Dentier : notre guide complet

Guide complet sur le dentier

Tout savoir sur cette prothèse

Le dentier complet ou partiel est une prothèse dentaire amovible, tout comme le bridge que l’on met en place pour remplacer partiellement ou totalement la dentition naturelle. Même si tout le monde connaît ce type de prothèse, lorsque vient notre tour d’en porter une, les questions se bousculent dans notre tête et les inquiétudes sont là.

Beaucoup de patients ont peur que le dentier complet ou partiel ne tombe, bouge, qu’il se voit, qu’il fasse mal. On peut aussi se demander quel est le prix d’un dentier, s’il remboursé, comment l’entretenir et ainsi de suite.

Dans ce guide, nous avons donc décidé de vous donner toutes les informations qui vous manquent dans ce guide sur cette prothèse qui reste finalement assez taboue. Combien coûte un dentier complet, quel est le prix de ce type de prothèse, qu’est-ce qu’un dentier sans palais, nous passons tout en revue pour vous.

Tous les types de prothèses amovibles en détail

Il s’agit en fait d’une prothèse dentaire amovible qui va remplacer partiellement ou totalement vos dents. Il peut arriver que l’on perde des dents suite à une maladie comme la parodontite, suite à des traitements lourds, à cause de dents mal soignées ou lors d’un accident.

Ce type de prothèse dentaire vous sera alors proposée par votre chirurgien-dentiste en remplacement de votre dentition naturelle. Elle a pour but de vous aider à retrouver une mastication naturelle, de faciliter la phonation (pour prononcer certaines lettres comme le « d » ou le « t » il faut que votre langue s’appuie sur les dents) et va bien sûr jouer un rôle esthétique.

Il en existe 4 types : complet, partiel, fixe sur implant et sans palais.

Dentier complet et partiel : ce qu’il faut savoir

Selon votre dentition votre chirurgien-dentiste vous proposera un modèle complet ou partiel. Nous vous expliquons la différence entre les deux.

Le dentier complet

On parle de dentier complet lorsqu’il a pour rôle de remplacer la totalité des dents soit du haut, soit du bas, soit des 2.

C’est la solution la moins coûteuse mais il faut savoir que ce type de prothèse dentaire complète peut bouger chez les patients ayant peu de relief osseux dans la mâchoire.

Dentier partiel

Un dentier partiel : demandez à votre dentiste !

Le partiel

Cette solution est envisagée lorsqu’il manque seulement une ou plusieurs dents.

Il s’agit là aussi d’une prothèse amovible mais partielle ce qui veut dire qu’elle s’appuiera sur les gencives et les dents restantes. Le dentier partiel se fixe à l’aide de crochets.

 

 

 

Dentier fixe sur implant

Un modèle complet fixe sur implants !

Zoom sur le dentier fixe sur implants

Grâce aux implants, votre prothèse dentaire va devenir fixe. Comment ? En posant deux implants dentaires, voire 4 par mâchoire, sur lesquels sera fixée la prothèse. Cette solution est assez longue et sa pose se déroule généralement sur 6 mois car plusieurs mois se passent entre la pose des implants et celle du dentier fixe.

Les avantages sont nombreux à la pose d’un dentier fixe sur implants :

  • Le dentier fixe est plus confortable à porter
  • Il ne bouge pas
  • Il n’irrite pas les gencives
  • Un dentier fixe peut se garder la nuit
  • Il permet une mastication semblable à celle des dents naturelles

Il existe une alternative aux dentiers fixes. Il s’agit du bridge dentaire. N’hésitez donc pas à parler avec votre chirurgien-dentiste de toutes les solutions qui s’offrent à vous. Le dentier fixe sur implants est une solution assez onéreuse et peu remboursée par la Sécurité Sociale.

Le dentier sans palais

Zoom sur le dentier sans palais

Qu’est-ce qu’un dentier sans palais ?

Le dentier sans palais est pour tous ceux qui ont perdu plusieurs dents et qui n’ont pas assez de masse osseuse pour un dentier fixe avec implants ou qui n’en ont pas le budget tout simplement. Ce type de prothèse est composé de dents artificielles, d’un faux palais et d’une fausse gencive. Celle-ci comprenant les fausses dents est tenue par la crête osseuse de la mâchoire. Le faux palais s’appuie quant à lui au palais du patient.

Cette solution apporte plus de stabilité à la prothèse car elle adhère mieux via le faux palais. Plus besoin d’utiliser de colle pour dentier avec ce système. Le dentier sans palais est en résine flexible, incassable et pratiquement invisible.

Le rôle du dentier provisoire

  • Après une extraction des dents en vue de la pose d’un modèle complet par exemple, les parties molles et sensibles de votre bouche peuvent être douloureuses et prendre du temps pour cicatriser. En attendant la cicatrisation, votre dentiste peut vous proposer la pose d’un dentier provisoire. Cela peut également être proposé après la pose d’implants : entre leur installation et la mise en place des couronnes, il faut attendre que ces implants cicatrisent, et pendant dans ce cas la, on installe un dentier provisoire sur les dents manquantes.
  • Le dentier provisoire permet au patient de garder une bouche esthétique mais également la possibilité de mastication. Il existe deux types de prothèses provisoires. La prothèse totale est utilisée pour les patients étant entièrement édentés et la prothèse partielle qui elle, est portée lorsque manquent seulement une ou plusieurs dents au patient.
  • Le dentier provisoire peut être « dur » donc réalisé en résine dure ou flexible et donc conçu en nylon thermoplastique.

Le dentier provisoire, comme son nom l’indique est donc destiné à des patients en attente de soins plus durables, ou des patients en cours de soins, et non comme une solution de remplacement des dents sur le long terme.

Colle pour dentier : obligatoire ?

Non la colle n’est bien sûr pas obligatoire mais il faut bien reconnaître que cela rassure le patient de savoir que son appareil est bien collé et qu’il ne risque pas de tomber au cours de la journée. Il est quand même très fréquent que la colle pour dentier soit indispensable pour bien le maintenir.

La colle pour dentier se présente sous forme de crème adhésive et est à appliquer sur une prothèse propre et sèche. Appliquez-la en formant des petites lignes et en petite quantité sur la prothèse. Mettez en place la prothèse et appuyez fermement quelques secondes.

La colle s’applique une fois par jour. Vous trouverez différentes marques qui proposent ce type de colle. Mais attention aux bas prix qui présentent bien souvent des produits qui ne collent pas du tout. Fixodent est le leader sur ce marché et la réputation de ses colles pour dentier n’est plus à faire.

La colle la plus utilisée est certainement celle-ci . Ce n’est pas une mauvaise idée d’acheter sur internet, car les prix sont vraiment intéressants comme ici en promo pour moins de 7 € le pack de 2

Quel est le prix d'un dentier complet

Prix d’un dentier complet

Quel est le prix d’un dentier complet ?

Le prix d’un dentier complet est compris entre 800 et 5000 euros. Le tarif de la Sécurité Sociale est de SCP 85. Cela veut dire que vous ne serez remboursé que de 182,71 euros.

Avoir une bonne mutuelle est donc indispensable pour prendre en charge la plus grosse partie du prix de ce genre de prothèse.

Le prix d’un dentier dépend de plusieurs facteurs :

  • Du matériau utilisé pour la fabrication des dents. Le prix ne sera pas le même si elles sont réalisées en résine ou en porcelaine.
  • La résine utilisée : il faut savoir qu’il y a plusieurs qualités de résine. La Lucitone étant la résine haut de gamme et donc la plus onéreuse.
  • Les honoraires du praticien : les différences de prix peuvent être très grandes d’un dentiste à l’autre. Le devis est donc important. Rien ne vous empêche de demander un devis à des praticiens différents.

Combien coûte un dentier partiel ?

Voici un tableau qui vous donne le prix et le remboursement d’un dentier partiel

Nombre de dentsTarif Convention en €Prix en €
Nombre de dentsTarif Convention en €Prix en €
1 à 3 dents64,49 380 à 540
475,23 460 à 690
585,98460 à 690
696,73538 à 846
7107,48615 à 1000
8118,22615 à 1000
9128,97615 à 1000
10139,72769 à 1076
11150,47769 à 1076
12161,211000 à 1380
13171,961000 à 1380

Comme vous pouvez le constater, la Sécurité Sociale rembourse peu comme pour  la plupart des soins dentaires. Mais on ne peut pas rester avec des dents manquantes ou sans aucune dent. Il faut donc trouver la meilleure mutuelle, c’est-à-dire celle qui vous remboursera au mieux, surtout si vous commencez à prendre un peu d’âge et que les soins dentaires deviennent de plus en plus récurrents.

Pensez par exemple à utiliser un outil gratuit, comme celui que nous vous mettons à disposition ci-dessous, afin de vous faire une idée des remboursements des différents mutuelles :

Quel est le coût d’un dentier provisoire ?

Il est beaucoup moins élevé que dans le cas d’une prothèse fixe ou complète. La résine et les dents sont de moins bonne qualité puisqu’il est provisoire. Son coût est compris entre 600 et 800 euros.

Questions/réponses

Vous êtes nombreux à vous poser beaucoup de questions sur la pose de ce type de prothèse et concernant la suite. Voici donc les principales questions posées par les patients et les réponses de nos experts Dentaly.org.

Est-ce que mon entourage s’apercevra que je porte une prothèse amovible complète ou partielle ?

S’il est correctement réalisé avec notamment une teinte correcte et qui ressemble à celle de vos autres dents, non, personne ne devinera que vous en portez un.

Est-ce que ma prononciation va changer ?

Cela peut être effectivement le cas au début. La langue participe à la phonation et elle va rencontrer une prothèse d’une autre épaisseur. Il faudra donc qu’elle s’habitue.

Notre conseil : au début, n’hésitez pas à lire chez vous à haute voix afin que la langue intègre les modifications.

Est-ce que l’on peut manger de tout ?

Oui, vous pouvez manger de tout mais attention au début. Il faut vous habituer et donc manger par petites quantités et des aliments tendres.

Est-ce que je dois enlever mon appareil la nuit ?

Il est conseillé de le poser la nuit afin qu’il n’exerce pas une pression H24 sur votre gencive. En l’enlevant la nuit vous évitez également que l’os ne se dégénère. Il est évident que pour des raisons esthétiques certaines personnes ne souhaitant pas l’ôter la nuit et c’est compréhensible. Dans ce cas, ne pas l’enlever n’est pas non plus dramatique.

Faut-il le nettoyer tous les jours ?

La réponse est oui ! Nous avons beaucoup de bactéries dans notre bouche et il est impératif de le nettoyer tous les jours afin d’éviter leur prolifération. Des produits existent pour cela.

Notre conseil : lorsque vous l’enlevez, il faut toujours le laisser dans un milieu humide (type verre d’eau) sinon la résine risque d’être cassante.

En conclusion

Vous savez maintenant tout sur cette prothèse dentaire. Il est important de communiquer avec votre dentiste sur le type d’appareil que vous souhaitez, en fonction de votre budget notamment et du confort désiré.

Il est également possible que la prothèse soit mal ajustée. Nous vous conseillons de consulter assez vite votre dentiste si vous ressentez une gêne, une douleur, des difficultés à manger, à parler et lors de cliquetis causés par l’appareil dentaire.

Dans tous les cas, consultez au moins une fois par an votre dentiste afin qu’il s’assure que tout va bien.

Cette vidéo vous présente la manière dont sont fabriquées ces prothèses dentaires amovibles. N’hésitez pas à la regarder, elle est très intéressante.