Archive

Category Archives for "Blog"

Tout ce qu’il faut savoir sur les dents de sagesse

Ce que vous allez apprendre aujourd'hui

  • Ce que sont les dents de sagesse en détails
  • Tout sur l'extraction des dents

Les dents de sagesse sont un héritage de nos ancêtres les singes. Autrefois, elles servaient à la mastification des aliments non cuits. Aujourd’hui, pour l’homme moderne, elles n’ont plus dans la majorité des cas assez d’espace pour pousser régulièrement et plusieurs problèmes peuvent découler de ce manque de place. Nous vous disons tout aujourd’hui sur ces dents qui peuvent faire très mal.

Les dents de sagesse en détails

Elles sont également appelées troisièmes molaires. Elles sont les dernières dents à se développer. Elles ont une taille et une forme différentes selon les personnes. On les trouve complétement à l’arrière de notre dentition et de nos jours, l’absence de dents de sagesse est de plus en plus fréquent. Ceci serait expliqué par l’évolution de notre alimentation.

Elles font généralement leur apparition à la fin de l’adolescence. Mais il n’est pas rare d’avoir toujours des dents de sagesse à 30,40 ou 50 ans. En effet, chez la plupart des personnes, il n’y a pas assez d’espace pour les dents de sagesse mais pour d’autres oui.

Pourquoi extraire les dents de sagesse ?

L’extraction des dents de sagesse est un acte fréquent. Les raisons de cette extraction sont nombreuses :

- On peut avoir besoin d’extraire les dents de sage en orthodontie pour permettre un alignement des autres dents

- Elles sont difficilement accessibles pour les nettoyer et les bactéries qui s’y trouvent peuvent causer des problèmes et notamment des caries

- Elles peuvent faire très mal dans certains cas

- Elles peuvent augmenter les chances de développer un kyste ou une tumeur bénigne

- Elles peuvent être responsables de maladies de la gencive et de l’os entourant ces dents

Comment se passe l’extraction des dents de sagesse ?

Grâce aux radios, le chirurgien va planifier l’extraction. La procédure peut être modifiée selon l’inclinaison de la dent, son degré d’inclusion et sa proximité avec le nerf alvéolaire inférieur.

Si la dent est présente, le chirurgien optera pour une extraction simple. Dans le cas d’une extraction complexe aussi appelée extraction chirurgicale, le chirurgien devra inciser la gencive, tailler l’os de la mâchoire pour libérer la dent et refermer l’incision à l’aide de points de suture.

Dans un cas comme dans l’autre, le patient a le choix de l’anesthésie. La plupart des personnes préfèrent dormir pendant l’extraction des dents de sagesse. Dns ce cas-là, l’anesthésiste utilise des neurolepts. Le chirurgien peut retirer 4 dents de sagesse d’un coup assez rapidement. Cette anesthésie permet au patient de se réveiller aussitôt et de repartir chez lui assez vite.

Dans le cas d’une anesthésie locale, le spécialiste retire 2 dents de sagesse du même côté puis les deux suivantes lors d’une deuxième intervention. Cela permet d’avoir un geste opératoire moins lourd et cela permet aux patients de mastiquer de l’un ou l’autre côté.

Quelles sont les risques possibles d’une extraction de dents de sagesse ?

Le risque le plus grand est l’infection qui peut se manifester de quelques jours à quelques semaines après l’intervention et de plusieurs manières :

- L’alvéolite : lorsque l’on extrait une dent, on laisse un trou appelé alvéole. Quand le caillot de sang est délogé de l’alvéole, il peut s’en suivre une infection avec ou sans présence de pue

- La cellulite : c’est une infection qui commence au niveau de l’extraction et qui se propage aux tissus mous du visage

- L’ostéite est une infection de l’os et très rare

Après une extraction, il peut y avoir des lésions nerveuses, une complication sinusienne, des dommages dentaires, des bris de la dent, des dommages osseux et une douleur temporo-mandibulaire.

1

Onlay/Inlay : ce qu’il faut savoir

Ce que vous allez apprendre aujourd'hui

  • Ce qu'est une onlay/inlay
  • Comment il se pose et son prix

Lorsqu’une carie est très étendue et qu’une réparation classique par composite ou amalgame est impossible le dentiste peut utiliser un onlay ou un inlay. Ces deux nouvelles prothèses dentaires ont pour but de remplacer les plombages qui sont de moins en moins utilisés. Nous vous disons tout sur ces mini-prothèses invisibles.

L’Onlay

L’Onlay est une pièce prothétique qui se pose comme son préfixe « on » l’indique sur la dent. Son rôle est d’aider à la reconstruction d’une dent qui a souffert de problèmes d’hygiène buccodentaire, de caries ou de fissures en surface. Les matériaux utilisés peuvent être soient visibles (métal) soit invisibles (céramique). La pose de l’Onlay est réalisée par un dentiste.

Comme pour une couronne classique, le prothésiste taille la dent à reconstituer et prend ensuite une empreinte dentaire.

Les avantages de l’Onlay sont nombreux. L’Onlay peut être posé sur une dent vivante contrairement à une couronne qui nécessite une dévitalisation de la dent. L’Onlay est esthétique car il permet de reconstituer à l’identique la partie abîmée de la dent. Il est collé à la dent et est donc parfaitement étanche.

L’inlay

L’inlay est une prothèse qui va directement reconstruire une partie interne d’une dent. Il est bien plus avantageux que le plombage car il s’adapte parfaitement à la mâchoire du patient, ne se voit pas et évite la venue de nouveaux problèmes comme cela peut être le cas avec un plombage.

Il peut être fabriqué en différents matériaux : métallique, composite dentaire ou céramique.

La pose d’un Onlay/Inlay

La pose est très simple et se fait en deux ou trois séances. Lors de la première séance, le dentiste va soigner le problème en surface. Il va par exemple soigner la carie, mettre un pansement sur une fissure etc. Il peut également lors de cette séance prendre l’empreinte pour l’onlay/l’inlay si vous êtes d’accord avec le devis qu’il vous au préalablement donné. Les empreintes sont ensuite envoyées au prothésiste.

Lors de la seconde visite, le dentiste va vérifier qu’il n’y a pas de carie qui se soit développée et que tout va bien. Il pose ensuite la prothèse en quelques minutes et c’est tout !

L’Onlay/l’Inlay : quel coût ?

L’onlay ou l’inlay est encore assez cher. Dans les 400 euros en moyenne. Sachez que même si c’est une pièce prothétique, la sécurité sociale ne le reconnaît pas comme tel. Il est donc très peu remboursé (environ 10 % de son prix). Sachez toutefois que cette prothèse dentaire possède une excellente tenue sur le temps et protège de façon maximale votre dent.

Si ce prix vous semble trop onéreux pour vos finances et que vous n’en avez pas les moyens, nous nous sommes renseignés et pour la même prothèse et la même qualité de soins, il vous en coûtera environ 250 euros en Hongrie par exemple.
Si le coût en France est effectivement un problème pour vous, nous pouvons vous mettre en relation, si vous le souhaitez, avec des cliniques sélectionnées en Espagne et en Hongrie (cliquez-ici)

Onlay Inlay : Remboursement mutuelles

Bien que faiblement remboursés par la Sécurité Sociale, les Onlay/Inlay sont de plus en plus remboursés par les mutuelles santé.
Certaines mutuelles remboursent même quasi-intégralement ces prothèses mais ce n'est pas encore le cas de toutes.


Il est donc important de revoir votre couverture complémentaire avant d'envisager le traitement et de vous assurer que votre mutuelle actuelle couvre, elle, bien complètement cette intervention.


Pour vous donner une idée, nous vous conseillons aussi d'utiliser le comparateur ci-dessous, pour voir dans quelle mesure les principales mutuelles du marché remboursent les Onlay et Inlay:  ça vous permettra de vous rendre compte de ce qui se fait et c'est bien sût 100% gratuit et sans aucun engagement.

Conclusion

Tous les dentistes ne proposent pas ce type de soins ou n’expliquent pas en détails les avantages d’un Onlay/Inlay. N’hésitez pas à parler et à poser des questions à votre dentiste et à vous renseigner.

Si vous avez de gros travaux à faire, songez éventuellement à aller faire les soins dans un pays spécialisé dans le tourisme dentaire comme la Hongrie par exemple.

Renseignez-vous enfin auprès de votre mutuelle pour savoir à quelle hauteur elle rembourse ce type de soins et n'hésitez pas à mettre en concurrence cette mutuelle avec les autres complémentaires santé du marché.

Tout savoir sur la dentisterie esthétique

Ce que vous allez apprendre aujourd'hui

  • Ce qu'est la dentisterie esthétique
  • Toutes les solutions pour retrouver un beau sourire

Avoir des dents en bonne santé est essentiel. Avoir un beau sourire aussi pour avoir confiance en soi notamment. Un sourire impeccable est une arme précieuse dans la vie de tous les jours et il est devenu de plus en plus fréquent de se rendre chez son dentiste non pas uniquement pour se les faire soigner mais également pour les embellir.

Notre sourire est notre carte d’identité et il existe de nombreuses solutions pour le rendre encore plus beau : blanchiment, correction d’un alignement, gencives trop apparentes, éclaircir leur teinte ou encore les recouvrir pour camoufler leur usure, le choix est vaste ! Nous vous disons tout pour retrouver un sourire digne d’une star !

Les facettes dentaires

Lorsque l’on a des dents abîmées, usées, ébréchées ou qu’il y a des espaces à combler, la pose de facettes peut régler tous ces problèmes. Il s’agit en fait de fines pellicules de céramique qui sont collées sur la surface de la dent. Une seule empreinte et un collage suffit à retrouver un beau sourire. La forme et la teinte des facettes sont définies à l’avance par le dentiste et le patient.

Le blanchiment des dents

La plupart des techniques de blanchiment de dents font appel au peroxyde d’hydrogène ou à ses dérivés. On peut blanchir ses dents à la maison à l’aide gouttière de blanchiment ou chez son dentiste. Cette dernière solution étant plus efficace pour retrouver de belles dents blanches.

Les composites

Lorsque la cavité est peu volumineuse, on remplace les plombages par des composites. Il s’agit de résines de la couleur de la dent. Une fois la carié éliminée, les composites sont collées avec des adhésifs spécifiques sur les tissus dentaires. Elles rétablissent l’esthétique et la fonction de la dent durant une dizaine d’années.

Si la cavité est plus grosse, il sera alors compliqué de remplacer ce qui manque. Il faut dans ce cas réaliser une empreinte de la cavité. Le prothésiste va alors fabriquer un inlay-onlay en céramique ou en composite.

Les couronnes en céramique

La couronne en céramique est une prothèse dentaire esthétique qui a pour but d’améliorer l’apparence et la fonction de la dent en remplaçant toute la partie visible. Les couronnes en céramique sont les plus utilisées et les plus efficaces et permettent de restaurer la dent de façon esthétique pour retrouver une belle dentition.

L’orthodontie

Quel que soit votre âge, il n’est jamais trop tard pour redresser ses dents et osez à nouveau sourire grâce à un appareil dentaire. Rassurez-vous, il existe plusieurs alternatives aux fameuses bagues qui sont le cauchemar de nos enfants. Des appareils invisibles, l’appareil lingual, les bagues en céramique, consultez votre orthodontiste.

Conclusion

Pour avoir de belles dents, il faut bien sûr avoir une excellente hygiène bucco-dentaire mais heureusement il existe en complément des solutions. Votre dentiste est le mieux placé pour vous conseiller, même pour de la dentisterie esthétique. Avoir une belle dentition est important pour se sentir bien et avoir confiance en soi. Il suffit quelque fois de pas grand-chose pour retrouver de belles dents !

Ne pas se faire soigner les dents : les risques

Ce que vous allez apprendre aujourd'hui

  • L'importance des soins dentaires
  • les risques pour votre santé de ne pas se soigner

Beaucoup de personnes adoptent la politique de l’autruche : « tant que j’ai pas mal, pas la peine d’aller chez le dentiste ». Et ce n’est pas la seule excuse. La peur du dentiste et le manque de temps sont également dans le top 3 des excuses pour ne pas se faire soigner les dents.

Le problème est que beaucoup de patients ne mesurent pas les conséquences graves qu’il peut y avoir à ne pas se soigner les dents. Pour celles-ci bien sûr mais également pour leur santé en général. Nous vous expliquons aujourd’hui tous les risques encourus lorsque l’on prend à la légère les soins dentaires.

Les conséquences de ne pas se faire soigner un abcès dentaire

Un abcès dentaire est une infection qui peut être très grave et qu’il faut donc soigner rapidement. Il prend son origine soit d’une dent soit de la gencive autour d’une dent. L’abcès est certes douloureux mais peut également avoir des complications graves :

- Lorsqu’il infecte la gencive et l’os qui retient la dent, il y a un grand risque de la perdre

- Si une carie est responsable de cet abcès, il va continuer à croître et finir par détruire entièrement la dent

- Un abcès peut se propager vers le cerveau parles vaisseaux sanguins. La conséquence ? Un abcès dans le cerveau et un risque très grave de coma

- Il peut se transformer en infection des sinus. En effet, les racines des molaires supérieures sont situées sous le sinus. Un abcès remplit de pus va avoir pour conséquence de remplir les sinus de ce pus issu des dents infectées

- Les bactéries d’un abcès dentaire peuvent atteindre le cœur via les vaisseaux sanguins entraînant une endocardite bactérienne

- Un abcès dentaire non traité peut également entraîner une angine de Ludwig qui est une infection grave de certaines parties du visage et de la mâchoire inférieure. Une telle infection peut grossir et entraîner le blocage des voies respiratoires et donc une suffocation

Quels sont les risques de ne pas soigner une gingivite ?

La gingivite apparaît lorsque des gencives enflammées saignent au moindre brossage de dents. Si on ne le soigne pas, elle peut entraîner une parodontite (les dents se déchaussent). Cette pathologie attaque les racines et vous pouvez perdrent plusieurs dents.

La parodontite peut avoir des conséquences beaucoup plus graves et notamment des problèmes cardio-vasculaires. La parodontite crée des nids à bactéries dans la bouche. Certaines d’entre elles vont passer de la cavité buccale dans le système sanguin pour aller jusqu’à un organe.

L’inflammation provoquée par cette pathologie va créer d’autres problèmes généraux et notamment cardio-vasculaires, diabète mais des problèmes très graves chez la femme enceinte (perte de poids, enfants prématurés).

Conclusion

Ne pas soigner ses dents peut donc aboutir à des conséquences très graves pour votre santé. Il y a déjà eu notamment des cas d’AVC provoqués par des dents mal ou pas soignées.

Se laver les dents deux fois par jour et consulter son dentiste une fois par an minimum est donc essentiel. Et surtout, lorsque le vous ressentez une douleur ou autres, prenez rendez-vous chez votre dentiste sans perdre de temps.

2

Comment soigner une rage de dent

Ce que vous allez apprendre aujourd'hui

  • Les différentes causes d'une rage de dent
  • Comment soulager une rage de dent
  • Les soins à faire chez le dentiste
  • Le prix du traitement et comment se faire bien rembourser

La rage de dent arrive toujours quand on ne s’y attend pas et toujours un soir ou un dimanche quand les cabinets de dentistes ne sont pas ouverts.
Dans tous les cas, c'est une urgence dentaire qui doit être considérée comme telle : voir notre article à ce sujet.
Il existe quelques astuces et solutions pour la calmer en attendant de prendre un rendez-vous chez votre dentiste. Mais à chaque type de rage de dent sa solution !

Si la douleur est trop intense et que votre dentiste ne peux pas vous prendre tout de suite, utiliser le site Doctolib. Il permet de localiser autour de chez vous les dentistes disponibles et de prendre rendez-vous en 3 clics. Cliquez sur le bouton ci-dessous pour y accéder directement :

Une douleur due à une pulpite

Vous ne savez pas ce qu’est une pulpite ? Lorsque vous avez une carie et qu’elle n’est pas soignée, elle gagne l’accès au nerf dentaire. La pulpite désigne en fait l’exposition du nerf à une affection bactérienne ou à la pression. On a l’habitude de dire que le nerf est à vif.

Les symptômes sont généralement une sensibilité au chaud, une sensation de pulsation à l’intérieur de la dent, ainsi qu'une douleur lorsque vous mastiquez, difficilement supportable lorsqu'on est allongé et une douleur qui ne diminue pas après la prise d’antalgiques.

Nos conseils :

- Evitez bien sûr de vous allonger. Installez des oreillers dans votre dos et gardez la tête en position verticale

- Ne prenez rien de chaud ou de froid

- Evitez de manger de ce côté et privilégiez le côté opposé lors de vos repas

- Prenez un bain de bouche antiseptique et anesthésiant

- Appliquez un peu d’aspirine humidifiée avec votre doigt sur la zone de douleur

- Vous pouvez mettre un peu d’huile essentielle de clou de girofle sur un coton tige que vous déposez délicatement au-dessus de la dent

Consultez rapidement un dentiste !

Le plus important est d'agir vite pour soigner le mal et soulager la douleur. Prenez contact avec votre dentiste et expliquez lui l'urgence de la situation. Dans la plupart des cas, il vous donnera un rendez-vous dans les 24h.

S'il ne peut pas vous prendre, trouvez alors un autre dentiste disponible autour de chez vous.
Utilisez par exemple le site Doctolib pour trouver un dentiste disponible autour de chez vous et prendre rendez-vous en ligne

Au niveau des soins, le problème avec une rage de dents, c'est que les traitement peuvent vite être conséquents et donc coûter assez cher. Dans la plupart des cas, le dentiste nettoiera l'infection et si le nerf est atteint, il devra faire une dévitalisation avant de poser une couronne. Il faudra probablement revenir une 2e fois et le coût oscille souvent entre 200€ et 500€ au total, en comptant les dépassements d'honoraires.
Prenez garde à avoir une mutuelle conséquente!

Pas de panique si vous n'êtes pas très bien couvert. Il n'est jamais trop tard pour prendre rapidement une meilleure mutuelle qui remboursera cette dévitalisation et la couronne. Le dentiste pourra vous facturer seulement au 2e rendez-vous et vous serez alors entièrement couvert.

Pour vous aider, nous avons mis en bas de page un comparateur gratuit de mutuelles santé. Vous verrez ainsi celles qui couvrent le mieux la dévitalisation et la couronne. C'est juste un outil gratuit et sans engagement.

Une douleur due à une gangrène gazeuse

Il s’agit de la décomposition de matières organiques dans les racines d’une dent. Cela provoque des gaz qui ne peuvent s’échapper. La pression va augmenter dans la dent et provoquer les douleurs.

Les symptômes sont des douleurs aiguës et constantes.

Nos conseils :

- Passez de l’eau froide sur la dent ou appliquez une poche de glaçons à l’endroit où les douleurs sont présentes

- Consultez rapidement un dentiste

Une douleur due à un abcès dentaire

Il s’agit en fait d’une accumulation de pus localisée dans une poche de la gencive. On peut avoir un abcès sans s’en rendre compte car le pus peut s’échapper naturellement. Mais si la quantité de pus devient trop importante, la poche va se distendre et va envahir les tissus voisins avant de se boucher. Sachez qu’un abcès dentaire peut être dangereux pour votre santé.

Lors d’un abcès dentaire, votre joue est déformée à cause de la poche de pus.

Nos conseils :

- Imbibez une compresse d’eau salée et faites un massage délicat afin de vider partiellement la poche de pus

- Si vous voyez un point blanc, appuyez doucement sur la poche avec des doigts propres ou appuyez par petites pressions depuis l’extérieur de la joue.

- Consultez rapidement un dentiste

Une douleur due à un tassement alimentaire

Il est très fréquent que des aliments restent coincés entre deux dents et cela peut causer une rage de dent. Dans ce cas, vous ressentez généralement une douleur vous empêchant de dormir, une gêne puis une douleur aiguë.

Nos conseils :

- Utilisez un jet dentaire (comme ceux que nous conseillons ici ) qui va déloger les déchets alimentaires entre vos dents

- Passez une brossette inter-dentaire

- Faites attention à ne pas boucher à nouveau l’espace entre les deux dents avec d’autres aliments ou du coton par exemple. Pour ce faire, l'idéal est d'utiliser ensuite une brosse à dents électrique (voir ici notre guide complet sur ces brosses)

Une rage de dent est très douloureuse et il est rare qu’elle parte toute seule. Quelle que soit l’origine de la douleur vous devez consulter un dentiste dès que possible (et même si vous en avez un peu peur ! )

Conclusion

Une rage de dent est un problème très courant que chacun expérimente souvent une fois dans sa vie. Les douleurs sont souvent très importantes et il faut donc réagir vite en consultant son dentiste en urgence.
Les causes peuvent être variées mais bien souvent cela sera facilement soigné et bientôt plus qu'un mauvais souvenir.

Attention pour autant: les soins réalisés par votre dentiste seront souvent importants et onéreux, avec probablement des dépassement d'honoraires, non couverts pas la SECU. Il est important en parallèle de vérifier si vous êtes bien remboursé (pour les dévitalisation et couronne) par votre mutuelle et de prendre si besoin immédiatement une assurance complémentaire.

Pour cela vous pouvez utiliser gratuitement notre comparateur ci-dessous . C'est 100% gratuit et en 2 minutes vous aurez un aperçu des mutuelles qui remboursent le mieux pour les rages de dents. 

Si vous êtes sur mobile mettez svp votre téléphone en position horizontale / paysage 

Un laser pour régénérer les dents cariées

Ce que vous allez apprendre aujourd'hui

  • Les dernières avancées en matière de soins dentaires
  • Une nouvelle technique au laser en étude

Selon une équipe d’Harvard, la stimulation au laser des cellules souches pourrait aider les dents abîmées à se régénérer. Toutes les explications sur cette technique très prometteuse dans cet article !

Une possibilité d’auto-reconstruction de la dent

Les plombages, dévitaliser une dent, l’extraction, les couronnes sont des techniques de réparation de la dent. Mais elles ont leurs limites, sont souvent douloureuses et les matériaux utilisés pour le remplacement de la dent sont exposés à une détérioration précoce.

Afin de ne plus avoir tous ces inconvénients, de nombreux chercheurs se mobilisent pour trouver une possibilité d’auto-reconstruction de la dent. En effet, une équipe d’Harvard a réussi, grâce à la stimulation de cellules souches dentaires par un laser, à faire repousser la dentine qui est la partie de la dent située entre l’émail et la pulpe.

Ces premiers résultats ont été obtenus chez un rat mais même s’ils sont préliminaires, ils ouvrent de véritables perspectives d’applications.

Depuis maintenant de nombreuses années, des études sont réalisées sur les cellules souches dentaires ainsi que sur les traitements régénératifs et il en ressort un fort potentiel de régénération de la pulpe dentaire. Mais les chercheurs d’Harvard ont quant à eux utilisés un laser basse énergie qui produit une lumière de longueur d’onde égale à 820 nanomètres afin d’activer la dissociation de cellules souches en dentine de rat.

Une alternative à suivre de près

La reconstruction de la dentine a pour rôle de protéger la pulpe dentaire encore plus vite des agressions bactériennes auxquelles elle est exposée après une carie profonde. Les résultats de ces recherches ne sont que préliminaires et le traitement n’a été appliqué que sur des rats qui ont une anatomie dentaire et une mastification différentes que celles des humains.

La dentine reconstruite était hétérogène et fragile et il faut donc prendre ses résultats avec réserves. D’autres études doivent être menées avec notamment des animaux dont les dents sont plus proches de celles de l’homme.

Conclusion

Cette découverte est très intéressante et le laser est déjà très utilisé en dermatologie, en chirurgie esthétique et par certains chirurgiens-dentistes. Elle nous montre à quel point la pulpe dentaire dispose d’un formidable potentiel de régénération grâce à des cellules souches très réactives.

Même si l’on est encore à un point expérimental, il est fort à parier que l’on parlera encore et très vite e cette technique qui pourra résoudre bien des problèmes, surtout pour le patient au niveau de la qualité des soins !

Des soins dentaires à petits prix c’est possible ?

Ce que vous allez apprendre aujourd 'hui

  • Ce qu'est un centre mutualiste
  • La tendance des centres dentaires low cost

En France, près de 40 % de la population ne vont pas voir leur dentiste faute d’argent. Ce chiffre est dramatique quand on sait l’importance des soins dentaires pour notre santé. Mais existe-t-il des solutions pour que ces soins soient accessibles à tous ?

Les centres de santé mutualistes

Il en existe près de 460 répartis dans toute la France. Les centres mutualistes peuvent être une solution pour éviter les débordements tarifaires de certains dentistes mais également pour ne pas avoir à avancer l’argent des soins dentaires.

Vous ne ferez pas de grosses économies sur des soins importants comme les implants dentaires mais vous n’avancerez pas l’argent, c’est déjà ça. En effet, les centres mutualistes proposent le tiers payant grâce à des accords conclus avec la plupart des mutuelles.

Tous les centres mutualistes sont conventionnés. Ils ne pratiquent donc pas de dépassements d’honoraires sur les soins inscrits à la nomenclature et ils s’engagent sur le reste à maîtriser les coûts.

Les cabinets dentaires « low cost »

Depuis quelques années maintenant, des cabinets dentaires « low cost » ont vu le jour dans plusieurs villes de France. Au grand désespoir des dentistes qui sont fous furieux contre ces nouveaux cabinets dentaires à petits prix.

Pascal Steichen est la bête noire des dentistes. C’est lui qui ouvre des centres dentaires low cost à cadence régulière sous l’enseigne Dentexia. Son argument principal ? Dans ses centres, les couronnes coûtent deux à trois fois moins chères que dans un cabinet classique.

Après quelques années d’activité et avec du recul, on s’aperçoit que ce type de cabinet bas prix est surtout orienté pour les soins importants et qui coûtent chers. Par exemple, une couronne chez Dentexia toute en céramique coûte 390 euros contre 500 à 700 euros ailleurs. L’offre est donc alléchante pour ceux qui ne peuvent pas avoir ce type de soins par manque d’argent. Les patients se pressent donc en masse.

Si les dentistes crient à l’arnaque, c’est parce qu’ils estiment que Dentexia s’oriente uniquement sur les actes qui rapportent comme l’implantologie et les prothèses et non pas sur les soins courants (détartrage, carie…).

Il est prouvé que les cabinets low cost délaissent la prévention et les soins pour des actes plus rentables. Mais si l’on se met du côté du patient, c’est peut-être enfin une solution pour avoir accès à des prothèses etc. qu’il ne pourrait pas avoir autrement.

Quoi qu’il en soit, que ce soit pour la qualité des soins ou le respect de l’hygiène, tout est fait dans ces centres dans ce sens. Il n’y a donc aucun risque à se faire soigner dans un centre low cost. Ceux sont de vrais chirurgiens-dentistes diplômés qui y travaillent. Les prix bas sont justifiés par le fait que beaucoup d’actes sont délégués aux assistantes dentistes.

Avoir des soins dentaires pas chers est le rêve de beaucoup de personnes qui pourraient enfin se faire soigner correctement mais surtout régulièrement. La solution est-elle ces cabinets dentaires ? L’avenir nous le dira car c’est un phénomène qui ne risque pas de s’arrêter car la demande est grande et justifiée !

Comment choisir une mutuelle pour ses frais dentaires ?

Ce que vous allez apprendre aujourd'hui

  • Pourquoi prendre une mutuelle dentaire
  • Les critères pour choisir une bonne mutuelle

Avoir des dents saines et en bonne santé implique d’aller au moins une fois par an chez le dentiste et plus en cas de soins. Savez-vous que des milliers de personnes ne se font pas soigner les dents parce que cela coûte bien trop cher ? Il y a bien sûr la solution de se rendre dans un pays étranger mais tout le monde ne peut choisir cette solution.

Il y a bien sûr surtout les mutuelles dentaires mais comment la choisir ? Comment faire surtout le bon choix parmi une multitude de mutuelles qui clament haut et fort qu’elles remboursent TOUS vos frais dentaires. Nous vous donnons quelques conseils pour bien choisir votre mutuelle.

Pourquoi souscrire à une mutuelle dentaire ?

Se soigner les dents est important et nécessaire pour votre santé. Des dents qui ne sont pas soignées peuvent être lourdes de conséquences et il ne faut pas jouer avec le feu. Cependant, les soins dentaires peuvent coûter chers, très chers.

Si l’on a des soins à faire, prendre une mutuelle s’impose car la Sécurité Sociale ne rembourse que 70 % des actes dentaires. Mais ce n’est pas tout. La CPAM rembourse les frais dentaires sur la base d’un tarif de convention mais celui-ci est souvent dépasser par les professionnels.

Vos enfants ont aussi besoin de soins dentaires que ce soit pour une carie ou pour un appareil dentaire et cela peut coûter cher.

Les critères pour choisir une mutuelle

La première chose à faire lorsque l’on cherche une mutuelle dentaire est de ne pas s’arrêter à la première que l’on trouve. N’hésitez pas à faire faire des devis et prenez le temps pour choisir. De nos jours, vous pouvez faire appel à internet. Il existe en effet un grand nombre de comparateurs de mutuelles dentaires. Vous aurez ainsi une idée des prix pratiqués.

Bien souvent, et c’est normal, on peut être tentés de choisir la moins chère par soucis d’économie. C’est souvent une erreur.

Une fois que vous avez en main les propositions de plusieurs mutuelles regardez tout mais vraiment tout. Lisez bien et surtout ce qui est écrit en tout petit. Vérifiez les taux de remboursement par soin et surtout par exemple ceux des implants dentaires qui sont relativement onéreux.

Regardez également le délai de remboursement, c’est important.

Le mot d’ordre lorsque l’on recherche une mutuelle dentaire est de ne surtout pas se préciter. A en croire leurs slogans publicitaires, elles sont toutes les meilleurs et celles qui offrent les meilleurs remboursements. C’est pourtant loin d’être le cas. Soyez donc attentif à toutes les conditions, au tarif, au délai de remboursement et bien sûr aux remboursements de tous les soins.

Faire accepter son appareil dentaire à votre enfant : un vrai défi

Ce que vous allez apprendre aujourd'hui

  • Comment faire accepter à votre enfant son appareil dentaire
  • Le rôle de l'orthodontiste

C’est le cauchemar des adolescents. C’est pourtant un passage presque obligatoire lorsque l’on est au collège : l’appareil dentaire et les fameuses bagues ! Vous ne trouverez pas un seul enfant qui l’accepte sans rouspéter ! Vous allez donc devoir faire preuve de patience et vous allez devoir être persuasif et trouver les bons mots pour lui faire accepter l’appareil dentaire !

Un moment redouté

Même si vous n’en avez jamais parlé à la maison ou avec votre enfant, il sait que l’appareil dentaire est une épée de Damoclès au-dessus de sa tête et que le couperet peut tomber à tout moment. Il voit un camarade en porter un, puis un deuxième et ainsi de suite.

Chaque fois que vous l’amènerez chez le dentiste, il aura peur du « vous devez aller voir un orthodontiste ». Lorsque ce jour arrive, il va vous falloir lui faire comprendre que ce n’est pas la fin du monde !

Parlez en bien avant avec lui

Il ne faut pas attendre le jour J pour en parler avec votre adolescent. Lorsqu’il commence à vous dire que ses camarades de classe portent des bagues, abordez le sujet. Dîtes lui que cela peut lui arriver aussi…..ou pas.

Soyez franc, c’est important. Dites-lui qu’effectivement, l’appareil dentaire n’est pas un accessoire de mode et que ce n’est pas la chose la plus sexy au monde et continuez en lui disant d’ouvrir les yeux, qu’il n’est pas le seul et c’est un passage presque obligatoire.

Affirmez-lui aussi que même si les bagues ne sont pas un élément très esthétique, ce n’est pas non plus un accessoire qui va l’enlaidir. Il faut qu’il ait confiance en lui et que vous le rassuriez sur son apparence avec ou sans bagues !

Bien lui expliqueR ce traitement orthodontique

On a tendance à dire à nos enfants « c’est pour ton bien » ou « tu nous remercieraS plus tard ». Mais les adolescents qui doivent porter un appareil dentaire ne voient pas les choses de cette façon. Evitez donc ces phrases types qui risquent de l’énerver et de le braquer encore plus.

Soyez francs avec lui et parlez de tout ce qu’implique le traitement. Il doit être partie prenante de cette aventure qui dure en moyenne deux ans. Expliquez-lui qu’il faudra qu’il aille régulièrement voir l’orthodontiste, qu’il devra porter son appareil en permanence.

Pour tout ce qui est douleurs ou soins, laissez faire l’orthodontiste. C’est lui qui doit lui expliquer que cela peut faire mal. Il lui expliquera aussi qu’il faut une hygiène dentaire importante pour éviter les caries qui sont une porte ouverte aux infections. Le jet dentaire est une solution pour qu’il prenne soin de ces dents et de ces gencives lors du port d’un appareil dentaire.

Il devra également se rendre pour ses contrôles annuels chez son dentiste. Un appareil dentaire ne supprime pas ces rendez-vous pour voir si tout va bien en général (détartrage, caries, infections…).

Conclusion

Votre enfant ne prendra pas cette nouvelle avec le sourire sachez-le. Mais il faut le convaincre qu’il n’est pas le seul, que ce n’est pas pour l’embêter et qu’il s’habituera comme ses camarades de classe qui en portent déjà un.

Vous allez très certainement être confronté à sa mauvaise humeur quelque temps mais après tout c’est un adolescent et comme tous, l’appareil dentaire s’ajoute à la crise d’adolescence ! Bon courage pour cette période qui n’est pas si terrible que ça et rassurez-vous, au bout de quelques semaines, votre enfant aura oublié (ou presque !) qu’il porte des bagues !

Aphtes dans la bouche : aie ça fait mal

Ce que vous allez apprendre aujourd' hui

  • Les causes de l'apparition des aphtes
  • Comment soigner les aphtes
  • Comment les prévenir

Ils disparaissent dans la plupart des cas en quelques jours, mais peuvent être très douloureux. Ils peuvent également dans certains cas être annonciateurs d’autres maladies. Nous vous disons tout aujourd‘ hui sur ces ulcères de la bouche et surtout comment les éviter et comment les soigner !

Un aphte c’est quoi ?

Les aphtes sont en fait des petites ulcérations de 2 à 6 mm qui apparaissent généralement sur les gencives, à l’intérieur des joues et sous la langue. Ils sont de forme arrondie, avec une base jeune et des bords rouges.

L’aphte est un trouble dermatologique qui apparaît quand un vaisseau se bouche. Une ulcération fait alors son apparition puis une nécrose qui va créer un petit trou.

Ils sont ni contagieux ni infectieux et sont rarement graves mais ils font très mal durant plusieurs jours et reviennent fréquemment. Dans le cas de maladies graves dont les cancers, ces aphtes peuvent être très importants jusqu’à envahir toute la bouche.

Comment soigner un aphte ?

Lorsque les aphtes ont fait leur apparition, il existe plusieurs solutions pour vous soulager. Vous pouvez faire des gargarismes ou appliquer des crèmes anesthésiantes. Cependant il faut être très vigilant car ces anesthésiants vont certes diminuer la douleur et l’irritation mais vont également engourdir les réflexes et peuvent donc être dangereux si vous mangez juste après le soin.

Il existe également des solutions d’homéopathie ou de phytothérapie pour soulager la douleur provoquée par les aphtes.

Il arrive que chez certaines personnes, ils apparaissent de manière chronique. Il est conseillé dans ce cas de consulter un médecin afin d’avoir une prescription adaptée.

Les causes des aphtes

On ne connait pas bien les causes de l’apparition des aphtes. Cependant, on sait que certains éléments peuvent être des déclencheurs :

- La fatigue

- Le stress

- Des allergies

- Une hypersensibilité à certains aliments (fromage, agrumes, ananas, produits laitiers ou encore le vinaigre)

- Les changements hormonaux du cycle menstruel

- Les carences en fer

- Les carences en acide folique et en différentes vitamines

- La chimiothérapie

- L’allergie au gluten

- Lors de la prise de certains médicaments comme les anti-inflammatoires non stéroïdiens, les bêta-bloquants et les antibiotiques

- Après un sevrage tabagique

Comment prévenir les aphtes ?

Pour prévenir les aphtes, il est essentiel d’avoir une bonne hygiène buccale et de se rendre régulièrement chez son dentiste. Brossez-vous les dents deux fois par jour. Utilisez un jet dentaire pour une efficacité plus approfondie surtout au niveau des gencives.

Evitez les bains de bouche trop fréquents car ils peuvent nuire à l’équilibre de la flore buccale. Evitez également les dentifrices contenant du dodecyl sulfate de sodium qui provoquerait des aphtes.

Les aphtes surgissent à l’improviste, font un mal de chien, nous empêchent de manger correctement durant plusieurs jours et s’incrustent dans notre bouche sans signes annonciateurs mais il existe des solutions pour les prévenir ou pour soulager votre douleur. N’attendez pas sans agir !

Pour en savoir plus, vous pouvez désormais vous rendre sur notre dossier complet sur les aphtes.