir un vrai complexe et fragiliser la confiance en soi.

Bien qu’il puisse être lié à des facteurs génétiques ou à la finesse de l’émail, c’est généralement le mode de vie des ados qui est en cause et plus particulièrement :

ado
Avoir les dents jaunes peut être à l’origine d’un véritable complexe pour les adolescents
  • La consommation excessive de sodas et autres produits sucrés
  • La consommation de thé et de café
  • Le tabagisme
  • La mauvaise hygiène dentaire
  • Le port d’un appareil dentaire

Pour retrouver un sourire éclatant, il est indispensable que les adolescents prennent soin de leurs dents en commençant par un brossage bi-quotidien bien réalisé. Un blanchiment des dents peut également être envisagé mais nous vous conseillons d’en parler directement avec votre dentiste qui saura vous orienter vers la meilleure solution.

Attention cependant aux solutions blancheur « maison » comme le bicarbonate de soude ! Mal utilisées, elles peuvent abîmer et fragiliser l’émail des dents, entraînant des conséquences parfois irréparables.

La poussée des dents de sagesse et ses complications

Communément appelées « dents de sagesse », les troisièmes molaires sont des dents définitives situées tout au fond de la bouche et qui apparaissent généralement entre 17 et 21 ans. Mais toutes les dents de sagesse ne sortent pas forcément de l’os. Voici les différents cas de figure :

  • Les dents de sagesse peuvent rester incluses, c’est à dire qu’elles ne sortent pas de l’os : dans ce cas, elles peuvent ne pas créer de trouble particulier ou au contraire entraîner des douleurs ou même une infection
  • Les dents de sagesse peuvent être semi-incluses, c’est à dire qu’une partie de la dent seulement est visible dans la bouche
  • Les dents de sagesse peuvent aussi sortir sans problème, on parle alors de dent éruptée
péricoronarite
Les dents de sagesse incluses peuvent entraîner une inflammation appelée péricoronarite

On comprend bien que la poussée des dents de sagesse peut se faire sans aucun problème mais qu’il arrive également qu’elles nécessitent une extraction, particulièrement dans le cas dents semi-incluses. En effet, en raison de leur situation, elles peuvent être difficiles à nettoyer et entraîner un plus grand risque de carie.

Elles peuvent également encourager la survenue d’une inflammation des tissus appelée péricoronarite.

Enfin, si elles poussent contre d’autres dents, elles peuvent également entraîner un déplacement dentaire, voire annuler complètement les résultats d’un traitement orthodontique.

L’opération des dents de sagesse est souvent redoutée par les adolescents mais c’est pourtant une intervention très commune, qui peut se dérouler sous anesthésie locale ou générale, en cabinet ou à l’hôpital. Si plusieurs dents doivent être retirées, le dentiste peut proposer de les enlever toutes à la fois, ou de procéder aux extractions une par une. De plus, les complications sont rares et les résultats très satisfaisants.

Pour en savoir plus sur les dents de sagesse, découvrez la vidéo ci-dessous :

L’halitose, un problème de mauvaise haleine fréquent chez les ados

Si la mauvaise haleine concerne davantage les adultes, elle est également fréquente chez les adolescents en raison d’une mauvaise hygiène bucco-dentaire ou la présence éventuelle de caries non traitées et autres affections de la sphère buccale. On considère qu’il existe un problème de mauvaise haleine lorsque l’odeur apparaît au réveil, dure plus d’une demi-heure et gêne l’entourage.

halitose
La mauvaise haleine chez les adolescents est généralement liée à une mauvaise hygiène dentaire

Si ce trouble n’est pas forcément le signe d’un problème dentaire sérieux, il peut en revanche être particulièrement gênant chez les ados.

Rois de la provocation et de l’insolence, les adolescents émettent en effet souvent des jugements blessants ou même carrément violents envers ceux qui ne rentrent pas dans les codes de beauté établis. Et la mauvaise haleine est souvent jugée négativement.

Pour éviter cette situation, une seule solution : avoir une hygiène dentaire impeccable et éviter de fumer ! Les bains de bouche peuvent également apporter un coup de pouce pour rafraîchir l’haleine.

Et si malgré tout, l’halitose persiste, ne manquez pas de consulter votre médecin ou dentiste afin de vérifier qu’elle ne cache pas un autre problème plus grave.

Conclusion

Si l’adolescence est un moment compliqué sur le plan psychologique, il l’est aussi pour la santé bucco-dentaire ! Entre le peu de rigueur accordée à l’hygiène, le mode de vie insouciant mais aussi les caractéristiques physiques propres aux adolescents, les problèmes dentaires peuvent en effet être nombreux à cette période.

Pour s’en prémunir, une seule solution : prendre soin de ses dents et rendre visite au dentiste régulièrement !

Vous avez aimé cet article? Faites le nous savoir en nous donnant une note ci-dessous
Les problèmes dentaires fréquents à l’adolescence
5 (100%) 3 participants

0 Partages