Extraction dentaire : quand se faire arracher une dent ?

 

Extraction dentaire

Comment extraire une dent

On peut garder ses dents toute sa vie. Mais il faut reconnaître que cela reste rare. En effet, il est fréquent qu’à cause d’une carie, d’une infection ou autre, notre chirurgien-dentiste soit obligé de procéder à une extraction dentaire.

Cette solution définitive est prise lorsqu’il n’est plus possible de sauver une ou plusieurs dents. Cela peut également être le cas pour les dents de sagesse.

Parmi tous les soins dentaires que l’on peut avoir à faire, arracher une dent est un acte très courant, rassurez-vous. Mais c’est également un soin qui inquiète beaucoup de patients. Peur de la douleur pendant et après, peur de l’acte en lui-même, peur de l’anesthésie, crainte d’avoir une dent en moins et que cela se voit… les questions et les craintes sont nombreuses dès que l’on parle d’extraction dentaire.

C’est pourquoi nous vous proposons ce guide complet. Nous aborderons tous les points qui concernent une extraction dentaire. Pour vous informer mais également pour vous rassurer !

Pourquoi le dentiste veut-il m’arracher une dent ?

Normalement, une dent dure toute une vie. Surtout si l’on fait en sorte d’avoir une excellente hygiène bucco-dentaire. Mais malheureusement, il peut arriver qu’une dent se fragilise et qu’il devienne alors impossible pour le dentiste de la sauver.

Voici les principales causes qui justifient un arrachage de dent :

  • Une dent cariée que l’on ne peut pas sauver
  • Une dent fêlée ou fracturée à cause d’un accident ou d’une chute
  • Une dent de sagesse qui fait mal
  • Lors d’un traitement orthodontique
  • Une dent avec un déchaussement important (souvent dû à une maladie des gencives)
  • Une dent de lait qui ne tombe pas et qui ne laisse pas la place aux dents définitives
L'extraction dentaire en détails

Les différentes étapes de l’arrachage de dent

Comment se passe une extraction dentaire ?

Avant une extraction, votre dentiste va effectuer une ou plusieurs radios afin de déterminer la longueur, la forme ainsi que la position de la dent et de l’os.

Il y a deux façons de procéder. L’extraction simple en cabinet et l’extraction chirurgicale dans un hôpital ou une clinique.

La méthode la plus courante est l’extraction simple. Rassurez-vous, votre dentiste endormira toute la zone et notamment les nerfs en vous faisant une anesthésie locale. Pour résumer la suite, le dentiste va faire bouger la dent avec un forceps dentaire. Il aura peut-être besoin de polir l’os. Quelques points de suture seront également peut-être nécessaires.

Si vous avez besoin de vous faire arracher plusieurs dents, le chirurgien-dentiste va très certainement opter pour une extraction chirurgicale. Comment cela se passe ? C’est très simple. Vous rentrez le matin en ambulatoire dans une clinique ou un hôpital et vous en sortez en fin de matinée ou début d’après-midi. L’extraction se fait bien sûr sous anesthésie générale.

Nos conseils après une extraction de dent

Ne fumez pas après une extraction dentaire

Nos conseils après une extraction de dent

C’est souvent ce qui fait le plus peur : l’après. Les patients ont souvent peur d’avoir mal, d’avoir les joues gonflées, de ne pas pouvoir manger ou que la gencive saigne.

Voici les conseils de nos experts de Dentaly.org pour que tout se passe bien :

  • Tout de suite après une extraction de dent simple, vous devez maintenir une gaze sur la zone afin d’arrêter l’hémorragie. Cela facilitera la coagulation.
  • Les jours qui suivent l’extraction de dent, consommez des aliments mous, ni trop chauds ni trop froids. Evitez le citron et tout ce qui est acide comme le vinaigre
  • Ne passez pas votre langue sur la plaie
  • Evitez de boire avec une paille
  • Ne faites pas d’exercices violents dans les 48 heures. Cela augmente la pression artérielle et risque d’expulser le caillot
  • Ne pas cracher. Cela crée une dépression dans la bouche et cracher peut favoriser le décollement du caillot
  • Si vous ressentez des douleurs, rassurez-vous c’est normal. N’hésitez pas à prendre des antalgiques et des anti-inflammatoires.
  • Ne fumez pas au moins pendant 24 heures car cela augmente le risque d’hémorragie et retarde la guérison.
  • Attention à ne pas vous brosser les dents sur la zone d’extraction trop tôt (pas avant 24 heures).
  • Surélevez la tête et restez au calme
  • Si le dentiste extrait plusieurs dents, votre joue va gonfler. Le gonflement est à son maximum au bout de 24 heures et peut durer jusqu’à une semaine. Vous pouvez mettre de la glace sur votre joue mais pas directement sur la peau.
  • Ne buvez pas d’alcool car il pourrait irriter la bouche et les plaies.
  • Ne rincez pas votre bouche avec un bain de bouche contenant de l’alcool.

Si la douleur est trop prononcée, si vous saignez ou si vous avez de la fièvre, n’hésitez pas et contactez votre dentiste rapidement.

L’alvéolite : un risque après l’arrachage d’une dent

L’alvéolite est un souci dentaire qui peut se développer dans les jours qui suivent une extraction. Elle est causée par la perte du caillot sanguin. L’alvéolite est très douloureuse et provoque une mauvaise haleine. L’os est visible dans la gencive, on a un mauvais goût dans la bouche et il peut y avoir un gonflement avec des douleurs jusqu’à l’œil ou l’oreille.

La cause est simple. Lors d’une extraction, un caillot va se former à la place de la dent. Il va protéger l’os sous-jacent et constitue le fondement du renouvellement des tissus. Il peut arriver que la formation du caillot soit insuffisante ou bien qu’il soit délogé de la gencive. En l’absence de ce caillot, les nerfs et l’os sont exposés et cela provoque une douleur intense.

Pour soigner l’alvéolite, voici ce qu’il sera fait :

  • Votre dentiste posera sur la gencive un pansement médicamenteux
  • Votre dentiste fera un nettoyage de la gencive pour éliminer les particules et les débris
  • Pour soulager les douleurs il vous sera prescrit des analgésiques ou des rinçages avec une seringue contenant un produit spécial

Vous verrez qu’en quelques heures après le début du traitement vous ressentirez un soulagement. La douleur s’atténuera de plus en plus les jours suivants.

Pour éviter l’alvéolite, il est important de bien suivre tous les conseils que nous vous avons indiqués et ceux de votre dentiste.

Arrachage de dent : les contre-indications

Un arrachage de dent peut-être retardé si des circonstances défavorables ne permettent pas d’obtenir les meilleures conditions pour un tel acte.

C’est notamment le cas lors :

  • D’un processus inflammatoire aigu qui est dû aux dents malades
  • D’une sinusite aiguë rhinogène
  • D’une stomatite. Cette pathologie a une concentration de microbes qui peuvent pénétrer dans l’organisme lors de l’arrachage des dents
  • D’un infarctus du myocarde
  • D’une leucémie aiguë
  • D’une grossesse et plus précisément au cours du premier et troisième trimestre
  • De certains traitements (anticoagulants, chimiothérapie, radiothérapie)
L'implant dentaire

L’implant : une solution après une extraction

Quelles solutions pour remplacer une dent ?

Lorsqu’il nous manque une dent, l’équilibre de notre dentition est en jeu car la mastication est modifiée. Les autres dents vont occuper l’espace vacant, la dent sur la mâchoire opposée va se déchausser au bout d’un certain temps et esthétiquement, on oublie ce que c’est que de sourire.

Une dent manquante doit être remplacée. Comment ? Il existe plusieurs solutions dont le bridge dentaire, l’implant ou encore l’appareil amovible notamment lorsqu’il manque plusieurs dents.

Ce sont des solutions qui coûtent très cher car elles sont généralement très mal ou pas du tout remboursées par la Caisse d’Assurance Maladie. Tenez donc en compte lorsque vous choisissez votre mutuelle dentaire. Nous ne pouvons que vous conseiller de bien regarder comment sont remboursés les soins dentaires lors de votre choix de mutuelle.

Prix et remboursement d’une extraction dentaire

Vous souhaitez savoir combien va vous coûter l’extraction de votre dent ? Sachez que c’est un acte remboursé à 70 % par la sécurité sociale.

Le tarif conventionnel d’une extraction est de 33,44 euros. Le montant qui vous sera remboursé est de 23,40 euros. Le restant peut être pris en charge par votre mutuelle.

Attention car ce coût est indicatif. Il vous faudra aussi tenir compte de la ou des visites chez votre dentiste ainsi que des radios. Il ne faut pas non plus oublier les dépassements d’honoraires pratiqués par votre dentiste. Il vous sera dans tous les cas délivré un devis dentaire. Dès que vous l’avez en main, nous vous conseillons de contacter votre mutuelle avant de l’accepter afin qu’elle vous donne les montants des remboursements qu’elle pratique.

Conclusion

L’extraction dentaire fait souvent peur. Beaucoup ont l’image du dentiste qui arrache la dent avec une pince pendant que le patient se tord de douleurs. Mais cela ne se passe pas comme ça. Ce n’est certes pas un soin dentaire agréable surtout s’il concerne l’extraction de plusieurs dents mais il est moins douloureux que ce que l’on pense.

C’est dans tous les cas un soin qui est souvent nécessaire et important. Si vous suivez tous nos conseils concernant les suites de l’extraction, il n’y a pas de raisons pour que cela se passe mal.

N’hésitez pas non plus à poser toutes les questions qui vous passent par la tête à votre dentiste. Il est aussi là pour vous renseigner, vous expliquer le déroulement de l’extraction, les soins à faire après et il vous conseillera, ne vous inquiétez pas.

Pour les plus courageux d’entre vous, voici une vidéo d’une extraction de dent

29 Partages
Partagez29
Tweetez
+1
WhatsApp