Dents jaunes causes et solutions

Vous avez beau vous brosser les dents minutieusement plusieurs fois par jour, vous rendre chez le dentiste chaque année pour une visite de contrôle, vous avez une dent jaune ou peut-être même plusieurs… Généralement sans gravité, le jaunissement des dents est tout de même gênant et peut vite gâcher un joli sourire.

Mais alors, que faire pour lutter contre les dents jaunes ? 

La réponse à cette question dépend de la cause du jaunissement. En effet, si la coloration des dents est liée à des facteurs internes (pathologique ou médicamenteux notamment), le traitement ne sera pas le même que pour une coloration liée à des facteurs externes (tabac, hygiène, alimentation, etc).

Il est donc essentiel d’identifier l’origine de la dyschromie (modification de la couleur des dents) avant de pouvoir passer à son traitement.

Pour en savoir plus sur les causes et les solutions à ce problème d’ordre esthétique, Dentaly vous propose un dossier complet sur les dents jaunes.

Dents jaunes : les causes

Bien qu’il touche de nombreuses personnes, le problème des dents jaunes est loin de ne recouvrir qu’une seule situation. Il faut en effet distinguer deux types de colorations :

  • Les colorations intrinsèques, quand les dents sont naturellement jaunes ;
  • Les colorations extrinsèques dues au changement de couleur de la surface de l’émail ou de la dentine.

Les origines internes des dents jaunes

dents jaunes

Les dents jaunes peuvent avoir une cause intrinsèque ou extrinsèque

Le premier type de coloration est clairement le moins fréquent, et c’est aussi celui qui est le plus difficile à traiter. Il peut avoir une origine pathologique liée à des cas de porphyrie congénitale ou d’ictère chez le nourrisson, ou une origine médicamenteuse liée à la prise de tétracycline (antibiotique) durant l’enfance, à une consommation excessive de fluor, ou encore à la prise de ciprofloxacine (bactéricide). Il faut également savoir qu’il existe un déterminant génétique à la couleur des dents.

Par ailleurs, chez les gents dont les dents sont peu minéralisées, la dentine peut être plus visible et donner une teinte jaune aux dents.

Enfin, il est important de noter que la dent jaune chez l’enfant a généralement une origine intrinsèque.

Les origines externes des dents jaunes

Dans la plupart des cas, les dents jaunissent en raison d’un contact avec certains produits. Lorsque l’hygiène dentaire n’est pas irréprochable, les particules colorantes de ces produits viennent en effet se fixer à la surface des dents, entraînant ainsi leur coloration.

La liste des produits pouvant tâcher les dents est très longue et comprend plusieurs grandes familles :

  • Les médicaments, et en particulier la chlorhexidine ;
  • Les produits chimiques, notamment le mercure, la nicotine et le tabac ;
  • Les aliments, et surtout le thé, café, réglisse, vin, sodas et fruits rouges.

Par ailleurs, les amalgames dentaires et la colle des appareils dentaires peut également favoriser la coloration des dents. Les bactéries et champignons ont, eux aussi, le même effet, avec une coloration qui peut aller jusqu’au vert, orange ou même noir.

Enfin, il faut savoir que les dents ont une tendance naturelle à jaunir avec le temps, à mesure que l’émail s’affine et que la dentine se fait plus visible.

Dents jaunes : les solutions

Si la cause de la dyschromie est extrinsèque, il faudra évidemment limiter la consommation du ou des produits mis en cause, en particulier du tabac et du café. Ensuite, on pourra envisager un traitement pour retrouver la blancheur des dents. 

Blanchiment des dents : avant - après

Blanchiment des dents : avant – après

Aujourd’hui il est possible de se faire blanchir les dents chez le dentiste ou de faire appel à un kit de blanchiment que l’on peut utiliser chez soi.

Le blanchiment des dents chez le dentiste

Si vous envisagez de suivre un traitement pour éclaircir la couleur de vos dents, sachez qu’il existe trois modalités de blanchiment chez le dentiste :

  • Le traitement ambulatoire : le chirurgien dentiste fait réaliser une gouttière sur mesure pour son patient puis lui remet des seringues contenant le produit éclaircissant. Ce dernier devra ensuite l’appliquer sur la gouttière puis la placer sur ses dents pendant plusieurs heures chaque jour. Ce traitement dure de 8 à 15 jours en fonction de la concentration du produit éclaircissant.
  • Le traitement « au fauteuil » : cette technique est réalisée au cabinet du dentiste. Le praticien doit tout d’abord protéger les gencives, puis appliquera un produit éclaircissant très riche en peroxyde d’hydrogène sur les dents pendant environ une heure.
  • Le traitement mixte : comme son nom l’indique, cette technique combine une partie de traitement ambulatoire durant lequel le patient devra porter une gouttière imprégnée de produit éclaircissant chez lui, et une partie au cabinet.

Découvrez le principe du traitement ambulatoire sur cette vidéo :

Au niveau des tarifs de ces blanchiments chez le dentiste, attendez-vous à payer entre 400 et 1 200€ en fonction du nombre de séances nécessaires et de la modalité (ambulatoire, au cabinet ou mixte). Les tarifs de ces prestations sont assez élevés et ne sont pas remboursés par la sécurité sociale. Certaines mutuelles dentaires proposent tout de même des remboursements mais il convient de bien regarder l’ensemble des garanties ainsi que les plafonds ou délais de carence.

Enfin, sachez que les résultats sont généralement très satisfaisants, offrant un réel éclaircissement pour plusieurs années si le patient maintient une bonne hygiène bucco-dentaire et limite sa consommation de tabac et de café.

Les kits de blanchiment à domicile

Si vous n’avez pas le budget ou l’envie de passer par un traitement chez le dentiste sachez qu’il existe d’autres solutions permettant de blanchir des dents jaunes. A ce jour il existe quatre options pour enlever les tâches jaunes sur les dents chez soi :

  • Les gouttières : fonctionnant sur le même principe que le traitement ambulatoire de chez le dentiste, ces gouttières doivent être remplies de produit éclaircissant puis portées sur les dents pendant plusieurs minutes chaque jour pour 2 à 3 semaines. Ces kits sont disponibles à partir de 50€.
  • Les bandelettes : il s’agit de bandes autocollantes recouvertes de gel blanchissant qu’il suffit de poser sur les dents. Le temps d’application et la durée du traitement est similaire à celui des gouttières. Vous pouvez trouver des bandes blanchissantes à partir de 25€.
  • Le gel à appliquer au pinceau : moins efficace que les deux options précédentes, le gel est tout de même très facile à appliquer et ne coûte que quelques euros. Il est idéal pour traiter des zones ou dents spécifiques.
  • Le dentifrice blanchissant : son efficacité n’est pas garantie.

 

Pinceau blanchissant

Pinceau blanchissant

Ces différents kits blancheur contiennent du peroxyde d’hydrogène mais en moins grande quantité que lors d’un traitement chez le dentiste. Leur efficacité est donc moindre même si des résultats sont bien visibles.

Les bars à sourire

Depuis quelques années, les bars à sourire permettent également de se faire blanchir les dents en quelques minutes, comme si l’on se rendait chez le coiffeur.

Le principe est simple : on vous place une gouttière de silicone remplie d’un produit blanchissant sur les dents puis vous attendez une vingtaine de minutes sous une lampe LED.

Les traitements sont facturés entre 79€ et 149€ et attirent de nombreux clients en quête d’une solution low cost contre les dents jaunes.

Toutefois, ces établissements sont souvent pointés du doigts par les professionnels de la santé bucco-dentaire pour leur manque de rigueur et le risque lié à l’utilisation du peroxyde d’hydrogène. Ils sont d’ailleurs désormais régulés, l’utilisation du peroxyde d’hydrogène étant limitée à une concentration de 0,01% pour les professionnels non chirurgiens dentistes.

Les contre-indications à un blanchiment des dents

blanchiment des dents

Il existe des contre-indications au blanchiment des dents

Avant d’avoir recours à un traitement de blanchiment des dents (chez le dentiste ou à la maison) il est important de faire un bilan bucco-dentaire chez le dentiste pour s’assurer qu’il n’y a pas de carie ni de maladie gingivale. Dans le cas contraire, le blanchiment pourrait entrainer une mortification de la dent ou une sur-inflammation du tissu gingival.

Par ailleurs, ces traitements sont déconseillés aux enfants et adolescents car leurs tissus dentaires sont encore immatures, ainsi qu’aux femmes enceintes ou allaitantes (pour limiter les risques en cas d’ingestion de produit blanchissant).

Enfin, il est important de savoir que les blanchiments des dents ne fonctionnent que sur les dents naturelles. Ils n’ont en effet aucun impact sur les couronnes et autres implants dentaires.

Nos conseils pour garder des dents bien blanches

Que vous ayez suivi un traitement de blanchiment des dents ou non, voici quelques conseils à suivre pour préserver la couleur naturelle de vos dents : 

  • Limitez votre consommation de café, thé, vin rouge et tabac ;
  • Brossez-vous les dents après chaque repas pendant 2 à 3 minutes et utilisez le fil dentaire ;
  • Rendez-vous régulièrement chez votre dentiste et faites-vous détartrer au moins une fois par an.
Hygiène dentaire

L’hygiène dentaire est capitale pour avoir des dents blanches

De même, nous vous déconseillons les remèdes de grands-mères comme l’utilisation de jus de citron ou de bicarbonate de soude pour éclaircir vos dents. Leur efficacité n’est pas démontrée et vous pourriez vous abimer les dents de manière irrémédiable.

Conclusion

La coloration des dents n’est pas une fatalité !

Si vous avez des dents jaunes, vous savez désormais que faire : adopter une bonne hygiène bucco-dentaire, limiter votre consommation de produits colorants, et pourquoi pas, avoir recours à un blanchiment des dents.