Que faire en cas de luxation de la mâchoire ?

Tout savoir sur la luxation de la mâchoire

Votre mâchoire vous fait souffrir ? Vous n’arrivez plus à ouvrir ou à fermer la bouche ? Peut-être que vous souffrez d’une luxation de la mâchoire !

Ce traumatisme très handicapant et souvent très douloureux est pourtant (généralement) bénin et ne nécessite la plupart du temps qu’une manipulation de l’articulation afin de la remettre en place.

Pour en savoir plus sur la luxation de l’articulation temporo-mandibulaire, découvrez dès maintenant l’article préparé par l’équipe de Dentaly.org

Luxation de la mâchoire : de quoi parle-t-on ?

Luxation mâchoire

A gauche, une mâchoire normale, à droite une mâchoire luxée

D’une manière générale, une luxation correspond à la perte totale de contact des surfaces articulaires d’une articulation. Dans le cas de la mâchoire, il s’agit plus précisément de l’articulation entre la branche montante de la mandibule et de l’os temporal du crâne.

Il convient tout de même de préciser qu’il existe deux types de luxation de l’articulation temporo-mandibulaire : 

  • La luxation discale, la plus fréquente
  • La luxation condylienne

Quelles sont les principales causes des luxations de la mâchoire ?

Une luxation de la mâchoire est le plus souvent due à un traumatisme, notamment pendant la pratique d’un sport de contact ou à l’occasion d’un accident. Il arrive également qu’un bâillement ou qu’un rire où la bouche est ouverte de manière excessive entraînent une luxation de la mâchoire.

Dans tous les cas, des tensions musculaires excessives favorisent la survenue d’une luxation en maintenant le ménisque bloqué vers l’avant. Les luxations de la mâchoire sont donc plus fréquentes chez des personnes souffrant de bruxisme ou de stress généralisé.

Enfin, il faut noter que l’hyperlaxité ligamentaire est également un facteur aggravant car les ligaments censés retenir le condyle ne font alors pas correctement leur travail.

Le symptômes de la luxation de l’articulation temporo-mandibulaire

Outre une forte douleur de la mâchoire qui peut être immédiate ou survenir plusieurs heures après la luxation, d’autres symptômes peuvent également apparaître et notamment :

  • Un bloquage au niveau de la mâchoire
    Mâchoire luxée

    Un des symptômes les plus fréquents de la luxation est l’impossibilité de fermer la bouche

  • L’impossibilité d’ouvrir ou de fermer la bouche
  • Des difficultés d’élocution
  • L’impossibilité de s’alimenter correctement

Il arrive également que le menton de la personne souffrant d’une luxation de la mâchoire apparaisse décalé vers l’avant.

Le traitement de la luxation de la mâchoire

En cas de luxation de la mâchoire il est important d’agir vite afin d’éviter une usure prématurée des surfaces articulaires qui pourrait favoriser l’apparition d’arthrose de la mâchoire.

En fonction des causes et de le gravité de la situation plusieurs traitement peuvent être mis en place pour soigner une luxation de la mandibule et notamment la manipulation, l’orthodontie ou la chirurgie.

La manœuvre de réduction de la luxation

La réduction de la luxation peut être effectuée par n’importe quel médecin, dentiste ou kinésithérapeute compétent. Elle ne nécessite que quelques secondes et se pratique sans anesthésie. Grâce à quelques gestes bien précis, le professionnel va pouvoir dégager le condyle puis le remettre à sa place.

Il est cependant important de pratiquer cette manoeuvre le plus tôt possible, avant que les muscles ne soient trop contractés, pour obtenir de bons résultats.

Découvrez le déroulement de la manipulation dans cette courte vidéo :

Après la manipulation, le port d’un pansement est souvent recommandé pendant quelques jours afin de limiter les mouvements de la mâchoire et de reposer l’articulation. Une alimentation liquide ou molle est également prescrite, tandis que les ouvertures trop importantes de la bouche sont à proscrire pendant une semaine environ.

La gouttière mandibulaire

gouttière occlusale

Les gouttières de reconditionnement musculaire permettent de détendre les muscles afin que l’articulation revienne en place

L’orthodontie est un autre moyen permettant de traiter la luxation de la mâchoire. Dans certains cas, il peut en effet être nécessaire de porter un dispositif occlusal pendant la nuit. Cette gouttière ressemble fortement à un protège-dents et permet de réduire les tensions musculaires pour que l’articulation retrouve sa position normale d’elle-même.

Ce traitement est efficace dans les cas de luxation d’origine musculaire mais il faut compter plusieurs semaines de traitement pour que la luxation disparaisse complètement. Il n’est en revanche pas indiqué dans les cas de trouble purement articulaires.

La chirurgie de l’articulation temporo-mandibulaire

Lorsque l’origine de la luxation est articulaire ou lorsque les articulations sont très abimées, la chirurgie peut également être indiquée. Les opérations les plus courantes sont généralement :

  • Une arthroscopie temporo-mandibulaire afin de réaliser un lavage articulaire et de libérer le ménisque
  • Une arthrotomie temporo-mandibulaire afin de remettre le ménisque en place ou de le remplacer par une prothèse s’il est trop abimé

Par ailleurs, en cas de luxations récidivantes, il arrive que le chirurgien doive réaliser une butée pour éviter la luxation vers l’avant, ou réduire l’éminence zygomatique afin de permettre le retour en arrière spontané de la mandibule.

Conclusion

Si vous souffrez d’une luxation de la mâchoire ou que vous pensez en souffrir, n’attendez pas ! Il est beaucoup plus facile de remettre l’articulation en place lorsque les muscles sont détendus et vous éviterez ainsi de trop abimer les surfaces articulaires.

En général la luxation est un traumatisme bénin qui ne vous laissera aucune séquelle. Encore faut-il s’en occuper rapidement et laisser la mâchoire se reposer pendant quelques jours.

Add Custom CSS to your Thrive Theme
1 Partages
Partagez1
Tweetez
+1
WhatsApp